Jump to content

De rouille et d'os - Jacques Audiard (2012)


Cyril
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...

Vu cette aprem au MK2 Biblio. Une salle quasiment pleine forcément.

 

Et ben étrangement je sais pas trop en penser encore. On s’ennuie un peu au début, puis le film prend son rythme (en particulier lorsque le personnage de Cotillard débarque). On a un peu peur que la B.A est relevée trop d'enjeux, on se demande même quelle direction le film va prendre...les meilleures scènes sont sans doute où Audiard filme la fureur tranquille, la violence sourde : l'accident au Marineland, les combats clandestins, l'orque derrière la vitre...

Cotillard et Schoenaert sont formidables, ce qui n'empêche quelques jolies idées un peu gâchées, un lyrisme un peu bouché...

Le dernier acte m'a complétement retourné par contre

mais je discute encore un peu le happy-end...

 

 

A croire qu'on est pas bien loin de

Link to comment
Share on other sites

Vu à l'instant et j'ai beaucoup aimé. Je trouve qu'Audiard évite soigneusement le mélo que laissait craindre la bande-annonce pour signer un film à la fois simpliste et puissant.

L'histoire prend son temps, le film semble parfois se perdre pour mieux construire ses personnages et la mise en scène, discrète mais efficace, m'a fait plonger dans le récit.

Pas de quoi crier au chef d'oeuvre, un peu comme avec Un Prophète, mais au final un bon film surprenant. J'estime n'y avoir perdu ni mon temps, ni mon argent, ni mes neurones.

Link to comment
Share on other sites

Comme Eric, pas un chef d'oeuvre mais un film surprenant. Grâce à des personnages très bien écrits et une mise en scène qui ne s'en écarte jamais, toujours avec eux, une véritable immersion. Et un film qui réussit à me faire adorer Marion Cotillard (un véritable exploit) ne peut être mauvais. Elle aurait fait du kung-fu et noyé des types dans une piscine, ça aurait été encore mieux.

Link to comment
Share on other sites

Je rejoins l'avis d'Eric. Il s'agit d'un bon film - en raison notamment d'excellents acteurs - mais pas de quoi crier au chef d'oeuvre.

 

J'ai du mal à comprendre comment la plupart des critiques (cf allocine) arrivent à trouver ce film magistral.

 

J'ai l'impression que chacun des films d'Audiard est nettement surcoté.

Link to comment
Share on other sites

J'ai du mal à comprendre comment la plupart des critiques (cf allocine) arrivent à trouver ce film magistral.

 

J'ai l'impression que chacun des films d'Audiard est nettement surcoté.

Pas encore vu celui la mais c'est un peu la même chose a chaque fois d'ou souvent chez moi une tite déception.

Mais ça reste de très bon film généralement

Link to comment
Share on other sites

C'est effectivement très bien, mais pas incroyable non plus. Du bon travail, dans la lignée de ce qu'il a pu faire avant, mais loin d'être aussi définitif qu'un prophète.

 

Il y a tout de même une très belle scène impliquant du Katy Perry.

 

Je pense que la critique française s'extasie sur le film, car ils sont habitués à regarder des films de Benoît Jacquot et des films avec Léa Seydoux, et à force ont fini par trouver ça bien. Donc quand ils voient un film avec un scénario bien écrit, des acteurs qui jouent bien, pas de temps mort, une belle lumière, et de la musique pas trop dégueulasse (Bon Iver, Django Django, un peu hype mais bien quand même), ils sont éblouis.

Link to comment
Share on other sites

C'était vachement mélo quand même.

 

La fille qui a un grave accident qui la laisse paralysée qui perd le goût de vivre mais qui le retrouve au contact d'un gros con mais qui est gentil mais con quand même mais gentil surtout à la fin. Et puis franchement, la façon de faire évoluer les personnages par à-coups me laisse plus que dubitatif (Stéphanie qui devient organisatrice de combats clandos chez les gitans en deux coups de cuillère à pot, Ali qui se découvre un instinct paternel à cinq minutes de la fin du film). Mouais ...

 

La scène sur le balcon avec la musique pop toute pourrite m'a laissé pantois. La scène devant l'aquarium est jolie par contre.

 

Marion Cotillard joue bien, habillée, à poil, avec jambes, sans jambes. Mathias Chounerte reprend exactement son rôle de Bullhead et propose la même interprétation, j'attendrai un autre film avec lui pour vérifier que c'est pas l'arnaque du siècle ce mec.

 

C'était quand même moins chiant que Sur Mes Lèvres.

Link to comment
Share on other sites

Ah ben moi pour le coup je préfère laaaaaaargement "Sur mes lèvres".

 

Assez déçu en fait par ce "De rouille et d'os"... C'est un peu "Full Contact" filmé par les frères Dardenne et j'avoue que j'attendais autre chose. Je ne me suis pas du tout attaché au perso d'Ali, et celui de Cotillard reste quand même dans des chemins ultra balisés. Après, oui, formellement, c'est le haut du panier, OK. Il reste aussi quelques belles scènes ici ou là, des jolis moments, de cinéma, de vie. Mais faut quand même se cogner une narration franchement bâclée, une progression dramatique à la vas y comme j'te pousse, avec des énormes ellipses et des trucs dont on se fout un peu... Voilà, pas un mauvais film en soi, mais clairement un coup d’arrêt dans la filmo d'Audiard pour moi, bien loin de ses réussites passées (et je dis ça, je suis déjà pas fan de tout...)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bin moi j'ai surkiffé.

Audiard sait créer des personnages sortis d'on ne sait ou avec des histoires toujours surprenante.

J'ai même apprécié Cotillard ce qui est pour l'exploit du film.

 

J'ai surtout été super ému au moment du "raccroche pas" qui m'a fait versé ma larme, très fort !

 

J'adore.

 

Par contre tout ça je trouve que Fabrice est super juste (comme toujours) et ça m'a bien fait rire

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...