Jump to content

Exterminator - James Glickenhaus (1980)


Guest
 Share

Recommended Posts

  • 1 year later...
  • 2 years later...

Revu ce petit film dont je n'avais somme toute pas grand souvenir, et j'ai passé un bon moment.

Rappelant davantage une version bisseuse de Taxi Driver qu'un ersatz de Justicier, Exterminator a le mérite de faire le taf sans perdre une minute : sitôt le pote black attaqué, Ginty prend les armes et s'en va faire le ménage (j'ai d'ailleurs eu l'impression que sur la fin, il finissait par butter des mecs n'ayant rien à voir avec la choucroute) .

 

Sinon la scène d'intro a une belle pyrotechnie, New York ressemble à une décharge municipale, tout le monde a fait le Viet Nam et en est revenu avec sa petite mallette de flingues...

 

Bien sympa.

 

Par contre, l'intro "réaliste" ? Bon j'ai pas fait le Viet Nam ni décapité personne, m'enfin bon...

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Bon alors je comprend que vous aimiez ce film, vraiment.

Mais quand même c'est pas bien fabriqué. Le scénar est idiot, les acteurs jouent comme des patates et la réalisation est approximative qualitativement.

Sérieux c'est quoi cette tronche Robert Ginty

En vrai j'ai bien aimé, parce que y a tellement de questions qui nous arrivent dans la tête après ça que c'est forcément un bon film.

Pourquoi Robert Ginty ?

Pourquoi c'est mal écrit ?

Pourquoi le condé à la fin il veux aider l'Exterminator ?

Pourquoi l'Exterminator il a pas vraiment de plan en terme d'objectifs ?

Pourquoi ce plan de fin ?

Pourquoi l'Exterminator quand il va chez le mafieux il prend son temps comme si il était chez sa mère ?

 

Je crois que j'aime pas du tout ce qu'a crée Glickenhaus, de ses réalisations molles du cul (Exterminator, Blue Jean Cop...) jusqu'à ses productions (Basket Case ).

J'ai pas encore vu Maniac Cop mais j'ai un peu peur connaissant qui est derrière tout ça.

Link to comment
Share on other sites

Bon alors je comprend que vous aimiez ce film, vraiment.

Mais quand même c'est pas bien fabriqué. Le scénar est idiot, les acteurs jouent comme des patates et la réalisation est approximative qualitativement.

Sérieux c'est quoi cette tronche Robert Ginty

En vrai j'ai bien aimé, parce que y a tellement de questions qui nous arrivent dans la tête après ça que c'est forcément un bon film.

Pourquoi Robert Ginty ?

Pourquoi c'est mal écrit ?

Pourquoi le condé à la fin il veux aider l'Exterminator ?

Pourquoi l'Exterminator il a pas vraiment de plan en terme d'objectifs ?

Pourquoi ce plan de fin ?

Pourquoi l'Exterminator quand il va chez le mafieux il prend son temps comme si il était chez sa mère ?

 

Je crois que j'aime pas du tout ce qu'a crée Glickenhaus, de ses réalisations molles du cul (Exterminator, Blue Jean Cop...) jusqu'à ses productions (Basket Case ).

J'ai pas encore vu Maniac Cop mais j'ai un peu peur connaissant qui est derrière tout ça.

 

Ayé tu m'as donné envie de le revoir

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Putain mais c'est nul à chier

 

C'est peut être parce qu'en ce moment j'enchaîne les Lenzi, les polars bis italiens, les vigilante movies ricains, mais j'ai trouvé celui-là abominable.

 

Ca fait des lustres que j'avais pas vu un film aussi mal cadré (y'a rien qui va), aussi mal monté, même les ralentis sont bord cadre, jetés n'importe comment. C'est même pas amateur, c'est juste torché avec le cul. Soit le Blu-ray Carlotta a un énorme problème de recadrage, soit le chef-op était borgne, mais c'est dégueulasse.

 

Ensuite, entre les motivations psychologiques des personnages auxquels tu ne crois pas une seconde (Ginty et son charisme d'endive est une mauviette qui se fait sauver 2 fois d'affilée par son pote et devient tout d'un coup un avenger badass), les raccords à la truelle (je suspends un mafieux au-dessus d'une machine à broyer de la viande > je me bats dans une cuisine avec un clébard > plan d'après je reviens dans la salle tuer le mafieux, gni ? ), le jeu épouvantables des acteurs - sauf le flic & son infirmière, mais qu'est-ce qu'on en a à foutre de leur histoire ? - c'est vraiment le dessous du dessous du panier pour moi.

 

Pas fun comme un Norris décomplexé, pas la pèche d'un Maurizio Merli qui sont tout aussi incohérents mais au moins ça savate et ça colle des pains, j'ai vraiment souffert le martyre.

 

J'y allais en toute connaissance de cause, mais même en mode bis crapoteux et nerveux, j'ai trouvé ça nullissime...

 

Je comprends d'autant moins que Blue Jean Cop c'est pas fifou mais c'est super sympa, ça déconne, ça blaste, et c'est vachement mieux branlé.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...