Jump to content

12 Years a Slave - Steve McQueen - 2013


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

J'étais persuadé de la présence d'un sujet sur le forum mais je n'ai rien trouvé. Et comme personne n'en parle, j'ai dû rêver sans doute

 

Né dans l'état de New-York, Solomon mène une vie parfaite pour un homme noir de son époque : une vie aisée, une belle famille, une carrière de musicien modeste mais prometteuse. Alléché par la proposition de deux artistes itinérants, Solomon est drogué puis vendu en esclavage dans un état du Sud. Commence alors 12 ans d'horreur...

 

J'avoue que le projet ne m'emballait pas plus que ça : tout puait le film oscarisable et académique, et même de la part d'un réal aussi charnel et radical que McQueen, la b.a ne me rassurait absolument pas dans mes aprioris. Bon comme quoi, il faut aussi savoir se lancer parce que perso, j'y ai vu le meilleur film du bonhomme...

C'est très facilement oscarisable oui (performances fiévreuses, sujet historique fort...) mais absolument pas académique. Dès le début du calvaire de Solomon, on est prit à la gorge, et ça ne s'arrête pas...en témoigne la scène quasi-insupportable de la pendaison qui prend l'expression au mot pour le coup...

C'est rude (presque autant que Addio Zio Tom sans tomber dans la même complaisance sensationnaliste) le casting est en béton armé (très content de voir Sarah Paulson en maîtresse jalouse, même si Fassbender se l'a joue un peu grand méchant dégueulasse) et c'est surtout jamais chiant, même pour avec des bases aussi casse gueule (se l'a jouer grand mélo des familles ou torture porn ?). Il y a une scène de flagellation qui m'a mit dans un état scandaleux...longtemps qu'une scène m'avait pas autant remué

 

C'est sans aucun doute à l'esclavage ce que La liste de Schindler était à l'Holocauste...

Link to comment
Share on other sites

Tu rigoles mais j'y ai pensé : c'est quasiment le même personnage, avec les mêmes tares, le même trait forcé...

D'ailleurs si j'avais un autre truc à reprocher au film c'est que la gestion du temps est complètement à la masse : on a juste l'impression que ça dure un an, maximum deux. Pour un film qui s'appelle 12 years... ça l'a fout un peu mal

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 9 months later...

C'est honnêtement bien foutu, mais tellement académique qu'il ne m'en reste pas grand chose deux jours plus tard (les moments un tant soit peu "contemplatifs" sont trop rares). Le caméo de Brad Pitt est également un peu lourd je trouve, sinon les autres acteurs sont au top comme il se doit. Ca manque juste d'un petit quelque chose pour que ça ressemble autre chose qu'un cours d'histoire... Et puis surtout venant de McQueen, on pouvait s'attendre à autre chose.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Steve dit "académique", Jeremie dit "pas académique", on est quelque part entre les deux, ce qui en soit n'est déjà pas très académique. Le résultat est une belle réussite quoi qu'il en soit, le récit est constamment captivant, la tragédie forcément poignante, sans qu'on y retrouve les ressorts usuels. La photo, superbe, est toute en contraste avec son sujet, la musique est excellente. Je ne crierai pas au chef d'oeuvre parce que je n'ai pas été particulièrement soufflé, mais c'est très bien foutu... et les acteurs sont tous excellents. on sent qu'ils avaient envie d'en faire partie.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...