Jump to content

American Hustle (David O. Russell - 2013)


Nice Panda
 Share

Recommended Posts

 

Entre fiction et réalité, AMERICAN BLUFF nous plonge dans l’univers fascinant de l’un des plus extraordinaires scandales qui ait secoué l’Amérique dans les années 70.

 

 

 

Clairement pas le chef-d'oeuvre survendu par certains mais ça reste un sympathique moment, un peu comparable aux deux précédentes réalisations de O. Russell (Fighter et Happinness Therapy).

A savoir : rien d'inoubliable mais du solide à tous les étages, que ce soit au niveau de la reconstitution, de la bande-son ou, bien évidemment, du casting qui s'en donne à coeur joie.

 

Je veux un Oscar pour le décolleté d'Amy Adams !

Link to comment
Share on other sites

Oui non là c'est Amy Adams

 

Très bien, ai eu la faiblesse de penser que c'était une réponse à la question

 

Disons que le perso de Lawrence est une grosse conne hystérique. Elle est très bien, mais c'est juste qu'elle est pas spécialement là pour être attachante...

 

Et re très bien. Je comprends mieux ta remarque. Merci des précisions.

 

Sais plus trop, si j'a envie de me lancer. Ai trop entendu que c'est tout de même un peu longuet.

Link to comment
Share on other sites

J'ai trouvé ça beaucoup trop long, décousu, plein de changements de rythmes et de ton pas maîtrisés, la fin est nunuche à souhait, y'a quelques moments sympas ou quelques situations marrantes, mais ça ne pisse pas bien loin. C'est effectivement du sous-Scorsese super mou, avec des petits moments décalés © qui commencent à puer la posture chez Russel (et c'est pourtant un fan de Wes Anderson qui vous dit ça ), et des acteurs plutôt convaincants.

 

Le genre de film sympatoche mais anodin que tu oublies en sortant de la salle, et je ne COMPRENDS PAS ce que ça fout aux Oscars.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Eh beh... après tout ce qu'on nous a bassiné avec ce truc, je m'attendais à quelque chose avec plus de couille, et plus de substance. Parce que là c'est un peu creux: une bande de pimp du dimanche fringués comme des descentes de lit qui font des arnaques à la petite semaine (et auxquelles je n'ai rien pigé). Il y a tout de même de bons éléments: Bale en chauve bedonnant, DeNiro en maffieux octogénaire, Amy Adams et ses décolletés ... Et puis d'autres, nettement moins bons, comme Bradley Cooper et ses frisettes qui en font des tonnes et le chef du FBI qui mérite sans hésiter la palme du pire acteur du monde. Mais était-ce volontaire? Tous ces gags décalés et légers comme du yaourt LC1 dispersés ici et là m'ont fait me demander tout au long du film si il s'agissait d'une comédie ou d'une... comédie. Ah merde, je pensais voir un truc un peu sérieux. Vous avez dit pâle copie de Scorcese? C'était exactement ça. Ca me fait réévaluer le dernier Ridley Scott à la hausse (d'ailleurs, plus j'y pense, plus je me dis qu'il était vraiment bien).

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Je rejoins l'avis d'à peu près tout le monde.

 

C'est correctement emballé, on s'ennuie pas, le cast et la BO sont chatoyants, mais ça dure un peu trop longtemps pour pas grand chose, et au final, rien de bien mémorable ou qui donne envie d'y revenir un jour... Pas déplaisant, ça passe le temps gentiment, mais je l'aurais oublié dans un mois !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...