Jump to content

Goal of the Dead (2014) de B. Rocher et T. Poiraud


Postscriptom
 Share

Recommended Posts

Et bah contre toute attente, c'est vraiment fun ! Des accents à la Kaamelott meet Shaun of the dead, les acteurs jouent bien/ sont super bien dirigés (vu La Horde c'était pas une évidence non plus) et quelques pétouilles, mais très peu de défauts finalement... C'est un peu le Demons français, en beaucoup plus classe mais tout aussi fun. Le chef opérateur est un grand.

Link to comment
Share on other sites

Ya pas de sortie classique, que des projos spéciales. Si je me souviens bien, ils le passent une fois par semaine pendant un mois sur Paname, en présence de l'équipe à chaque fois, puis même délire un peu partout en province.

Link to comment
Share on other sites

Oui la distribution du film est assez inhabituelle, c'est un dyptique de deux films d'1H10 chacun (un par réal'), il y a des projections événementielles hebdomadaires à Paris pendant un mois, puis une tournée province (en festival et ciné-club), puis une sortie vidéo début juin, le film sera"jugé" viable plutôt sur ses résultats videos que sur les entrées salles, bref tout pour faire un futur film culte, à suivre...

 

http://cinema.jeuxactu.com/news-cinema-preview-goal-of-the-dead-benjamin-rocher-thierry-poiraud-20608.htm

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 2 months later...

Vu la première mi-temps, très sympa, drôle et rythmé, mise en scène impeccable (pourtant c'est le co-réal' de LA HORDE, ah oui c'était la faute à Dahan si c'était mauvais ), bref du tout bon qui donne envie de voir la suite (ne ratez pas le générique de fin)

Link to comment
Share on other sites

Vu les deux "mi-temps", et au final un projet schizo à un degré rarement atteint, qui passe d'une première partie magistrale, superbement écrite, jouée et filmée avec des cadres et un montage au cordeau (normal, c'est le co-réal' de LA HORDE ) avec un respect total du genre, inscrit de plus dans une réalité franchouillarde très bien rendue, à une catastrophe quasi-totale, car au bout de cinq minutes de la deuxième mi-temps j'ai compris que c'était fini, le type se fout complètement de ce qu'il raconte (pourtant les bases étaient superbement posées), ne sait pas (plus) filmer, même les acteurs n'y croient plus, bref un beau ratage qui aboutit au final le plus débile jamais vu dans un film de zombies (et c'est même pas drôle), ce qui fait qu'on reste sur une mauvaise impression, ils auraient dû inverser les réal's ce serait mieux passé, mais c'est facile de le dire après coup, bref dommage pour cette prod' dahanesque et ça me fait mal de le dire, mais vous pouvez voir au moins la superbe première moitié, c'est déjà ça...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...