Jump to content

Soldier - Paul WS Anderson - 1998


Basculo Cui Cui

Recommended Posts

  • 1 year later...

L’autre Anderson

 

Et oui il n’y a pas que Pt Anderson cher à Leguman. Il y a un Paul Anderson qui réalise une (petite) carrière dans la série B, bien burné, jouissive, foutrement bien réalisé. Je sais je ne vous apprend rien

 

Au départ j’ai trouvé le film un peu creux (scénaristique) et finalement je me rends compte de certaine qualité thématique. Notamment que cela soit les vétérans (enfin LE Soldier) qui aient la « bonne » méthode face à la technologie. Alors oui le film pourrait être vu comme technophobe car au fond malgré les vaisseaux spatiaux, les diverses avancées technologiques, l’être humain qui maîtrise cette technologie semble revenir à un certain primitivisme alors que la « colonie » vivant sur la planète poubelle, faisant un retour à la « terre », à la simplicité, au partage et à l’entraide est pacifique et vie en harmonie avec son monde en s'adaptant au condition.

 

Dans la conclusion, cette opposition devient obsolète car un nouveau modèle peut intervenir celui de la technologie humaniste.

 

D’un point de vue technique, P. Anderson nous offre un sympathique spectacle, avec un Kurt Russel interprétant une version génétiquement non modifié entre John Rambo et Dutch. Même si Anderson a tendance à abuser des travellings avant, arrière, courbe,… tout cela est rondement mené et on prend un véritable plaisir à suivre l’histoire.

 

Un film de science fiction tout en muscle mais honnête.

 

Ah je ne sais pas pourquoi mais l’attaque finale m’a terriblement fait penser à la guerre en Irak et par rapport au fait que l’on a souvent blâmé les troupes US de leur incapacité à gérer la guérilla urbaine. Cette séquence illustre à merveille le fait que lorsque le « soldat » connaît le terrain, qui a un vécu, un passé (tatoué sur le bras comme son nom ou son grade sur la joue, idée que je trouve excellente !) a déjà gagné sur le plan mental. Voilà une aparté qui n’a aucun lien avec le film mais ça m’a frappé alors je vous en parle docteur.

 

COMME DIASAIT MON PERE : « PREND LE MARTEAU ET COGNE ! »

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • 4 years later...

Troisième visionnage et c’est décidément un film que je n’arrive pas à aimer

 

Il a bien des qualités :

 

- Un Kurt mutique bien classe

 

- Des bons moments (tout le début sur le conditionnement des super soldats ).

 

- Des seconds couteaux jouissifs (Busey, Isaacs, Chiklis, …).

 

A côté de ça … Soldier croule aussi sous les défauts :

 

- L’action manque d’ampleur.

 

- Le film aurait gagné à être plus âpre.

 

- Les décors sont cheap.

 

- Le script est cousu de fil blanc et certains passages sont d’une niaiserie confondante (le gamin qui apprend à tuer les serpents … ).

 

- La communauté de réfugiés me casse les burnes

 

A l’arrivée, on est passé à côté d’un truc sacrément bien

 

En l’état, c’est juste moyen pour moi.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
×
×
  • Create New...