Jump to content

La légende de Beowulf - Robert Zemeckis - 2007


Julien
 Share

Recommended Posts

 

En ces temps lointains, les sauvages contrées du Nord de l'Europe étaient peuplées de héros et de monstres, et des hommes audacieux, taillés pour la lutte et les conquêtes, pouvaient encore se forger des destins d'exception.

Le plus glorieux d'entre ces aventuriers fut le Viking Beowulf, qui surgit un beau jour pour sauver le vieux roi Hrothgar et ses sujets des assauts d'une féroce créature. Son nom devint vite légendaire à travers le royaume et, partout, l'on chanta sa bravoure face au maléfique Grendel. Beowulf ne devint pas seulement célèbre, mais riche. Et avec la richesse vinrent bientôt de dangereuses tentations et une inextinguible soif de pouvoir. Car le héros était aussi humain, trop humain, sans doute, et le guerrier plus avide, plus ambitieux et bien plus faillible qu'on ne l'imaginait...

 

 

C'est une honte, pas de thread pour le film le plus bourrin de l'année.

(à moins que le moteur de recherche ne m'ait joué des tours)

 

C'est techniquement irréprochable, l'animation n'a plus le côté figé qu'il y avait dans Le pôle express et les scènes d'action sont purement jouissives.

Voir Beowulf découper des monstres qui font dix fois sa taille en scope c'est en quelque sorte mon rêve de cinéphile.

En plus il y a un dragon!

 

Wonkley, c'est un film qu'il faudra que tu montres à ta fille.

Link to comment
Share on other sites

vu ce soir et en 3D donc une première pour moi pour un film de cinéma et je dois dire que ça m'a très agréablement surpris, belle image et très beau jeu avec les profondeurs et les effets relief !

 

Pour le film c'est une belle réussite technique une animation sans faille, des détails de malade (la peau, les cheveaux etc...) et un photoréalisme qui laisse sur le cul. On a vraiment franchie une étape là je pense et en plus les émotions sont presque parfaitement retranscrite il y a un vrai jeu d'acteur ce n'est pas froid ou mécanique mais vraiment fluide.

 

Le system de mise en scène permet des plans incroyables sans être tape à l'oeil ce qui est important car il y a un risque avec cette méthode d'aller dans le n'importe quoi mais Zemeckis l'utilise pour faire avancer son récit et pas juste pour faire dans le spectaculaire inutile surtotu que son film qui d'ailleurs n'en a pas besoin car il possède son lot de scène grandioses allant de la bataille aux combats contre des monstres énormes. En plus on a affaire à un film mature qui sait être violent voire barbare quand il faut (même si je m'attendais à plus) j'avais l'impression de voir God of war en live par moment il manquait plus que la manette pour faire du QTE pour achever les bestioles aquatiques !

 

Un film épique, parfois barbare techiquement bluffant qui fait passer un excellent moment même si il est moins drôle que la version avec Cricri Lambert

 

JE SUIS BEOWULFFFFFFFF !!

Link to comment
Share on other sites

Purée, le mal de crane....

Si ce film repousse des limites, ce sont vraiment celles de la laideur et de l'ennui.

Animation ou film live, il faut choisir mon chèr Robert, quite à passer pour un mec vieux jeu, je ne comprend vraiment pas la démarche, pourquoi filmer des acteurs pour ensuite les CGIiser et ainsi leur retirer leur capacité à nous offrir ce qu'ils simulent de mieux : les émotions.

 

Ok, il y a de très très belles idées de mises en scène, que seule l'animation pouvait rendre, mais après... chaque image, chaque couleur, les choix esthétiques sont un viol permanent de la rétine.

Certainement une expérience de ciné les plus désagréable que j'ai vécu ces dernières années.

 

Heureusement que j'ai eu la possibilité de me décrasser après le cerveau en allant voir la nouvelle excellent et hilarante comédie des frères Farrelly.

Link to comment
Share on other sites

Net progrès dans le photoréalisme mais c'est pas encore complètement ça.

 

Les personnages ne sont pas tous logés à la même enseigne, certains sont très expressifs (Brendan Gleeson), d'autres lisses et figés (la reine).

Par contre l'avantage de cette technique c'est que le réal peut se lâcher avec les mouvements de caméras de malade, et c'est exactement ce qu'il faut pour cette légende de Beowulf, qui cumule les moments de bravoure. Les attaques de Grendel (splendide créature), les monstres marins, le dragon, c'est parfois époustouflant.

 

Le film est assez adulte dans sa thématique, contrairement à ce que je craignais, gentiment paillard et violent.

 

Plutôt content au final, même si je pense que la technique peut encore s'améliorer.

Link to comment
Share on other sites

Vu en 3D au Disney Billage et je rejoins les avis positifs sur les qualités du film, son coté "adulte" et la beauté de la réalisation. La bataille avec le dragon est vraiment incroyable en 3D.

 

Par contre, pour contrebalancer le coté "adulte" justement... Angélina Jolie n'a pas de tétons et encore moins de chatte. Et la scène ou Beowulf est a poil m'a presque fait mourir de rire tellement je me croyais dans Austin Powers....

Link to comment
Share on other sites

Vu en 3D au Disney Billage et je rejoins les avis positifs sur les qualités du film, son coté "adulte" et la beauté de la réalisation. La bataille avec le dragon est vraiment incroyable en 3D.

 

Ca vaut vraiment le coup la 3D, c'est le genre de truc où tu dois chausser des lunettes spéciales ou c'est une autre technologie ? Il n'est diffusé qu'en VF ?

Link to comment
Share on other sites

Ca vaut vraiment le coup la 3D, c'est le genre de truc où tu dois chausser des lunettes spéciales ou c'est une autre technologie ? Il n'est diffusé qu'en VF ?

 

Quoi qu'il arrive... 3D = CA VAUT GRAVE LE COUP

 

Donc oui tu as des lunettes (énormes !!!!) en plastoque et donc aux verres transparents (polarisés). Jusque là c'est normal.

 

La définition IMAX aidant, tu as une image d'une beauté vraiment étonnante, aucun problème d'adaptation visuelle, pas de fatigue occulaire malgré les 2 heures du film et... Ben c'est vraiment une autre expérience de cinéma.

 

C'est effectivement en VF, ce qui me semble logique puisque faire des séances VO stricte reviendrait à avoir des salles vides.

Link to comment
Share on other sites

PAR LES BURNES D'ODIN ! Encore un film épique et barbare tourné en fond bleu !

 

Zemeckis s'amuse avec son nouveau jouet, mais son film est un peu foireux.

 

Parfois, par instants fugaces, on a l'impression de voir un vrai film live. Parfois, on a l'impression de regarder un Dreamworks d'il y a cinq ans.

 

Il y a toujours un truc qui cloche : un figurant qui fait faux, des acteurs soudain inexpressifs, des décors douteux...la rencontre de Beowulf et la mère de Grendel illustre bien que la technique est encore largement perfectible : lors du face à face, Beowulf est parfait (barbe, grain de peau, tout ça), tandis qu'Angelina Jolie fait...fausse. Tout ceci me fait sortir du film. Film qui par ailleurs n'est pas si mal, passés ces "détails". C'est gentiment barbare, des batailles spectaculaire, une thématique inattendue...c'est bien simple, en "vrai film", on tenait le chainon manquant entre Conan et Excalibur.

 

Mais non.

 

Sinon le rap Vicking, c'est cool.

 

C'est techniquement irréprochable

 

Chuis pas d'accord, ce film est une nouvelle preuve que la technique est loin d'être maîtrisée.

Link to comment
Share on other sites

très agréablement surpris également... j'en attendais pas grand chose et je me suis pris une petite claque !

c'est pas parfait, ni révolutionnaire (quoique), visuellement y'a deux ou trois trucs qui clochent mais c'est pas grave ! comment ne pas etre conquis par tant de beauté et de barbarie !!

le final avec le dragon est dantesque, et j'ai jouis quand Beowulf éventre un monstre marin qui fait cent fois sa taille !

le scénario est très bon. une première partie où se gros bourrin de Beowulf se la pète, fais son warrior et où les chansons paillardes fusent ! une seconde plus sérieuse avec très beaux instants de bravoure où il prends conscience qu'il n'est qu'un homme avec ses défauts mais veut malgré tout rester dans la légende.

 

et puis pour une fois ma séance s'est super bien passé. j'ai eu peur en retrant dans la salle remplie de merdeux de 15 ans bouffeurs de pop corn et finalement pas un bruit pendant tout le film, meme pas un rire crétin ou un connard qui envoie un sms ! seul ombre au tableau par chez moi c'est vf only, et franchement je l'ai trouvé assez médiocre... à part ça c'était du tout bon !

Link to comment
Share on other sites

Je rejoins globalement l'avis de Manolito. La forme surprend non en elle-même d'ailleurs mais davantage par son inadéquation avec les univers dépeints. Monde de bruit, de chair, de sang et de fureur (du moins au sein de notre imaginaire), le dit royaume bénéficie de l'esthétique glacée, polie, extrêmement nette, du performance capture. À ce titre, le choix de l'intertexte laisse perplexe (en tenant compte de l'évidente technophilie d'un cinéaste qui manifestement soumet l'histoire aux possibilités techniques que son éventuelle adaptation implique). Néanmoins, le scénario est bien ficelé et les thèmes abordés beaucoup moins manichéens qu'on ne pouvait le craindre. De manière générale, ma perception du cinéma invalide toute séparation du fond et de la forme. Aussi suis-je restée sur ma faim.

 

Marrant, même sur les films que j'adore, il suffit qu'elle en parle pour que je n'ai plus envie de les voir. Curieux...

Link to comment
Share on other sites

Je rejoins globalement l'avis de Manolito. La forme surprend non en elle-même d'ailleurs mais davantage par son inadéquation avec les univers dépeints. Monde de bruit, de chair, de sang et de fureur (du moins au sein de notre imaginaire), le dit royaume bénéficie de l'esthétique glacée, polie, extrêmement nette, du performance capture. À ce titre, le choix de l'intertexte laisse perplexe (en tenant compte de l'évidente technophilie d'un cinéaste qui manifestement soumet l'histoire aux possibilités techniques que son éventuelle adaptation implique). Néanmoins, le scénario est bien ficelé et les thèmes abordés beaucoup moins manichéens qu'on ne pouvait le craindre. De manière générale, ma perception du cinéma invalide toute séparation du fond et de la forme. Aussi suis-je restée sur ma faim.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bin perso j'ai trouvé ça exceptionnel, j'ai pas l'impression d'en rajouter car j'étais cloué sur mon siège les yeux grands ouvert devant tant d'émerveillement.

 

J'ai effectivement pensé à Kratos, Wonkley et Austin Powers.

Tain la première apparition de Grendel j'étais terrifié.

Le Dragon

 

Rah j'adore et je prolonge le plaisir avec l'écoute du score de Silvestri.

 

JE VEUX ÇA SUR MON FULL HD !!! (et en 3D si possible)

Link to comment
Share on other sites

PAR ODIIIIN ! Une des meilleurs experiences cine depuis un bout de temps quand meme.

 

Vu en IMAX 3D - V.O. (avec sous-titres tcheques en relief aussi ) et RAAAAAH j'avais la banane pendant tout le film, meme honteusement bondi sur ma copine lors d'effets 3D particulierement effrayants.

 

La reussite tient autant de la tenacite de Zemeckis a proposer un spectacle divertissant et nouveau pour adultes (pari risque quand meme, vu le budget du film) que du tandem de scenaristes qui reussi un tour de force (dialogues pas cons, thematique engageante, et une efficacite certaine).

 

Sinon on est tous d'accord, le film a ete fait pour Wonkley (et pour Beowulf qui fighte a poil, j'ai plus pense a Steve-O ou Chris Pontius )

Link to comment
Share on other sites

Oui j'allais aussi dire que, bon le film n'a pas ete un succes monstre, mais je pense que c'est parti la, dans tres peu de temps, on va avoir les plus gros blockbusters en 3-D, et quand Cameron parlait de la 3-D comme le futur de l'industrie, encore une fois, je pense qu'il a ete un visionnaire.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...