Jump to content

En terre inconnue - Frédéric Lopez


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

J'ai vu une rediffusion cette nuit de l'émission de Frédéric Lopez avec Bruno Solo comme invité. Le concept est simple : un artiste hors-promo (ou presque, en tout cas, ils n'en font pas du tout l'étalage) est invité par Frédéric lopez a découvrir un endroit du monde, sans savoir où précisément avant l'embarquement.

Bruno Solo, donc, est parti un peu plus de 2 semaines chez les nomades en Mongolie, dans les steppes.

Le résultat : une des plus belles émission du PAF. Tant par la forme (beauté de la réal et des paysages), que par le fond. Une sorte de ushuaïa sans le côté mégalo de Hulot et sa morale énoncée comme du théatre. Non, ici, ce sont les images qui parlent, tout simplement. Le tout enrobé de séquences très impressionnantes (faut voir Bruno Solo se prendre un coup de ciseaux sur le bras par le nomade parce qu'il n'a pas bien tenu un mouton) ou émouvante (la dernier course d'un étalon blessé, ou le dernier jour de Lopez et Solo, au bord des larmes de devoir quitter cet endroit, et d'avoir pris une telle leçon de courage).

Je suis dythirambique mais j'ai vraiment été touché par cette émission. par contre, je n'ai pas vu les précédentes avec Timsit, ou Muriel Robin (qui, elle, pour le coup est une vraie pleurnicharde) ou Charlotte de Turkheim.

Link to comment
Share on other sites

Je crois les avoir toutes vues en rediff et c'est en effet excellent.

Je n'ai vu que la fin du dernier (SOLO) mais ca me semblait du meme niveau que les autres.

Je deteste les Africains et j'ai pourtant adoré l'emission sur l'Afrique du Sud.

Link to comment
Share on other sites

Aller à Oulan Battor etait un reve. Apres en avoir vu des images dans cette emission, je reviens sur ma decision.

Par contre les steppes sont fabuleuses.....

 

Tres bonne emission, qui ne joue pas sur le coté a people meets a peon. En gros ca ne parle pas que de décalage entre deux façons de vivre. Ca présente juste la vie et la philosophie du peuple qui est découvert. Ca fait du bien.

Et le mongol avait l'air sacrement sympa ! le coup du ciseau c'est enorme !

par contre j'ai tjs un doute quant à la machinerie derriere, et l'intégrité totale des protagonistes. Mais bon c'est ça aussi la TV.

Link to comment
Share on other sites

Merde, je pensais que c'etait evident, c'est pour ça que j'ai touché a rien.

Je deversais ma bile sur Muriel Robin, qui n'est pas Africaine mais qui même elle était fichtrement émouvante les seins a l'air, peinte en rouge au fin fond de la savane.

 

Un petit Rose Laurens pour prouver ma bonne foi:

 

Je suis amoureuse d'une terre sauvage

Un sorcier vaudou m'a peint le visage

Son gri-gri me suit au son des tam-tams

Parfum de magie sur ma peau blanche de femme

 

{Refrain:}

Africa

J'ai envie de danser comme toi

De m'offrir à ta loi

Africa

De bouger à me faire mal de toi

Et d'obéir à ta voix

Africa

 

Je danse pieds nus sous un soleil rouge

Les dieux à genoux ont le cœur qui bouge

Le feu de mon corps devient un rebelle

Le cri des gourous a déchiré le ciel

 

{au Refrain}

 

Dangereuse et sensuelle, sous ta pluie sucrée

Panthère ou gazelle je me suis couchée

Au creux de tes griffes je suis revenue

A l'ombre des cases je ferai ma tribu

 

Africa

J'ai envie de danser comme toi

Et d'obéir à ta loi

Africa, Africa

 

Je suis amoureuse d'une terre sauvage

Un sorcier vaudou m'a peint le visage

Son gri-gri me suit au son des tambours

Parfum de folie, magie de l'amour

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

la meilleure que j'ai vu c'était celle avec zazie chez les papous.

pas pour zazie, évidemment, parce que ce qu'elle peut bien penser on s'en cale et qu'en plus elle passe l'émission clouée au lit avec la tourista, mais pour le quotidien des papous. c'est quand même fou de voir encore des gens dont la vie consiste à ramasser un truc à becter dans les bois et dont les principales angoisses sont 1) les serpents venimeux 2) se prendre une flèche de la tribu d'à côté avec qui ils sont en guerre depuis toujours 3) être obligé de se rendre à la ville (enfin le hameau le plus proche je suppose) parce que c'est sale et dangereux.

j'adore aussi quand il explique qu'il y a encore 1 ou 2 générations ils étaient cannibales mais que les traditions se perdent

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...