Jump to content

Ace Ventura 1 & 2 - Shadyac (1994) Oedekerk (1995)


ParaNorman
 Share

Recommended Posts

Spécialisé dans la recherche des animaux perdus, Ace Ventura habite un appartement devenu une véritable arche de Noé où se côtoient caméléon, perroquet, canari et mouffette. Lorsque l'équipe de football américain de Miami perd sa mascotte, le dauphin Flocon de Neige, c'est à Ace Ventura que la charmante Melissa Robinson fait appel. Dès les premiers instants de l'enquête, Ace trouve un indice, une pierre précieuse qui appartenait à une chevalière mémoire du SuperBowl de 1984, que les Dolphins n'avaient pas gagné. Il s'attire très vite les foudres du Lieutenant Einhorn, chef de la police.

QzxDlS6QY1s

 

Comédie surréaliste et débile à souhait, même si elle n'est pas exempte de nombreux mais petits défauts.

Jim Carrey, était à cette époque éternellement promis au rôle de débilos-extravagants, et coincé dans des comédies de secondes zones, vite vu vite oublié.

Pourtant, que de souvenirs de The Mask, de ces Ace Ventura, Dumb&Dumber.... Car il faut bien admettre que même si ces films au niveau scénar sont plutôt limites, ils restent portés par l'incroyable talent de Carrey.

Et c'est bien le point fort de ce Ace Ventura, un film a sketches en quelque sorte, puisqu'on suit les pitreries de cet individu complètement en marge. Même si l'histoire apporte un petit lot de surprise (qui servent uniquement à relancer l'action pour éviter de s'endormir), c'est bien Jim qui hurle et gesticule et grimace à tout va et rempli la petite heure trente.

Alors forcément, si on n'aime pas le personnage de Ventura, et ni l'acteur, pas grand chose à se mettre sous la dent, ce n'est pas non plus Courteney Cox qui rempliera le cadre.

Alors le film a-t-il été crée spécialement pour Carrey ? A croire que oui. Lui seul pouvait se rendre ridicule dans tant de situation en si peu de temps : sortir des toilettes devant tout le monde, complètement trempé et le pantalon déchiré. Hurler un air d’opéra en ouvrant puis fermant une fenêtre insonorisée. Jouer au football habillé en tutu dans le jardin d’un hôpital psychiatrique. Laminer la tronche d’une mascotte devant 200 000 personnes…

Le scénar aime torturer Jim mais il aime se torturer lui-même, plus la situation est grosse plus il en rajoute. De-funès ressuscité ? Allelouia ! (oui, je sais, pas pour tout le monde)

 

 

Mais reste une question, bis ou pas, suffisamment décalé ou pas? Sinon, je n'en voudrais pas aux responsables du site de dégagé la fiche film

 

Quand il apprend qu'une chauve-souris blanche et sacrée, Shikaka, a disparu au coeur de l'Afrique, Ace Ventura abandonne sa retraite himalayenne pour retrouver le petit animal. Deux tribus, les Wachati et les Wachootoo, vénérant l'animal, se rejettent la responsabilité de sa disparition.

n1ZVImkf_TQ

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
  • 2 years later...

vu que les avis sur les 2 films sont là j'ai transformé le topic, faites pas chier, en 2005 on était jeune.

 

Revu le 1 ce soir :

J'avais oublié comment il conduisait, vu qu'il a son pare brise visé il roule la tête à l'extérieur.

Le film est bien mieux que le 2 car il offre une enquête un peu plus sympa et puis on sent que c'était plus freestyle qu'avant le succès de The Mask.

Et après la scène homo le chewing gum, la douche, etc...

 

Et le 2 aussi :

Mais moins que le premier, succès de The Mask y'a moins de trucs graveleux, mais c'est quand même du lourd, la naissance rhino est juste mythique. Mais y'a moins de petits trucs marrant et Jim recycle des trucs du premier et de The Mask

Link to comment
Share on other sites

  • 9 years later...
 Share

×
×
  • Create New...