Jump to content

Bonjour les vacances - Amy Heckerling - 1984


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

coming soon at jeremie's

 

 

C'est l'été,Clarck et Ellen Griswold décident d'emmener leur petite famille en voyage à travers l'Amérique, à destination du mythique parc d'attraction de Walley World.Une expédition plutôt fantaisiste pour ce couple d'Américains moyens très respectueux des valeurs traditionnelles. Malgré tout le soin apporté aux préparatifs, cette aventure menée par Clarck tourne au cauchemar, la route leur réservant bien des surprises.

 

 

lhEqGsVREe0

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

 

Le visu de Vallejo tuuuuuuuuuuuuuue

 

Bon et alors ce film ?

Pas très fan de Chevy Chase (voire même pas du tout), j'ai tenté le coup, plutôt rassuré par la présence de Ramis à la réalisation : et c'est rûdement sympa au final !

Ce qui m'empêche un peu de crier à la surpuissance ça reste quand même la présence de nombreux passages qui ne font que créer des longueurs gênantes, en particulier tout ce qui va concerner la crise de la quarantaine du personnage de Chevy Chase lors d'une longue séquence dans un motel, et la dernière partie, où ça tire un max à la ligne

le film aurait dû franchement se terminer lorsque la famille découvrait le parc fermé

; résultat, j'étais parti du film depuis longtemps et voilà que ça continue, ça continue...un peu dommage.

Quelques réserves aussi sur le personnage de Candy, lourdingue (et n'apparaissant qu'à la fin donc), et celui de Tante Edna, hélas prometteur et finalement assez sage (je voulais une vieille connasse inssuportable, on nous refile une Tatie Danielle hyper allégée).

 

Bon et sinon je m'attendais à un truc très familial, avec un côté un peu bombaboom pour meubler et de l'humour tous public...et ce n'est absolument pas le cas C'est classé R et c'est pas pour rien, tant le film accumule les détails amorales et gratuits (les seins d'Angelo, le vol dans la caisse, les sandwichs à la pisse, les gamines fumeuses de joints, les rednecks pas net avec les allusions à l'inceste et le mioche relou adepte de la branlette ou même

le coup du chien accroché à la voiture ou le cadavre de la vieille

) qui justement font bien plaisir

Et j'adore aussi le gimmick de la pute en décapotable

 

HOLIDAYYYYYYYY ROOOOOOOOOOOOAAAAAAD !!

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...
Bon et sinon je m'attendais à un truc très familial, avec un côté un peu bombaboom pour meubler et de l'humour tous public...et ce n'est absolument pas le cas

 

J'aurais mieux fait de venir lire le thread avant de balancé le film à mes gosses....

Conséquence: on a tous détesté

Je me suis senti très gêné de leur balancer un truc pareil

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Le 3 est très bien, plus accessible pour un public européen même si très américain dans sa fétichisation de Noël. Le 4 à Las Vegas n'a rien de honteux et plutôt agréable. Le 2 est complètement cabochon même si Chevy Chase y croise rapidement Alice Sapritch.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...