Jump to content

Predator - John McTiernan - 1987


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

  • Replies 70
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 11 months later...

Ah, finalement j'ai opté pour "Conan" hier qd je te parlais et que j'hesitais entre les deux

 

Mais bon, il est pour ce weekend !

 

J'avoue que je trouve Mc T un peu surestimé, mais "Die Hard" et "Predator" sont qd meme DEUX TUERIES ABSOLUES !!

 

 

Je me rappelle qd je l'ai vu à la diff de Canal +, un dimanche matin, je devais avoir 7-8 ans, paie ta claque !

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...
  • 2 weeks later...

J'adore, mais je crois qu'il est plus ou moins inspiré par une serie b des années 70 que j'ai vu il y a ....trés longtemps; mais je me rapelle plus du titre (je vais chercher ça).

Edit : Terreur extra-terrestre (without warning, en english)

 

 

En tout cas, j'ai du déja le mater 5 ou 6 fois avec le même plaisir.

 

J'aime bien "l'indien" qui va affronter le Predator, qui lache son M16 et sort son couteau

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 2 months later...

Revu encore ce soir...et comme toujours...le même frisson qui me parcoure, les mêmes larmes au même instant (le cri de Dillon, Billy qui jette ses armes et se taillade le torse)...

 

Un film sensorielle...un moment brut d'humanité.

 

Et oui ils ont des couilles grosses comme des montgolfières dans ce film...et oui ils ont des beau biceps, des torses...Des cuisses fermes, dures comme du bois, des abdomens luisant, des grosses armes rutilantes, ah oui !

 

Et non ! Le film n’a pas tout dans les valseuses et rien dans la tête. Perso j’y projette plein de chose, c’est l’avantage des scénario qui se résume en une ligne. Les forces du film résident aussi bien dans la réalisation de Mc Tiernan, la musique, les acteurs, qu’aux diverses symboliques liées au retour de la barbarie. Donc il est facile d’imaginer tout ce que l’on peut extrapoler par rapport à ce film. Le cantonner à un simple film d’action, c’est comme réduire 2001 à un film de science fiction.

 

Il y a de la transpiration, du sang, de la virilité, de la peur, de l'orgueil.

 

Un putain de chef d'œuvre

 

Un film intemporel

Link to comment
Share on other sites

Et oui ils ont des couilles grosses comme des montgolfières dans ce film...et oui ils ont des beau biceps, des torses...Des cuisses fermes, dures comme du bois, des abdomens luisant, des grosses armes rutilantes, ah oui !

 

Moi je pense que c'est justement parce qu'ils ont de toutes petites couilles et des petits kikis qu'ils sont obligés d'avoir autant de biceps, d'armes rutilantes et de gueuler aussi fort qu'ils voudraient une grosse voiture.

Regarde Raspoutine... membré comme un tronc de chêne, avec des glands mutants, qui niquait toutes les nanas du coin et pourtant un gars pas très grand, pas franchement barraque et vraiment discret.

Link to comment
Share on other sites

J'l'ai revu y'a pas longtemps et ça pese toujours autant.

Le commentaire audio de McT est moins chiant que celui de Die Hard.

Et je suis pas d'accord avec lui quand il dit que dans le 2 on voit trop le Predator, merde le Predator qui poli un crane de rasta c'est fort merde.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
 Share


×
×
  • Create New...