Jump to content

Golden Child - Michael Ritchie (1986)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

Un mec de Los Angeles (Eddie Murphy), élu de Dieu (notez il est noir), a pour mission de retrouver un enfant doté de pouvoirs divins. Celui-ci a été enlevé dans un monastère tibétain par Numpsa, un salaud qui ressemble beaucoup à Charles Dance, d'ailleurs c'est lui.

 

Un scénario bien débile torché à la va-comme-je-pousse, pensé comme loco pour eddie stufff après une suite de succès délirants au box-office, ce Golden Child sentait déjà un peu le paté moisi à l'époque.

Inimaginable de le revoir aujourd'hui sur un dvd !!

 

Bah si.

 

Le film contient peut-être les pires effets spéciaux contenu dans un film de studio dans ces années là, rien qu'à ce titre il faut le voir. Entre les perroquets en plastique mou qu'on jette en l'air, les pires incrustations de l'histoire, et les murs en PQ maché qui explose, c'est une véritable bouillie visuelle d'SFX approximatifs et amateur.

 

La musique de Michel Colombier se la joue Harold Faltermeyer tendance, sonorité electro cool avec quelques cuivres pour élargir l'écran. A l'écran un perroquet en plastique, ca réduit l'ampleur.

 

Murphy débite des vannes navrantes à base de cul et de joint, improvise un rap de temps en temps (hyper décalé le mec) et va au Népal. (la pire partie du film, laide à mourir avec sa photo dégueulasse et ses décors )

 

Sinon y a Charlotte Lewis et Charles Dance qui grimace.

Très nul, mais on ne s'ennuie pas vraiment.

Link to comment
Share on other sites

Le truc qui m'a traumatisé c'est le sang qui suinte du porridge quand Eddie Murphy appuie dessus avec la cuiller. Bizarre, mais ce passage m'a toujours foutu les boules !

 

Mais ça fait longtemps que je n'ai pas vu ce film, j'ai un peu peur du résultat aujourd'hui. Déjà que dans mes souvenirs la transformation de Charles Dance en monstre était plutôt rudimentaire ...

Link to comment
Share on other sites

Le truc qui m'a traumatisé c'est le sang qui suinte du porridge quand Eddie Murphy appuie dessus avec la cuiller. Bizarre, mais ce passage m'a toujours foutu les boules !

 

Pareil, cette scène m'avait franchement mis mal à l'aise quand je l'avais vu au ciné...c'est d'ailleurs la seule dont je me rappelle...

Par contre j'en ai le souvenir d'une comédie fantastique enjouée aux effets speciaux spectaculaires pour l'epoque, vaut peut etre mieux pas que je le revoies

Link to comment
Share on other sites

Ca m'a marqué parce que ça arrive au milieu de ce qui est une comédie fantastique comme tu dis. Et là, d'un coup, je sais pas, mais ce moment où le sang apparaît avec un petit effet sonore flippant, ça m'a paru étrangement décalé par rapport au ton du film.

 

C'est con, hein ?

Link to comment
Share on other sites

je me souviens d'Eddie Murphy qui marche en équilibre sur des espèces de cylindres avec un verre d'eau rempli à ras-bord. le reste est enfouie très profondément dans mon subconscient ! ( et non pas dans mon cul).

Link to comment
Share on other sites

Le truc qui m'a traumatisé c'est le sang qui suinte du porridge quand Eddie Murphy appuie dessus avec la cuiller. Bizarre, mais ce passage m'a toujours foutu les boules !

 

Pareil, cette scène m'avait franchement mis mal à l'aise quand je l'avais vu au ciné...c'est d'ailleurs la seule dont je me rappelle...

 

 

Ouah, dingue, tout pareil!

Depuis mes yeux encore innocents, ça m'avait paru être le summum de l'horreur viscéral!

Link to comment
Share on other sites

Le truc qui m'a traumatisé c'est le sang qui suinte du porridge quand Eddie Murphy appuie dessus avec la cuiller. Bizarre, mais ce passage m'a toujours foutu les boules !

 

Mais ça fait longtemps que je n'ai pas vu ce film, j'ai un peu peur du résultat aujourd'hui. Déjà que dans mes souvenirs la transformation de Charles Dance en monstre était plutôt rudimentaire ...

 

Wah je ne suis pas le seul que cette scene a foutu mal à l'aise alors? rien que le porridge en surcouche cachant un coulis de sang me donne envie de gerber.

 

Sinon le film pese, Eddie est au top de sa forme, les dialogues sont bien graves, y'a une baston avec des bikerz à base d'Harley qui traverse les murs, le film transpire les 80's à grande eaux, un de mes Eddie Murphy préféré. Le dvd pue de l'anus donc reservé au fans hardcore de Murphy.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

 

Vu tout gamin et j'aimerais bien une nouvelle vision juste pour constater les dégâts du temps

 

Pareil par rapport au porridge ensanglanté, qui n'a pas grand chose à foutre là, et puis après quelques images se bousculent : un sbire avec une drôle de tronche, un démon, une femme serpent, une cannette qui danse, l'épreuve des rondins, Charlotte Lewis toute mimi, une scène de rêve avec du PQ...

Pas net tout ça

Link to comment
Share on other sites

Un film que j'ai vu 1 fois et demie au cinéma parce que Golden Child dure 1h30 et que mon père préférait aller voir Platoon dans le cinoche d'à côté qui doit durer plus de 2 heures. J'étais resté comme un con dans la salle attendant le début de la seconde séance en espérant que personne vienne me foutre dehors. C'est passionnant hein?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
  • 1 year later...

Rohlala, qu'est-ce que c'est mauvais ! Je crois que je l'avais vu gamin, mais j'avais aucun souvenir. Je comprends pourquoi ! Un espèce de sous Jack Burton mal branlé de tous les côtés, entre scénar' à l'arrach, SFX à pleurer du sang, gags pas drôles, mis en scène en pantoufle... L'heure et demie m'a parue bien longue, y a quasiment rien qui ai retenu mon attention sur tout le film. J'ai même pas envie de tirer sur l'ambulance, un truc fait en dépit du bon sens d'un bout à l'autre, tout à la gloire d'Eddie Murphy, mais sans aucun mordant, aucune idée... Pas gagné que je le revois dans les décennies à venir là !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...