Jump to content

Martyrs de Pascal Laugier (2008)


Stéphane
 Share

Recommended Posts

C’est pousser les producteurs et les distributeurs à ne plus développer de films de genre, c’est empêcher les scénaristes et réalisateurs de créer ce qu’ils désirent. En clair, c’est favoriser l’autocensure,

Là par contre c'est pas con du tout...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 308
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Oui ça d'accord.

 

Bon j'ai pas tout lu le thread mais être interdit au moins de 18 ça ne ferait pas vendre plus le film?

J'sais pas moi j'aurais 16 ans, j'irais voir ce film par tout les moyens.

Puis le film existe, à la Fnac ils demanderont pas la carte d'identité pour le dvd.

Enfin bref, j'irais le voir juste parce qu'il est interdit au moins de 18, c'est ce que je me dirais et mes potes non cinephiles aussi.

Link to comment
Share on other sites

C’est pousser les producteurs et les distributeurs à ne plus développer de films de genre, c’est empêcher les scénaristes et réalisateurs de créer ce qu’ils désirent. En clair, c’est favoriser l’autocensure,

Là par contre c'est pas con du tout...

 

 

Pas con... mais borné. C'est pour ça que je dis qu'ils se trompent de combat. On répète, le film n'est pas interdit, n'a subit aucune coupe, va même probablement profiter commercialement de cette interdiction qui poussera pas mal de monde à voir ce qui se cache derrière ce "terribleu interdit aux moins de 18 ans".

Ca n'a pas empêché "Saw 3" de faire un très très joli score en France, je pense même que ça l'a aidé. (Je rappelle que "Saw 3" a fait plus d'entrées avec moins de copies sur la première semaine que "The Host" pourtant pas interdit du tout). Bref bref, les producteurs ne sont pas dupes, l'argent rentre bien comme il faut.

 

Petit rappel des faits sur le box office français :

 

saw : 428 000

saw 2 : 621 000

saw 3 : 739 000

saw 4 : 596 000

 

Parmis ces films, 1 seul a fait beaucoup plus d'entrées que les autres, et 1 seul était "interdit aux moins de 18 ans".

Ami forumeur sauras-tu le reconnaître ?

 

Moi je serais producteur, je préférerais les films "extrêmes" interdits aux moins de 16 ans... C'est sur... Je demanderais aux scénaristes et réalisateurs de SURTOUT s'auto-censurer pour faire des films de torture "- 12", voir même estampillés "Gulli approved" et en 3D...

 

"Martyrs" est un film de genre, ce n'est pas du Pasolini quand même. Même si Pascal Laugier y va de son discours sur la religion, il étale surtout les scènes chocs, comme dans tout bon film d'exploitation qui se respecte. On en me fera pas croire que Grandpierre ou lui aient pu croire une seule seconde que le film allait passer la censure comme une lettre à la poste. Alors l'auto-censure hein...

 

Si manifestation et révolte il doit y avoir, c'est contre le système d'exploitation (sans jeu de mot) des films en France. Contre la mort des petits cinémas au profit de la multiplication des supermarchés de l'Entertainment, qui refusent ce genre de films pour des raisons, peut être fondées dans leur grande mansuétude, mais qui n'ont aucune légitimité "légale". Donc la censure ne vient pas de l'interdiction, mais du commerce. Ca fait une sacrée différence, ça fait évoluer radicalement le sens de l'attaque, ça replace l'insurrection dans la direction de son vrai ennemi.

 

Alors oui pour une manifestation devant le CNC pour exiger que les salles en position de quasi-monopole (je ne parle donc pas de Paris mais de la province) ne puissent pas refuser un film pour une autre raison que sa non-fréquentation. Oui pour une manifestation au CSA pour un réaménagement des conventions de chaînes de télé pour que les films de « catégorie 5 » aient un peu plus le droit de citer.

 

Mais le coté, « on nous censure, nous autre artistes maudits » n’est que pur buzz et marketing savamment orchestré.

 

 

 

EDIT (sans Marcel pour une fois.. pfff...ouf...) : "Saw 3" est sorti en France sur 202 copies. Soit plus que "Fast Food Nation" (129), Sexy Dance (109), comme quoi... Quand on veut...

Link to comment
Share on other sites

Putain le débat qui resort à chaque interdiction -18 ...

 

On va faire court, en quoi l'interdiction va mettre en péril la carrière d'un film comme Martyrs dont le potentiel en terme d'entrées-salle est proche de zéro ?

Faudrait demander à SWS qui maîtrise le sujet mais franchement ce genre de film peut difficilement espérer dépasser les 100-150.000 entrées France non ?

Link to comment
Share on other sites

Fast Food Nation est sorti sur 129 écrans... la vache.

 

C'est clair que comme le dit Fabrice, ce genre de films font des bides. C'est le syndrome "français". Tu sors un film d"horreur ricain ça cartonne (Saw 3 donc), tu sors un film français, ça se plante (tous quoi).

 

Mais le coté, « on nous censure, nous autre artistes maudits » n’est que pur buzz et marketing savamment orchestré.

Jusqu'au jour où ...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Vu qu'ici on peut parler du film

 

Vu sur le site de Mad-Movies

 

Attention, événement ! Vous voulez frimer devant vos potes et briller de mille feux dans tous les dîners mondains de la Capitale ? Eh bien mes braves, vous le pourrez ! Comment ? En assistant à l’avant-première de Martyrs de Pascal Laugier le Mercredi 2 Juillet à 20H00 à L’Élysées Biarritz (22-24, rue Quentin Bauchart - PARIS 8ème).

 

Mad Movies et Wild Bunch offrent 50 places aux 50 premiers Madnautes qui répondront à la question suivante :

 

Sur quel film français Pascal Laugier a été le réalisateur d’un long making-of ?

 

Allez, on réfléchit un peu et on envoie sa réponse à l’adresse suivante (vous avez jusqu’au Dimanche 29 Juin 00H00) : concours.mad.movies@gmail.com

Link to comment
Share on other sites

La commission de classification des œuvres cinématographiques, présidée par Sylvie Hubac, Conseiller d’Etat, a procédé hier en séance plénière à une deuxième vision du film « Martyrs » de Pascal Laugier. A l’issue de sa délibération la commission a proposé une mesure d’interdiction du film aux moins de 16 ans avec avertissement.

 

La ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a décidé de suivre cet avis.

 

Communiqué de presse du ministère le la culture.

Link to comment
Share on other sites

Ben purée ça donne pas envie !

 

cet avis est pourtant moins mitigé que celui d'un certain "RD" ancien rédacteur à Mad Movies.

 

Bon je précise par contre qu'un certain Infernalia présent à la projo a bien apprécié le film.

Link to comment
Share on other sites

Bon j'ai divisé le sujet mais ça a pas coupé exactement là où je voulais, désolé, je ne maîtrise pas bien l'outil ! (Et là Stéphane c''est différent de mes masturbations !)

 

Je propose qu'ici on parle du film, et de ce qui tourne autour, Laugier, la promo, le buzz, toussa ...

 

Si vous voulez parler de Devil ben direction la section bis.com ...

 

Si cette division pose problème à quelqu'un il peut le dire, pas de problème, j'ai juste pensé qu'il fallait faire un peu de nettoyage mais je ne prétends pas avoir raison.

Link to comment
Share on other sites

Pour les fans de Pascal Laugier,deux pages sur le Mr dans le dernier numéro de "Park Mag" ou le réalisateur parle entre autres de Serge Daney et de la difficulté à assumer la sortie scandale de "Martyrs":

Censure, interdiction,

dictature du bon goût :

la liberté d'expression

a du plomb dans l'aile

FREDERIC BEIGBEDER

PASCAL LAUGIER

ROMAIN-GAVRAS

OUVRENT GRAND LEUR GUEULE

Cherchez l'intrus

Tu vois Stephane, ce qui me gene la dedans, c'est pas que Laugier l'ouvre, c'est surtout qu'on parle de censure et de dictature du bon gout, sans jamais attaquer les reseaux de distribution.

Parce que, tout ce foin me donne l'impression (moi, quidam moyen, voire meme plus petit que la moyenne ) qu'on genere du bruit surtout pour parler de la sortie du film, et non pas pour s'attaquer au vrai probleme de la maniere adequate.

 

Et des films interdits aux moins de 12 ans mal distribues, y'en a un paquet. Je suis pas sur que le -16 garantira une meilleure visibilite a Martyrs. Par contre, le buzz qui a entoure le film lui ouvrira probablement beaucoup de portes (tiens, dans l'emission de Beigbeder par exemple), sur l'air bien connu de "liberte d'expression mon amour".

Link to comment
Share on other sites

Martyrs a finalement bénéficié d'une publicité hors norme pour ce genre de production. Pas un euro déboursé pour une couverture internationale du non-évènement déclenché par la classification du film. On se souvient qu'A l'intérieur d'Alexandre Bustillo et Julien Maur avait dû se payer une campagne publicitaire de près d'un million d'euros pour qu'on parle de lui. Avec le succès qu'on lui connaît... On oublie un peu vite que Frontière(s) de Xavier Gens avait connu les mêmes déboires en 2007 sans quasiment un mot dans la presse !

 

Dans le prochain numéro de Médusa - le 23ème, l'ultima - je livrerai un autre regard sur le film de Pascal Laugier, expliquant dans le détail l'amalgame soigneusement entretenu par tout ceux ayant des intérêts dans l'affaire, avec bien sûr quelques chiffres à la clé.

 

A suivre donc.

 

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...