Aller au contenu

Steve

Membre ZoneBis
  • Compteur de contenus

    6 633
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Steve

  1. L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009. Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au "miracle sur l'Hudson" accompli par le commandant "Sully" Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l'opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l'histoire de l'aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière. C'est pas vraiment passionnant tout ç
  2. Steve

    The Invitation - Karyn Kusama - 2016

    Oui effectivement je m'en suis aussi rendu compte juste apres mon post en lisant une interview de Kusama
  3. Steve

    The Invitation - Karyn Kusama - 2016

    Un petit huis-clos fauché mais pas dénué de tout intérêt. C'est mis en place avec savoir-faire, le contexte est assez original (tout ce qui tourne autour du fanatisme), et y'a le second acte tient pas mal en haleine. La toute fin est bien pourrie par contre, mais on peut limite couper une minute avant le generique, et s'en porter pas plus mal. Intriguant de voir Kusama se retrouver aux commandes de ce film. Les scenaristes sont ceux d'Aeon Flux, donc on voit le rapport, mais c'est triste qu'elle n'ait pas réussi de carrière plus rythmée. C'est dispo sur Netflix.
  4. Steve

    Toni Erdmann / Maren Ade (2016)

    Un feel-good movie cannois ALLEMAND de 2h40 tourné en Roumanie que je ne verrais qu'en VO sous-titrée tchèque.
  5. Et Narcos c'etait bien quand meme. Et Bloodline ca deboite.
  6. Bien sans plus. C'est pas franchement fin et ca s'etire sur 90 minutes ce qui fait que les quelques ficelles narratives ne sont pas digestes (je parle de tout ce qui tourne autour du trauma de l'heroine). Passe encore que les VFX soient parfois moches, mais je trouve que le squale est trop absent d'une grosse partie du film. Vu la connerie du concept avec ce requin vengueur naviguant en eau peu profonde, j'aurais prefere qu'on le voit tendre plus de pieges ou narguer Blake Lively sur son rocher. Apres, le film fait office de rafraichissement cet ete rempli de lourdeurs, et la mouette pese.
  7. A Prague pour moi ce soir. C'etait une bonne experience de le voir en live, mais pas son meilleur stand up je pense. Pourtant ca demarrait tres fort sur des themes noirs comme on les aime (suicide, terrorisme, le sens de la vie tout ca), et y'a une fin punchy, mais au milieu beaucoup de trucs bien potaches qui font marrer mais qui se sont un peu eternises (le coup des bites, c'est pas la premiere fois qu'il tate le terrain et je pense qu'il sait que ca marche beaucoup sur le public, mais un moment c'est un peu facile). Apres je ne boude pas mon plaisir, c'etait incroyable de le voir jouer a
  8. Deux copains âgés d'une vingtaine d'années vivant à Miami Beach à l'époque de la guerre en Irak, profitent d'un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d'offres de l'armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d'argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu'ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des i
  9. Parti avec de tres mauvais a priori, j'y ai trouve du bon et du moins bon. Harley Quinn et Deadshot sont les meilleurs persos du film. Le reste de la team est completement sous-exploite. La badass black aurait pu peser si ce n'etait l'intrigue sans queue ni tete qui la concerne et qui malheureusement sert de fil rouge au film. Et la presence du Joker est la plus grosse arnaque marketing de l'annee. Enfin, on se retrouve encore une fois avec un 3eme acte generique et monstrueusement loupe (l'eternelle destruction urbaine par un monstre qui veut aneantir l'espece humaine). Mais on trouve qu
  10. Certainement l'hommage le plus couteux au cinema de Friederg et Seltzer. Deja vu depuis une semaine, mais j'en fais encore des cauchemars, je me suis dis qu'il fallait que je fasse acte de therapie ici-meme. Je vois vos avis sur Suicide Squad mais dites-vous que vous n'avez encore rien vu. Je crois qu'on tient le champion de l'ete en terme de film visiblement completement charcute par un studio, meme si le materiau de base ne devait pas etre deja terrible. Les scenes n'ont ni queue ni tete, on est mal a l'aise pour toute la distribution et les cameos du film. Non seulement on ne decroche pas
  11. On est d'accord, c'est pas la pesance ou le claquage de beignet. Et il y a effectivement une frenesie autour de la serie, mais bon peu importe, ce serait dommage de vouloir attaquer la serie juste parce qu'elle ne merite pas d'etre dans le top IMDB. Meme si les themes ne sont pas originaux en eux-meme (le trauma du flic, le coming-of-age des gamins, c'est quoi vraiment l'amitie tout ca, ...), je crois que tu dois juste etre un peu cynique, car c'est quand meme approche avec beaucoup plus de tact et d'elegance que dans 95% des series grand public. En fait pour tout dire, je m'attendais vrai
  12. Tu es alle jusqu'au bout quand meme ? Sur la premiere moitie de la saison, j'aurai tendance a etre d'accord avec toi, mais ca se rattrape vachement sur la deuxieme moitie. Que ce soit les persos des gosses, des ados ou du flic, je trouve qu'il y a une intention de proposer quelque chose d'assez progressiste dans les intrigues secondaires plutot que de les laisser evoluer dans le cliche volontairement. Et puis en ce qui concerne Super 8, la grosse difference, c'est qu'on voyait rien dans Super 8, alors que la, c'est extremement genereux. Donc meme si on accroche pas au cote "time-capsule", en
  13. Bon on va quand meme en parler ici. Je ne pense pas etre le seul a avoir fini la premiere saison d'une traite. C'etait franchement tres sympa. C'est un fourre-tout d'idees pompees a tout va dans le cinoche, litterature, et culture 80s, mais c'est suffisamment bien emballe, honnete avec ses references, et bon enfant, qu'on tombe tres vite sous le charme. C'est quand meme plus proche de King que du pur Spielberg : si les gosses tombent dessus a un jeu age, ca risque de leur faire un effet similaire au choc provoque par "Il est revenu" pour la generation Y. Excellente surprise donc !
  14. Ben voila comme toi Jerem. Je suis sorti avec l'impression d'un film au mieux bancal, au pire juste raté. Dolan essaie de s'extraire du pur theatre filmé, avec plus au moins de reussite parfois. On retiendra les scenes de flashbacks tres belles où tout est dit en très peu de plans et aucune ligne de dialogue. Pour le reste, il faut savoir que la plupart des persos sont a claquer dans le film. Personne ne sait se parler et ne pense qu'a sa propre personne. Ca donne donc des acteurs en roue libre dans les nombreuses scenes de salon, cuisine ou de terrace ou chaque acteur essaie literralement
  15. Steve

    Swiss Army Man - 2016 - Daniels

    On pense a Gondry et aussi enormement a Spike Jonze effectivement pour le cote farce existentielle. Mais je dis un bon claquage de beignet en ce qui me concerne et ca faisait treeeees longtemps en salles. Mieux vaut ne pas trop en savoir, mais la bande annonce ne spoile pas trop, ca va encore.
  16. Pareil que Benj. Le resultat est vraiment bizarre. Je sais pas si des prods sont passes avec leurs propres ciseaux, mais le montage est affreux (les flashbacks font peine, y'a plein d'ellipses d'un cote, et des plans super cringey qui s'eternisent d'un autre cote). Du coup, on passe du correct (le cote un poil politique du truc) au moins bon (les scenes d'action brouillonnes), en passant par le tres mauvais (Sam Jackson completement a cote de la plaque, Waltz qui n'a pas l'air super concerne) constamment. On ne sait pas trop a qui le film s'adresse en fait. On sent qu'ils avaient l'intentio
  17. Steve

    Marseille - Netflix - 2016

    Je n'ai meme pas pu finir le premier episode Ce casting, ces persos, ces dialogues, j'ai capitulé direct.
  18. J'ai absolument détesté la saison 2. Il ne reste absolument rien du mélange savant entre les persos principaux. Tout est exagéré de manière super cheap, et dilué dans d'autres mini-plots totalement nuls (le pompon avec le perso insupportable de Tina Fey), et les dialogues sont sur-écrits pour faire une vanne sur la pop culture à la seconde. Ce sera sans moi pour la suite.
  19. DPG, c'est mot pour mot ce que j'aurai exprimé. Comptez moi donc également dans le camp des gens qui n'ont pas fait la fine bouche. J'irai pas jusqu'à dire que Goodman mérite un Oscar comme on peut le lire sur les forums US, il est comme le reste du casting, dans son rôle, il fait le taf, mais c'est vrai que son perso est vraiment intriguant et plutôt bien écrit. On imagine Trachtenberg bien entouré (outre JJ et Matt Reeves à la prod, on retrouve à l'ecriture Damien Chazelle, le réalisateur de Whiplash), mais y'a des moments très forts dont il a forcément du avoir un grosse part de respon
  20. Steve

    mise a jour du forum

    Bonne nouvelle. Ca marche. Meme sur Windows Phone, halleluyah! Par contre ca apparait toujours un peu croppé comme une vidéo verticale. Faut glisser vers la droite pour faire play. J'imagine qu'il doit exister un moyen de réduire la taille des éléments youtube à la taille de la fenêtre de manière proportionnelle.
  21. Steve

    mise a jour du forum

    Merci Cyril. J'ai vu le forum en rade hier, j'ai eu pitié de toi en pensant que tu essayais une enième fois d'installer cette mise à jour. En tout cas, le forum passe très bien sur mobile, c'était l'interêt premier j'imagine. Y'a que les vidéos qui ne marchent pas encore toujours. Sur Windows Phone, c'est pas la même, aucune ne marche, mais même sur iPhone j'ai vu que par exemple celle de Rogue One n'apparaît pas, alors que celle de 10 Cloverfield Lane marche, alors qu'elles sont toutes les deux sont sur Youtube (en regardant comment Nice Panda avait posté la vidéo, j'ai vu qu'il avait inclu
  22. Merci bien Riton. Je savais que je pouvais compter sur toi. En plus, ca tombe bien, depuis j'en ai vu deux autres que tu n'as pas mentionnés: TAG et Tokyo Tribe. On ne peut pas dire qu'il se répète. C'est même pratiquement impossible d'imaginer que ces films viennent du même cerveau. Je vais continuer avec tes recommendations.
  23. En Inde, la vie du futur héritier au trône du royaume du Mahishmati est menacée par des conspirateurs. Heureusement, une des dames de la cour, parvient à le sortir elle-même du palais. Blessée et poursuivie par les gardes, elle arrive jusqu’au pays voisin et meurt noyée juste moment où le bébé est pris par des villageois. Une vingtaine d'années plus tard, le jeune prince nommé Shivudu (Prabhas Raju Uppalapati), est devenu un homme courageux et fort, doté d’une âme noble et généreuse, ignorant tout de ses origines. Un jour, il rencontre Avantika (Tamannaah Bhatia), une jeune guerrière qui est à
  24. Naaaaan comment c'etait trooooop bien !!! Gros claquage de beignet. Du coup, c'est le premier Sono Sion que je vois depuis Suicide Club a l'epoque, et j'en ai rate des dizaines. Vous me recommanderiez quoi mis a part les apparemment immanquables Love Exposure et Cold Fish ?
×
×
  • Créer...