Jump to content

District 9 - Neill Blomkamp (2009)


Steve

Recommended Posts

  • Replies 76
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bon, ça y'est, vu aussi, et pareil, CLAQUAGE DE BEIGNET!

 

Pourtant au début, j'avais un peu peur, le mélange entre scènes tournées façon documentaire et scènes de fiction pure était assez mal géré je trouve. Déjà on s'y perdait un peu entre les deux genres, et le montage était assez épuisant: beaucoup de plans très courts, et très agités, c'était assez éprouvant à suivre. PUis au fur et à mesure que ça avance, à partir du moment où Wikus découvre sa contamination, ça se calme petit à petit pour se tourner vers la fiction pure, et c'est ce qui sied finalement le mieux au film. A partir de là, on a de vrais et beaux moments de tension, d'angoisse, d'action. On est vraiment pris dans le film, on est à fond dedans. Les évènements s'enchaînent assez rapidement mais c'est tellement bien géré et fluide que ça ne paraît pas précipité. La tension ne relâchera plus jusqu'à la fin et c'est très plaisant, ça monte même crescendo. Bref, du coup, à part ce début un peu chaotique, et aussi quelques bons sentiments un peu trop surlignés (genre la relation père/fils aliens, le coup de la fleur en métal...) y'a quasiment rien à jeter dans ce film. L'histoire, malgré son postulat de base original, est plutôt classique, mais elle est tellement bien gérée que ça n'est pas du tout un défaut.

 

 

La course poursuite de fin avec le mecha est juste !

 

 

Link to comment
Share on other sites

Qu'en pensent Romain Le Vern et Rafik Djoumi ?

 

Pour Romain je t'invite à lire sa review du film

 

http://www.dvdrama.com/news-35397-cine-district-9.php

 

Je sais que tu t'en fout mais c'est juste pour répondre à ton interrogation et sinon qui est Rafik Djoumi ?

 

Bon sinon je suis retourné voir la bête mercredi soir histoire de vérifier ca à tête reposé et je peux affirmer maintenant que le film fera partis de mon top 5 annuel sans problème.

 

A la première vision j'étais tellement abasourdis à la fin de projo qu'il était sur que j'avais apprécié, le tout était de savoir si j'avais juste halluciné ou pas

 

Tout d'abord je trouve que le film a parfaitement assimilé l'univers de la Japanime et du Jeux Vidéo, quand on voit la même semaine Gamer ca fait mal au miche pour ce dernier. D'ailleurs je trouve que District 9 rend bien plus hommage à un univers référentiel qu'un paquet de truc estampillé "POUR LES GEEKS" (ceux qui pensent faire partis d'un consortium je ne sais quoi) comme Nerds ou Big Bang Theory, suffit pas de balancer Star Wars ou Dragon Ball Z dans une phrase issue d'un sitcom labmda pour montrer qu'on a assimilé un univers ...

 

Dans district 9 on a un trilliard de détail qui font écho au monde du jeux vidéo comme les armes psychique, les HUD, la sélection de son armement dans un panel via un menu et j'en passe.

On a aussi pas mal de bonne chose issue du monde de l'anim japonais comme des mechas, des missiles lancé aléatoirement en direction d'une cible comme dans Macross ou de la coopération robot/organique à la appleseed voir des métamorphose à la Akira.

 

Bref un film qui permet de voir en live ce qu'on a toujours fantasmé sans jamais prendre de haut son spectateur, et si en plus de ca on nous livre une histoire passionnante et émouvante que demander de plus.

 

Pas mal de monde reproche au film se coté hybride mélangeant docu et fiction, perso je trouve que c'est une force, on nous expose l'univers du film en très peu de temps en utilisant du concret histoire de camper tout ca dans une réalité qu'on acceptera plus facilement (docu, Tv, camera de surveillance) pour ensuite réellement nous raconter ce pourquoi on est venu ... Fort !

 

Pour finir (mais je pourrais en parler encore plus longtemps), le score du film est juste démentiel, mélange d'infra basse lourde et de champs africain, peut être ce que j'ai entendu de plus original cette année.

Link to comment
Share on other sites

bah hier c'est moi qui ai voulu foutre le feu au bus parce qu'il m'a fait rater la séance ce connard de con.

 

bon sinon je pense comme Cyril concernant les jeux vidéo car quand j'y repense ce qui me vient en tête tout de suite ce sont les plans large et les vues subjectives.

+1 pour le fait que tout se passe de jour

-1 la vf pue du cul, Wynkus a la voix d'un mongolo

+1 pour la scène du cochon qui vole

Link to comment
Share on other sites

Bon, je rejoins le camp des emballés, même si ça a pt être pas été THE claque que ça semble être pour les 3/4 des gens. Mais j'ai bp aimé le mélange des genres, la mise en scène, le dosage action / réflexion / émotion. Le gros point fort du film à mon sens c'est qu'on ne sait jamais à quoi s'attendre. Ca passe d'un registre à un autre sans crier gare, et c'est vraiment jouissif (et trop rare) d'etre ds une salle sans avoir aucune idée de ce qui va nous tomber sur la gueule ds le quart d'heure qui vient ! Donc voilà, très bon cru, qui en remontre à pas mal de trucs qui ont juste couté 5 fois son prix !

Link to comment
Share on other sites

J'ai vu hier soir et j'ai adoré! En gros, c'est ses court-métrages en puissance 12000 >.>

Les 15 dernières minutes sont tout simplement incroyables, tetra vaal aux stéroïdes. Le mecha est super bien foutu et les scènes d'actions bien pensées. C'est magnifique. Je regrette de l'avoir vu en VF, je vais devoir attendre le dividi pour la VO. Ca m'a semblé très bavard, mais les doublages sur du docu, c'est un peu foireux. Par contre, les insultes en rafalle que lance le Wikus m'ont fait marrer d'un bout à l'autre. Ca défoule

Enfin bref, une super découverte pour moi. Vivement la sortie dvd !!!

Link to comment
Share on other sites

Comme Cyril, je suis retourné le voir pour vérifier que j'avais pas halluciné, et non, j'ai bien pas halluciné, c'est la claque!

 

Comme la première fois, à un moment donné je me suis dit "hmmm j'ai peut être un peu sur-évalué le machin", puis en un rien de temps c'était la fin, le tout dernier plan, et là, le sentiment d'avoir assisté à un truc complètement à part.

 

Au revisionnage j'ai quand même pu me rendre compte à quel point tout est maitrisé de A à Z; le montage, le rythme, les SFX, la construction de l'histoire, l'ambiguité des situations et des personnages qui laisse jamais retomber l'intensité. Et tout ça sans jamais en faire trop, sans appuyer le trait, c'est magistral!

 

Bref, j'avais eu ce sentiment d'assister à un immense moment de cinéma comme ça, peut-être depuis Dark knight, qui m'avait même pas autant souffler - tellement hollywoodien par rapport à ce District 9 sans concession et pourtant appreciable par tous...la marque des grandes oeuvres!

 

bluray pour bibi dès qu'il sort

Link to comment
Share on other sites

Un peu désarçonné par le mélange de genres, le docu qui vire en film d'action, j'ai tout de même beaucoup apprécié. Bien entendu, pas une minute de temps mort et des armes extra-terrestres vraiment incroyables . Les attaques sont ... explosives , rien de plus, à voir absolument. Un peu de social, un peu d'action, un héros qui n'en est a priori pas un: l'accord quasi parfait.

 

Kero, si tu trouves deux minutes: go, ça passe encore en VO.

Link to comment
Share on other sites

Bon, ben un peu comme tout le monde, le film de SF/alien que j'attendais depuis longtemps. Un mélange des genres qui est désarçonnant, et ça fait du bien d'être un peu surpris au ciné de nos jours. ça jongle entre la comédie, la sf, le drame social, et aucun genre n'est jamais lésé. Le spectateur est sans cesse pris par surprise. On accroche au anti-héros, alors qu'à la première scène, on s'attend à avoir envie de le baffer à la 2ème scène. Les effets spéciaux sont juste ce qu'il faut. Ils servent le film et sont pas trop là pour nous en mettre juste plein la gueule. C'est bien écrit, intelligent, bien joué, bien filmé...bref! du bon cinéma qui fait bien plaisir!

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...