Jump to content

Warrior - Gavin O'Connor - 2011


kevo42
 Share

Recommended Posts

Un film qui fera peut-être triper Benj, sur la rivalités de deux frères (Joel Edgerton, et Tom Hardy), tous les deux combattants MMA (l'un à la retraite, l'autre en pleine ascension). Se mêlent à ce sujet déjà passionnant une réflexion qui s'annonce subtile sur les relations père - fils (Nick Nolte à son meilleur), et une belle histoire d'amour entre un homme et son pays (les soldats qui se lèvent dans la bande-annonce !).

 

jv4B56rCha8

 

Ca a l'air globalement moisi. Perso, j'aurais mis Scott Adkins à la place de l'endive qui joue le premier rôle. Après the wrestler, the fighter, the MMer : un film plein d'originalité.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 2 weeks later...

Tom Hardy c'est Hulk + La Chose des 4 Fantastiques, en plus balèse et en plus flippant !

 

Nick Nolte bourré dans sa chambre d'hôtel

 

Les scènes de baston, surtout le combat Brendan-Koba

 

Comment Gavin O' Connor a réussi un film aussi puissant en partant d'un scénario aussi con et d'un tel empliage de clichés, alors là mystère !

 

Grosse, grosse surprise.

 

J'en connais deux ou trois sur ce forum dont la veine du front va péter en voyant ce film !

Link to comment
Share on other sites

O'Connor parvient, par sa seule mise en scène (notamment une chouette utilisation de la musique), à une réelle émotion dans sa scène finale - ce qui fait quitter la salle sur une bonne note et donne presque envie d'oublier ce qui précède.

Parce qu'avant ça, merci bien !

 

On dirait qu'il a fait le pari d'inclure tous, mais alors absolument TOUS, les clichés du film de baston.

En prenant soin de bien appuyer sur le pathos et sans même faire gaffe à respecter la plus élémentaire crédibilité (que ce soit au niveau des combats ou des fighters : le tournoi central étant, par exemple, censé ne regrouper que des poids moyens alors que le Koba dépasse allégrement son quintal).

Soit ce qu'on pouvait déjà reprocher à son "Pride and Glory" - sans compter que c'est, en plus, globalement assez mal joué, à part Joel Edgerton à qui de belles choses sont promises s'il ne fait pas n'importe quoi en terme de choix de films...

 

Après, on ne sent pas trop passer les 2h20, mais faut être prévenu de ce qu'on vient voir...

Link to comment
Share on other sites

Un bon épisode des maçons du coeur réalisé façon Peter Berg. On a tout : la banque qui veut saisir la maison, le(s) vétéran(s), le papa pas gentil... Les scènes de baston sont cool, plus par ce qu'on ressent (des mecs qui se tapent dur) que par ce qu'on voit (pas grand chose en fait : la meilleure scène de baston, c'est celle de la baston youtube). Tom Hardy pèse à mort (mais faut qu'il change de coupe de cheveux), et l'autre est cool aussi, malgré sa sous-intrigue esprits rebelles et sa meuf pas classe.

 

A noter que comme the divide, ça termine sur une montée de post-rock avec une meuf qui fait des hou hou, sauf que comme c'est un film U.S., ça ressemble aussi à un morceau pop façon belle and sebastian, ce qui est très désorientant.

 

Un film dont la morale pourrait être :

 

Va te faire foutre la veuve de guerre qui parle même pas américain au téléphone. Nous on laisse les 5 millions aux vrais américains foutus dans la merde par la crise des subprimes.

 

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, on est pas loin de la grosse pesance. Alors c'est clair qu'il y a un paquet de clichés et de grosses ficelles hollywoodiennes du film de sport de combat, mais j'ai trouvé que c'était toujours bien amené, et ça m'a jamais gêné. Ptet qu'un autre jour ça m'aurait cassé les burnes, mais là nickel.

J'ai trouvé ça super bien écrit, les persos sont riches, ya plein d'histoires et de sous histoires, sans jamais de pathos ou de scènes lourdement explicatives.

Ya des scènes vraiment dures (putain le pauvre Nick Nolte ) et émouvantes, mais en même temps pas de l'émotion de chochotte! Des relations viriles, couillues, une histoire de mec!

Bref, clairement formaté, mais rondement mené, bien écrit, casting au top.

Et puis dans les combats, certaines prises font maaaaaaaaaaaaaaaaaal

Link to comment
Share on other sites

Beaucoup aimé moi aussi ! Alors oui, c'est vrai que l'écriture n'hésite pas utiliser des clichés, des situations vues et revues, à bien appuyer le trait à plusieurs moments ... MAIS, à mon sens, ça fonctionne ! Ça fonctionne parce que le film est sincère, humble, et honnête. On sent un vrai amour du réal pour ses persos, une vraie humanité qui traverse tout le métrage. A côté de ça, je trouve que le casting se défend très bien. Tom Hardy est juste totalement flippant son frangin s'en sort bien aussi, et Nick Nolte est mortel ! Voilà, je comprends très bien qu'on puisse passer à côté du film pour ses petits défauts, mais perso j'ai pris mon pied, j'ai pas vu le temps passer et j'ai vraiment été touché à plusieurs reprises. Les combats sont pas mal, mais je dois dire que j'en attendais un peu plus sur ce plan là... Mais l'essentiel est ailleurs, et le film marche dans les pas d’œuvres comme "Rocky", "Homeboy" ou "The Wrestler"... Des parcours de gueule cassées, des laissés pour compte de l'Amérique, qui n'ont que leurs poings pour tenter de survivre, un peu comme ils peuvent...

 

JE VEUX L'OSCAR DU MEILLEUR SECOND RÔLE POUR NICK NOLTE !

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Revu chez moi aujourd'hui et c'est toujours aussi sympa, et on se rend compte dans le tournoi final que la mise en scène brute de décoffrage n'est pas faite au hasard pour autant, avec certes beaucoup de plans sous tous les angles mais grâce à un phénoménal travail de montage on sent une vraie cohérence, le tout bien sûr entremêlé avec les courtes scènes entre les persos pour produire un crescendo d'émotion qui culmine dans le dernier combat et le(s) dernier(s) plan(s) sublime(s) digne d'une tragédie grecque, bref à voir pour ceux qui l'ont loupé en salles, et surtout pour oublier l'horrible THE FIGHTER qui a tenté de faire pareil mais sans une once de sincérité...

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Pas mal de clichés …

 

Une trame cousue de fil blanc …

 

Mais un sacré bon truc malgré ça !

 

Simple. Humain. Puissant.

 

Un film de baston avec un cœur gros comme ça.

 

D’ailleurs, Warrior, c’est un peu le Rocky de l’ultimate fighting.

 

Des persos salement touchants et un trio d’acteurs habités (Nick Nolte, Tom Hardy et surtout un Joel Edgerton qui bouffe l’écran).

 

Les combats claquent et le final est juste terrible (physiquement, mais surtout émotionnellement … on en revient à la puissance du premier Rocky).

 

J'ai fini le film avec l'envie de le remater presto !

 

Du bon.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Simple et puissant, oué. J'ai le sentiment, peut-être primaire puisque je viens de le voir, d'avoir assisté à un "Rocky Balboa" version MMA, avec encore plus de pathos. On y retrouve les mêmes qualités, mais également les mêmes défauts : Autant les interprétations de Nick Nolte, Tom Hardy et Joel Edgerton, je les ais trouvé vraiment, mais alors vraiment bien (en faisant parfois des tonnes, mais la réal' aide), autant l'aspect un peu chouilla DTV, là non.

 

Les 2h20 passent très bien malgré un scénario franchement basique, preuve que la réalisation, le montage, le rythme et les combats sont vraiment très bien travaillés. L'aspect social, mêlé au drame familial, fait très grosse ficelle, mais pareil, on évite gentiment l'écueil, et on arrive à faire quelque chose de bien. Étant un très grand fan d'arts martiaux mais aussi de MMA, il y a des incohérences monstres à voir des no-name qui n'ont que quelques combats amateurs participer à un Grand Prix, alors qu'on est justement à un stade où les mecs patientent des années avant de se voir offrir l'occasion d'affronter un mec du top 10.

 

A la base, ce film, je voulais le voir uniquement pour Koba, personnage basé sur le meilleur combattant MMA de tous les temps, Fedor Emelianenko, invaincu pendant dix ans, russe patriote également, samboïste aussi, Et il fait aussi ses entrées sur de la musique folklorique slave, un mec ultra calme, très froid et au regard totalement vide. L'interprète Kurt Angle, avoue avoir eu du mal à rentrer dans la peau du personnage tant ce combattant est une énigme.

 

Et puis, son entrée sur du Vladimir Vissotsky

 

Sinon, chouette film, j'ai passé un bon moment.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 1 month later...

C'est peut être un bon film, même si il contient pas mal de défauts déjà évoqué plus haut, mais perso comme je suis le MMA j'ai sans doute vu bien trop de trucs qui n'allaient pas dans le film.

Donc je passe les défauts du scénar, pathos, etc...

Concernant le MMA c'est juste pas possible, je savais que j'allais ne pas être d'accord sur le coté spectacle du film de MMA mais là c'est n'importe quoi, trop de prises de catch, trop de mecs qui viennent de nulle part, trop de mecs pas trop amoché après 5 combats...

Bon je veux bien c'est du cinéma mais faut un peu respecter la réalité quand même.

Mention à Nick Nolte qui est excellent, et Tom Hardy aussi.

 

M'enfin c'est bien mieux que les DTV de "free fight" je pense...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...