Jump to content

Ted - Seth MacFarlane (2012)


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

  • 4 months later...

J'en attendais un peu trop je pense. Deja c'est le genre de film ou quand t'as vu la bande-annonce t'as a peu pres aucune surprise. Ensuite l'esprit MacFarlane est la (name dropping a gogo, cameos, humour pipi caca bite) mais le cote comedie romantique fait beaucoup ombrage au fur et a mesure de l'histoire. C'aurait pu faire un bon court-metrage ou un sketch sur youtube, mais hormis le cote technique bluffant, ca manque trop d'originalite sur la longueur pour emporter l'adhesion. Peut-etre aussi que le public dans la salle joue beaucoup, le notre n'a pas tire un rire hormis pour les gags surlignes au stabylo. J'etais le seul a m'exclafer a un moment pour une blague de prout toute conne.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

Vu l'avant première avec une intro de Marky Mark en personne : il est tout petit mais il a un beau costume. Par contre, il a dit que c'était le film le plus drôle dans lequel il ait joué, ce qui est un peu exagéré après the other guys, qui est quand même bien mieux.

 

Le film est nul : y a tellement de gags que certains marchent bien (heureusement), mais c'est encore un film qui aligne les blagues de geek niveau récapitulatif du comic con, pour t'expliquer qu'être geek c'est de la merde et qu'à un moment il faut être sérieux pour pouvoir te marier avec une meuf qui sert juste à te faire chier, et abandonner ton meilleur pote qui est une peluche qui est pote avec l'acteur de Flash Gordon, ce qui est mieux à beaucoup de points de vue.

 

Sans compter le syndrome Guillon de ne dire du mal que des gens à terre (les gros, les pauvres, Brandon Routh...)

 

Giovanni Ribisi est très bien, mais on le voit peu, et son rôle fait dévier le film dans autre chose, pendant 1 quart d'heure la tonalité change complètement. C'est bizarre.

 

Bref, à part deux trois gags hilarants, c'est quand même

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Et bien moi c'est tout le contraire.

J'ai vraiment aimé. Certes c'est cousu de fils blancs jusqu'à la fin mais ça c'est pas étonnant, c'est pas du Allen.

À mon étonnement Marky est convaincant.

Et oui la blague du pet est juste.

Le nounours est marrant mais ça aurait été un type normal ça n aurait rien changé.

Et j'aime bien l'humour ultra référentiel de McFarlane

Link to comment
Share on other sites

c'est encore un film qui aligne les blagues de geek niveau récapitulatif du comic con, pour t'expliquer qu'être geek c'est de la merde et qu'à un moment il faut être sérieux pour pouvoir te marier avec une meuf qui sert juste à te faire chier, et abandonner ton meilleur pote qui est une peluche qui est pote avec l'acteur de Flash Gordon, ce qui est mieux à beaucoup de points de vue.

 

Ben je viens de voir le film et il m'a fallu à peu près 4 secondes pour décider qu'entre glander avec un ours en peluche qui parle et chignoler Mila Kunis tous les soirs le choix était vite fait.

 

Sinon le film est sympa mais je suis déjà en train de l'oublier.

Link to comment
Share on other sites

Ben moi j'ai kiffé aussi !

 

Bon, je connaissais pas le real, je viens de voir, apparemment il a fait plein de séries dont je connais les noms, mais que j'ai jamais maté, donc ça explique peut être mon regard "neuf" sur son univers contrairement à d'autres qui étaient sans doute en terrain plus balisé... Mais j'ai marché à fond. Le film n'est pas parfait, ça s’essouffle un peu en cours de route, certains gags sont moins bons que d'autres, toutes les intrigues parallèles ne sont pas toujours super bien intégrées (notamment celle de Ribisi, gérée de façon très bizarre...), mais j'ai trouvé l'ensemble très bon. Ted est juste mortel, les références m'ont pas parues trop lourdes, j'ai même trouvé ça très émouvant sur le final même si cousu de fil blanc. J'ai passé un bon moment, sympa, drole, je partais un peu conquis d'avance vu le sujet, mais j'ai vraiment eu ce que j'espérais, donc je suis content !

 

 

Lotso approuve ce film ! Vive les ours en peluche !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

C'est un film ultra-sincère, tellement je m'attendais pas autant à une réelle et complète retranscription en live de l'humour de MacFarlane, autant dans le référentiel parfois private-joke (même pas certain que deux gars pigent dans la salle, même moi deux trois vannes me sont sorti des oreilles) que dans la grosse parodie saucée de trash, autant dans le délire musical que dans les clins d'oeils de fanboy, autant dans la scène de baston que dans la caractérisation des personnages (genre les gays) et le fait que tout le monde en prenne pour son grade.

 

La chronique de kevo42 sur son blog est intéressante, mais cela dit je serai plus modéré que ce dernier: effectivement, s'il y a un léger effet Apatow par la thématique du choix existentiel entre "jouets pour puceaux" et amour véritable, la fin est clairement nuancée et ne verse pas dans le tout blanc tout noir: c'est un compromis. Certes, Marky comprend qu'il doit se stabiliser avec sa douce, mais cette dernière comprend EGALEMENT quelque chose, ce qui ne fait pas d'elle une poupée de chiffon inutile: elle pige que ce couple n'en est pas un sans l'élément perturbateur, Ted. C'est écrit d'avance mais c'est plutôt malin de finir sur une telle somme qui n'est pas une complémentarité due à l'exclusion de l'élément délirant mais au contraire, une addition entre le couple et le "nounours": la vie n'est pas possible sans lui. D'ailleurs, c'est "Kuni" qui lui redonne vie, c'est bien la preuve qu'elle a pigé un truc dans l'histoire, et que la personne qui n'avait rien compris...n'était pas forcément celle que l'on croit.

 

Je tergiverse, mais bon, voilà ce que j'en dis. Je te filerais ma chronique plus complète, kevo, stuveux.

 

Sinon, pour ne rien ajouter au panier, c'est quand même un film majoritairement composé de gags réussis. C'est plus American Dad que Les Griffin.

 

C'est un film qui file la

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Bon c'est pas mal, mais c'est assez gentillet et bien moralisateur quand même. Vu le principe de base, je m'attendais vraiment à quelque chose de plus trash. En l'état, c'est un gentil conte de Noêl avec des pets et un ours en peluche qui fume de la weed.

 

Sinon ça se regarde bien, mais je commence à avoir du mal avec ces films qui te disent qu'à trente ans, ta vie s'arrête et que tu dois te caser et assumer ton statut d'homme. C'est bon quoi, sur le principe, je ne vois pas ce qu'il y a de mal à se bourrer la gueule avec Flash Gordon.

 

 

Tiens ça m'a donner envie de revoir Flash GOrdon.

 

Flash ! Flaa-aaash ! Haaaaahaaaahaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaaa Flaaaash ! Flaaaa-aaaaash !

Link to comment
Share on other sites

Comme dit plus haut, c'est sympathique mais pas assez thrash. On reconnait bien l'humour de Family Guy et toutes les voix que Seth McFarlane fait (Ted = Brian, et de temps en temps Peter). On a compris l'histoire après 2min30s environ mais ça m'a quand même bien fait rire. Et ça fait plaisir de voir Tom Skerrit (et Mila Kunis, surtout Mila Kunis).

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

j'ai trouvé le temps un peu longuet devant ce Ted. il y a beaucoup de blagues mais finalement très peu qui font rire aux éclats, la grande majorité peine à atteindre la cible quand elles ne sont pas carrément éculées (le stéréotype raciste du "chinois vénèr" ? la figure imposée de l'humour des années 2010).

quant aux passages comédie romantique, ils sont tristement vus et revus.

enfin les références c'est sympa cinq minutes (quoique...) mais dédier un gros morceau de son film à en railler un autre (flash gordon) c'est assez puant.

 

bref Ted ce n'est pas tant pour moi un film qui manque de "trash" que d'audace en général et c'est un peu ce que m'inspire les quelques épisodes des séries de mcfarlane que j'ai pu voir : on suit les sentiers balisés, on fait ce qui marche.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...