Jump to content

Chappie - Neil Blomkamp - 2015


kevo42
 Share

Recommended Posts

Etonné de ne pas avoir trouvé de sujet.

 

 

 

 

A noter : la tagline de l'affiche française qui sort vraiment de nulle part

 

 

Chappie et un iench pour faire plaisir à Benj

 

L'histoire : en gros c'est Robocop, sauf qu'au lieu d'un robot humain, c'est un robot avec une intelligence artificiel, qui va se retrouver pris malgré lui dans la quête de survie du groupe Die Antwoord en truands 2 la galère. L'important c'est qu'il y ait des gens qui explosent et ED 209.

 

Après avoir vu Chappie, je commence à penser que Blomkamp est un cinéaste made in Electronic Arts. Il construit tous ses films comme un call of duty, avec le même moteur, pas franchement mis à jour d'année en année et quelques variantes de scénario pour que ça fasse pas trop arnaque. Il y a donc un mouton noir (alien, robot, travailleur radioactif avec un exosquelette ), qui doit affronter un méchant barbu très costaud et très bête (le chef du swat de district 9, Sharlto Copley dans Elysium, Hugh Jackman ici), dans un monde de ghetto avec des gangstas qui ont des grosses chaînes en or et sont très forts en mécanique. On rajoute un thème de société tiré d'une chanson de rage against the machine, plein de robots et une scène où quelqu'un se fait découper en deux pour faire plaisir, et roule ma poule.

 

Si on rajoute de la bonne informatique nanar (Chappie qui branche des PS4 en réseau sur son Portable Sony Vaio pour faire un truc SF bien années 80, c'est magnifique, entre autres), et le fait que les gens de Die Antwoord n'ont pas compris qu'ils n'étaient pas dans un de leur clip et que donc ce serait mieux de ne pas porter de t-shirts de leur groupe dans le film (bon, mais ils sont bien cools quand même à part ça, les fans seront contents), le bilan est assez mitigé.

 

Après, je sais pas trop : ça s'enchaîne un peu mieux que dans Elysium mais on reste dans un scénario suffisamment mongol pour qu'il soit approuvé par le Roi Heenok en personne. Les scènes d'actions sont bien, mais sont les mêmes que dans Elysium qui étaient les mêmes que celles de District 9.

 

Du coup, j'attends avec impatience son Alien, où un Alien désemparé par l'acharnement de la Weyland-Yutani corp va se réfugier dans un ghetto d'Afrique du sud où il va retrouver Ellen Ripley qui a crée un gang avec des chaînes en or, qui vont l'aider en se bricolant des exosquelettes avec du matériel de récupération.

Link to comment
Share on other sites

Les cubes c'est parce que Chappie est programmé pour apprendre de zéro, donc au début il est comme un enfant qui ne sait pas parler et doit apprendre.

 

Et Appleseed, ce serait carrément une bonne idée : Blomkamp sait filmer les robots (malgré le mal que j'ai dit du film, la performance technique du robot est parfaite), et le fait de travailler à partir de cette histoire lui permettrait d'avoir un bon scénario .

Link to comment
Share on other sites

 

Si on rajoute de la bonne informatique nanar (Chappie qui branche des PS4 en réseau sur son Portable Sony Vaio pour faire un truc SF bien années 80, c'est magnifique, entre autres), et le fait que les gens de Die Antwoord n'ont pas compris qu'ils n'étaient pas dans un de leur clip et que donc ce serait mieux de ne pas porter de t-shirts de leur groupe dans le film (bon, mais ils sont bien cools quand même à part ça, les fans seront contents)

 

pareil

 

 

sinon c'était très bien mais je préfère Elysium

Link to comment
Share on other sites

et le fait de travailler à partir de cette histoire lui permettrait d'avoir un bon scénario .

 

C'est ce que s'est dit Shinji Arakami également...

 

Vu le scénario pourri de son Albator, je suis sûr qu'il a été capable de rater quelque chose d'aussi simple qu'une adaptation d'Appleseed.

 

M'ais je dévie.

Link to comment
Share on other sites

Qu'en moins de dix messages, le sujet soit parvenu à dévier du présent film à Jacqout en train de danser donne une assez bonne idée du niveau de l'ensemble.

 

Kevo a, à peu près, tout résumé.

Le niveau technique du machin tutoie toujours les hauteurs mais alors, ça affiche une telle connerie que ça en devient gênant (en comparaison, même Elysium s'en voit revu à la hausse)...

 

A dire vrai, je ne sais s'il faut prendre le film comme une parodie, un produit strictement destiné aux enfants (sans que ce soit péjoratif) ou quelque chose de 1er degré où Blomkamp - à la manière d'un Besson - croit vraiment à ce qu'il filme (peu ou prou, la même chose depuis District 9 mais de plus en plus mal raconté. A moins que l'effet de surprise ne joue plus)...

 

Alors, oui, ça reste un poil divertissant (encore que le rythme ne soit pas des plus trépidants) mais le niveau général s'approche tellement des abysses (dialogues risibles, situations grotesques, persos aux fraises, incohérences à la pelle et j'en passe) qu'il est vraiment difficile d'en tirer quoique ce soit de positif...

 

Pitié, Neil, engage un scénariste pour ton Alien...

Link to comment
Share on other sites

Du coup, avec tout ce buzz négatif j'en attendais pas grand chose mais c'était divertissant. Quelques points négatifs comme le duo Weaver/Jackman qui fait vraiment figuration. L'intérêt d'avoir ces deux acteurs est franchement nul quand on voit les rôles qui leur ont été réservés. Ninja et Yo-Landi jouent comme des pieds et on se demande pourquoi le film decide de leur accorder une telle fin. Enfin y'a des problèmes de rythme très très vite et on a l'impression que le film dure 2h30 au final. Malgré ça, le perso de Chappie est intéressant et y'a du talent derrière la visualisation du film. Comme District 9 en fait qui souffrait des même qualités et défauts. Hans Zimmer a retrouve ses synthés, plutôt pas mal.

 

Accessoirement, la 4Dx est recommandable.

Link to comment
Share on other sites

Du coup, avec tout ce buzz négatif j'en attendais pas grand chose mais c'était divertissant. Quelques points négatifs comme le duo Weaver/Jackman qui fait vraiment figuration. L'intérêt d'avoir ces deux acteurs est franchement nul quand on voit les rôles qui leur ont été réservés. Ninja et Yo-Landi jouent comme des pieds et on se demande pourquoi le film decide de leur accorder une telle fin. Enfin y'a des problèmes de rythme très très vite et on a l'impression que le film dure 2h30 au final. Malgré ça, le perso de Chappie est intéressant et y'a du talent derrière la visualisation du film. Comme District 9 en fait qui souffrait des même qualités et défauts. Hans Zimmer a retrouve ses synthés, plutôt pas mal.

 

Pas mieux.... avec un gros bémol tout de même en ce qui concerne

le transfert de conscience complètement bidon... on veut bien y croire un instant, mais quand il nous sort la clé usb avec la conscience de sa blonde,

on se colle la tempe de la main sur le front en lâchant un gros soupir de désespoir.

Et cette réplique de ED209.... j'y croyais même pas.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Ouais moi aussi j'ai trouvé ça sympa. Mais oui c'est vrai que c'est toujours la même chose avec Blomkamp et ça commence déjà à lasser. Puis le rythme et l’intérêt ne sont pas au rendez vous.

Le robot est cool, l'hommage/copiage à Robocop ne m'a pas faché au contraire.

C'est plus les Die Antwoord qui ne sont pas convaincants, l'ingénieur joue encore pire.

C'est con de niquer son film comme ça, surtout que y avait une bonne histoire à la base.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...