Jump to content

Vos concerts bis


Kerozene

Recommended Posts

Vu il y a quelques jours:

 

D'incise

Un genevois qui bidouille de la noise avec machines + laptop

Le mec touche ses bidules et modules de sons pas possibles, vraiment bien torchés, mais peut-être un peu trop "dub" pour ma part - le mec porte des dreads qui lui chatouillent les fesses

http://www.dincise.net/

http://www.myspace.com/noisedesigner

 

Suivit par UM

Des français qui baignent dans le rock expérimentalo-progressivo-bruitiste avec bidouillage électro en prime et autres tergiversations sonores oscillant entre le matraquage vigoureux et les plages ambiant - mais qui ne le restent jamais très longtemps. Bonne surprise, bien que j'aurai préféré un peu plus de triffouillage de cordes de guitare torturée.

http://www.myspace.com/umoem

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 740
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

 

concert a la maroquinerie ce soir

 

et ben, sacrément deçu

un son pourri, étonnant pour cette salle, ce qui fait que sans connaitre le (seul) album, il devait être vraiment difficile de s'y retrouver

cela etait sans compter un chanteur complètement minable, digne d'un star academicien admiré des midinettes, faux et caricatural du chanteur rock fashion (slim troué, nike fashion dégueulasse et veste en cuir, le tout agrémenté de cheveux led zeppelinien)

 

enfin bon, pour le positif, un bonne présence scénique, une bonne énergie, un beau jeu de lumière

un bassiste/guitariste au top et un batteur du tonnerre

j'avoue que je m'attendais a une représentation de clavieriste electro, et que j'ai été servi d'un concert de rock un peu crade

 

la track list, rien d'extraordianire, ils n'ont qu'un album, donc on a eu l'album

le must, un "tombstone" d'anthologie

 

bilan mitigé donc pour un album qui reste un des meilleurs que j'ai pu écouter dans les sorties de l'année dernière

Link to comment
Share on other sites

Vous me tentez ...

 

Allez, fais pas ta mijaurée, on t'embarque.

Bon, Gourbenj, Meltingman, Niko?

Mouais, bof...

Le Roi en concert, je sens que ca va encore etre de la provoque en mousse, genre les rigolos de Kickback (mais si, les "coreux" franciliens qui insultent gaiement le public histoire d'etre sur de recevoir des trucs sur le crane pendant le show).

Si au moins on etait sur que Joey Starr soit dans la salle pour lui faire sa fete, je viens tout de suite.

Sinon, bof bof...

Link to comment
Share on other sites

Heenok je suis prêt à parier que ça va être public hype qui va au zoo dans son club super branché de la capitale. Suis sûr qu'il y aura même pas un noir dans la salle. C'est dans le 9-3 qu'il fallait passer bordel. (je dis ça parceque je suis un peu jaloux de pas être à Paris mais en même temps je dois pas être loin de la vérité)

Link to comment
Share on other sites

Vu mercredi soir:

 

Eluvium

C'est un ptit jeune avec un peu de poil au menton. Il est assis sur une chaise, une guitare électrique posée sur ses genoux. Celle-ci est reliée à une ribambelle de pédales et de trucs bizarres reliés à un laptop. Il se met à gratter des suites d'accords répétitives provocant des mélodies planantes empreintes de mélancolies, c'est très simple et plutôt beau et plus sa suite d'accords se répète, plus elle est déformée, distordue et ce qui commençait comme du Mogwai minimaliste se transforme peu à peu en plage bruitiste. Bon, c'est jamais extrême, mais c'est très bien fait et vu l'age du mec, il est clair qu'il a de quoi faire à l'avenir. Problème, c'est qu'entre chaque morceau de ce type, il se tournairt vers un clavier et nous jouais de jolies mélodies mélancoliques, le genre de musique qui passerait très bien pour accompagner le final mélodramatique d'un drame familial hollywwodien. On imagine Nicolas Cage réalisant qu'il a été un mauvais père et qui décide à la fin de retourner chez lui, la musique l'accompagne, et il a les yeux embué de bonheur lorsqu'il voit sa femme sur le péron qui d'abord hésite, mais ensuite lui sourit et ses enfants courent vers lui. C'est beau, triste et heureux à la foi, et lourdingue et un peu gluant et finalement, ben Eluvium c'est aussi un peu ça. Du bon et du beaucoup moins bon donc.

http://www.eluvium.net/links.html

http://www.myspace.com/eluviumtaken

 

 

Suivit de Explosions in the Sky

J'avais vu le quatuor post-rock lors de la tournée européenne qui suivit la sortie de leur premier album. C'était ultra puissant. Les mecs avaient 20 ans à tout péter, on était 30 dans la salle, c'était un bonheur immense et une grosse claque sonore. Aujourd'hui les petits jeunes ont pris de la bouteille, il ont les cheveux qui ont poussés (sauf pour l'un d'entre eux qui se dégarni), la barbe présente et ils sont toujours aussi bons sur scène. Et c'est là le problème: après quelques albums, les mecs n'arrivent toujours pas à faire quelque chose de différent que sur leur premier disque. Et ça ressemble vraiment beaucoup beaucoup à du Mogwai. Alors oui, c'est très bien, les trois guitares te font péter des riffs hypnotisants et assourdissants dans les dents, les effets de distorsions sont d'une efficacité indiscutable, mais c'est finalement toujours un peu la même chose, avec un batteur qui est un peu trop orienté marche militaire sur sa caisse claire. Donc c'est à voir, ça c'est sûr, mais je me réjouis surtout qu'ils gagnent en maturité et exploitent leur talent de manière un peu moins convenue finalement.

http://www.explosionsinthesky.com/

Link to comment
Share on other sites

Je ne savais pas qu'ils étaient en tournée Explosions... Je suis un peu dégouté, je me serai bien déplacé à Vienne ou à Berlin pour les voir.

 

Sinon j'ai mes tickets pour le concert de Sigur Ros en Aout. Ca va être miam encore une fois

Link to comment
Share on other sites

hier soir, soirée pop débile au sonic à lyon :

 

junkie brewster : une fille complètement paumée, limite insupportable dans sa facon de jouer et de chanter. On ne sait pas si elle en joue ou pas, est-elle vraiment nulle, ou le fait-elle incroyablement bien ?

En maillot de bain une pièce bleu vif et son ukulele, chanson francaise/anglaise, amère triste. Petit set qui vire tranquillement dans le melo très agréable. ses chansons sont pas forcement interessantes mais le look pinup maigrichonne deglinguée est tellement laid qu'il en devient vraiment attachant, c'est la qu'elle en joue surement.

avec son site internet, top 1000 des sites les plus moche au monde : http://junkiebrewster.free.fr/

je la soupconne donc d'etre beaucoup plus punk que ca vu comment elle s'est lachée pour les concerts qui ont suivi la soirée.

 

Le club des chats :

http://pagesperso-orange.fr/leclubdeschats/

Un gars à la batterie et une fille qui commence à la basse puis à la batterie dans une seconde partie. C'est con, c'est parfois violent, dans le sens assez speed. Rien d'exceptionnel mais une certaine sympathie pour ce "white strips" débilos et vulgaire.

 

norman bambie

http://www.myspace.com/normannorman

Alors gros morceau que ce MC funky technoid, hop un macbook, un clavier, un xylophone en bois et surtout une bonne voix qui fait pas mal de style, country, hiphop, funk. Complètement decomplexé et proche du public, pour cause, il joue dans la "fosse". enfin sur une peniche je comprends que c'est difficile d'imaginer une fosse. J'y etais allé pour lui , pas decu ! Et il a vraiment cette tete.

Link to comment
Share on other sites

Vendredi dernier.... j'ai perdu 10 kg devant:

 

L'enfance rouge et sa no wave sonicyouthienne accompagnée d'un trio tunisien. Résultat: franchement d'la balle, la sono était franchement puissante et je me suis fait péter un tympan sur les lignes de basse ronronnante (la bassiste est étonnamment un clone de Kim Gordon) et les dissonances gratteuses. Le batteur était un show à lui tout seul et il avait beau avoir un kit ridicule avec deux cymbales et une grosse caisse et une caisse claire, il déchirait la barraque malgré tout!

 

Melt Banana... ben c'est pas compliqué. 45 minutes de concert = 45 minutes de pogo... A la trentaine passée, cela relève de l'exploit J'ai retrouvé mes 16 ans, j'ai sué comme un boeuf, c'était trop bon! La chanteuse est toujours aussi

 

Peaches DJ Set: dansant, rigolo, fun, avec plein de gros mots et d'obscénités lâchés ci et là.... bref, anecdotique après les deux précédent...

Link to comment
Share on other sites

Listenable Records party: Ultra Vomit + Textures + Kruger a la Loco, vendredi dernier

 

Sympathique soiree que ce concert organise par le jeune label francais, avec une affiche assez excitante pour un prix modique (3 groupes pour 15 euros, qui dit mieux de nos jours ?).

 

Les suisses de Kruger, que j'ai decouverts l'an dernier en premiere partie de Suicidal Tendencies, offrent un show bien intense et carre, mais un peu froid malgre tout les efforts deployes par le chanteur. L'accueil du public sera chaleureux bien qu'un peu distants, mais le groupe gagne vraiment a etre connu et revu. Vivement le Hellfest !!

 

Dans une ambiance beaucoup plus bouillante, les hollandais de Textures (mes chouchous !! ) viennent recolter les fruits d'un excellent bouche-a-oreille depuis la sortie de leur premier album. Succes critique et prestation live convaincante (meme dans des conditions extremes, comme l'an dernier a la Peniche Alternat ou au Batofar) font que le groupe peut desormais envisager de se produire dans des salles plus importantes comme en avril en premiere partie de Arch Enemy.

Forts d'un troisieme album monstrueux (apres 2 premieres pepites), le groupe sert la meme set list qu'au Bataclan (orientee sur le dernier ne):

One Eye For A Thousand

Swandive

Storm Warning

Transgression

Stream Of Consciousness

The Sun's Architect

Regenesis

 

Eric Kalsbeek est bien plus en voix que le mois dernier, il impressionne carrement de charisme et de prouesses vocales. Le reste du groupe evolue toujours dans une technicite et une energie de haute volee (le jeu de Stef Broks a la batterie calme bien !! ).

Bien servi par un son parfait, les hollandais delivrent un set puissant qui explose la fosse de la Loco. Les membres du groupe semblent assez surpris par cet accueil tres enthousiaste, visiblement, je ne suis pas le seul a apprecier ce groupe, ca fait toujours plaisir.

Au fur et a mesure de ses prestations sceniques, Textures est en train de se faire une sacree reputation, renforcee par ses qualites artistiques (j'insiste, je suis lourd, mais le dernier album "Silhouettes" est assez enorme !): la naissance d'un futur grand !!

 

Puis viennent les comiques troupiers de service, la tete d'affiche (!) de la soiree: Ultra Vomit.

Et la, je reste un peu dubitatif.

On a ici un genre de delire qui se voudrait bien transgressif, mais qui arrive tout juste a etre gentiment beauf. Bon, ca peut etre amusant de brailler "Poil de cul" a tue-tete, mais ca va bien 20 minutes.

Or la, on a eu droit a un show de 1h15 !! Contre tout juste 45 minutes pour les deux "premieres parties", ca doit un peu foutre les boules aux membres de Kruger et Textures.

Et pourtant, c'est pas si mal que ca UV.

C'est meme tres amusant, et il faut reconnaitre que leur spectacle est bien au point (intro, choregraphies, deguisements et blagues potaches), que musicalement c'est tres bien execute (mention speciale aux reprises des themes de film comme "La panthere rose" ou "Ghostbusters"). Le groupe decide de passer a sa moulinette neo/death/grind/thrash des comptines comme "Une souris verte" et autres joyeusetes, dans une bonne humeur tres communicative (a en juger par la reaction du public connaisseur).

Bref, la Loco etant au diapason, c'est une ambiance tres festive qui s'empare de la Loco. Personnellement, la facheuse impression persistante d'etre a une soiree gloubi goulba, un enterrement de vie de garcon arrose ou une soiree etudiante a laquelle je n'aurais pas ete invite, m'empeche d'entrer vraiment dans ce "delire" et l'heure de concert allouee a UV me parait bien longue.

Quoiqu'il en soit, le public a largement apprecie, c'est l'essentiel, on considere donc que la partie est gagnee pour les frenchies, ca tombe bien vu que Listenable a l'air de miser pas mal sur ce groupe.

Ce trip "delirant" me parait etre un peu a courte portee, on verra la suite des evenements. Cela dit, vu le professionnalisme du groupe (ben oui, c'est pas de l'impro non plus, c'est quand meme bien carre), ils ont de quoi voir venir. Bonne chance a eux tout de meme !

Link to comment
Share on other sites

PUTAIN DIEU METS UN PIED EN EUROPE!

Open Air frauenfeld (CH)

Line up incomplète (33 groupes confirmés):

 

Jay-Z, Cypress Hill, The Hives, Wu-Tang Clan, Jan Delay & Disko No.1, Ice Cube, IAM, Common, Stress, Fettes Brot, Patrice, Looptroop Rockers, Culcha Candela, Dynamite Deluxe, Stephen Marley Blumentopf, Kool Savas, Dog Eat Dog, Buju Banton, Sektion Kuchikäschtli, Swollen Members, Ce’cile, K.I.Z., Breitbild, Revolverheld, OBK, Le Peuple de l’Herbe, Chlyklass, Karamelo Santo, Radio 200000 & The Loops, Disgroove, Madd Family, Semantik vs. Manillio...

Link to comment
Share on other sites

Vendredi dernier.... j'ai perdu 10 kg devant:

 

L'enfance rouge et sa no wave sonicyouthienne accompagnée d'un trio tunisien. Résultat: franchement d'la balle, la sono était franchement puissante et je me suis fait péter un tympan sur les lignes de basse ronronnante (la bassiste est étonnamment un clone de Kim Gordon) et les dissonances gratteuses. Le batteur était un show à lui tout seul et il avait beau avoir un kit ridicule avec deux cymbales et une grosse caisse et une caisse claire, il déchirait la barraque malgré tout!

 

Melt Banana... ben c'est pas compliqué. 45 minutes de concert = 45 minutes de pogo... A la trentaine passée, cela relève de l'exploit J'ai retrouvé mes 16 ans, j'ai sué comme un boeuf, c'était trop bon! La chanteuse est toujours aussi

 

Peaches DJ Set: dansant, rigolo, fun, avec plein de gros mots et d'obscénités lâchés ci et là.... bref, anecdotique après les deux précédent...

 

En effet super groupe L'Enfance Rouge. Ca devait donner avec le trio tunisien comme sur leur album. Moi je les ai vus sans hélas.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Lundi soir à Lyon :

 

1) Lost Boys : hc straight edge de Lyon. Déjà vu en 1ère partie de MDC y a 2 mois.

Excellent groupe old school, rapide et percutant.

 

2) Burning Heads : vu un paquet de fois depuis 20ans. J'aime toujours pas : l'alternance morceaux reggae laisse une impression de mollasson...par contre ça sonne moins Bad Religion et faut reconnaitre qu'il y a la maitrise technique de professionnels.

Le chanteur est trés bô

 

3) Adolescents

 

ADOLESCENTS : Groupe légendaire du hardcore us…Fondé en 1980 par des membres originels d’Agent orange et de Social distorsion, auteurs d’un premier (‘’the adolescents’’ en 1981) album culte et essentiel, line up mouvant (le groupe a compté parmi ses membres Pat Smear, des Germs, qui a ensuité joué avec Nirvana, ou encore Rikk Agnew qui a joué avec Christian death), influence majeure de groupes comme Bad religion, Offspring ou Pennywise…

 

Alors là la claque de la claque.. des adolescents atteignant la cinquantaine (hormis l'un des guitaristes qui doit avoir 16ans)....quelques morceaux trés hargneux dans un style Cro-Mags décapant, des refrains simples, pas étonnant que le groupe soit une référence...Tony Cadena le chanteur s'est d'ailleurs absenté durant un morceau souffrant de la chaleur à mon avis...ils passent le 16/07 à Turin...

 

http://www.theadolescents.net/

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...