Jump to content

Swamp Thing - Wes Craven - 1982


Florent
 Share

Recommended Posts

 

Jamais vu mais j'ai sa suite par contre merci Mad...mais lui non plus je ne l'ai pas vu

 

Par contre j'adore le comic de Moore

 

Allocine

 

 

Dans les sombres marécages de la Louisiane, le scientifique Alec Holland, assisté d'Alice Cable, une agent du gouvernement, a mis au point une cellule végétale révolutionnaire, dotée de l'intelligence et l'instinct de survie d'un animal.Une découverte capitale,capable d'éradiquer la famine de la planète.Mais leur ennemi juré, le sinistre Arcane, cherchant à s'emparer du sérum, saccagele laboratoire, kidnappe Alice et déverse sur Alec des fioles de son produit.Alec Holland commence à se transformer en une créature mi-homme, mi-végétal, animée par une soif de vengeance destructrice....

 

 

JOYEUX ANNIVERSAIRE WES CRAVEN !

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

 

 

 

When the movie went to DVD, an "international version" with Adrienne Barbeau shirtless and in full boobity was mistakenly released in the States. Oopsie! Parents were outraged that they bought their children a monster flick with killing, burning bodies, stabbings, and shootings, and instead got one set of naked female breasts.

 

bis

Link to comment
Share on other sites

fallait acheter la 1èere version ce qui fût mon cas...

 

Pareil.

 

en même temps Adrienne n'est pas non plus une bombe

 

Moyennement pareil. Bombe... Faut se mettre d’accord sur le terme « bombe » et son intérêt intrinsèque quant à la bite.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Wes Craven signe un véritable hommage aux monsters movies de la Universal, aux productions Roger Corman des années 50. le style comics book du métrage (montage, cadrages) est très sympa. le second volet exploitera encore plus ce côté là.

 

D'une manière générale, le film ne développe pas autant la psychologie que dans le comics book de Moore mais apporte un humour (cynisme ?) envers les péripéties qui arrivent au Doc.

 

En plus d'être une fable écologique, le film est précursseur puisqu'il traite des ogm. certes ce sont des pretextes scnéaristiques mais le film témoigne d'un plaisir certain à faire un film efficace.

 

Dans 50 ans, les jeunes regarderont ce film comme on peut regarder les Bela lugosi aujourd'hui, entre admiration et répulsion, sympathie et énervement.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
Je sais même pas si je vais arriver au bout tellement je trouve ça nul....

 

J'ai eu la même réaction que toi quand j'ai tenté de le matter l'année dernière. Et je suis pas allé au bout ! Sans déconner c'est encore plus cheap et Z qu'un mauvais bis rital.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

J'ai voulu le remater parce que j'avais bien aimé à une époque et bien j'aurais du mater un autre truc.

J'avais oublié le costume pourrave du streumon et l'histoire qui est chiante.

Reste Adrienne que j'aime bien regardé dans l'eau. Et Ray Wise qui pèse toujours.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...