Jump to content

Punisher : War Zone - Lexi Alexander (2008)


Florent

Recommended Posts

  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 3 months later...

Première riviou

 

I didn’t expect to be surprised by “Punisher: War Zone”, the latest comic book movie sequel that no one asked for. So, was my face ever red upon leaving the theater. Not from all the gratuitously splattered blood, mind you, no, it was actually from laughing so hard. Who know the Punisher could be so funny? That’s right, folks, “Punisher: War Zone” is the most unintentionally hilarious film I’ve seen in a long time. Exploding hooligans… Joel Schumacher’s “Batman” color palette… Bad over-acting by the truckload… Muddled religious overtones… All directed by a world-renowned kickboxing champion! What more could anyone want in a compulsively watchable horrible movie?

 

Ca promet!!

 

La suite de la riviou, ici:

http://twitchfilm.net/site/view/punisher-war-zone-review#extended

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

putain je viens de me mettre un feu avec ce film

 

j'en n'attendais rien, rien genre je lance le film en même temps que je fais ma lessive, et là vraiment le choc

un film ultra violent et ultra con, avec des couleurs sorties de Darkman, un montage qui ferai faire une crise d'épilepsie au champion mondial de Counter Strike, des personnages tellement caricaturaux qu'on les croirait sorties d'un serial des fifties, et de la méchante action à base de gens découpés en morceaux à coup d'uzzi...

Ray Stevenson je l'aime à cause de Rome

Wayne Knight je l'aime à cause de 3eme planète

lui qui joue Tooms dans X-files ça m'a trop fait plaisir de le revoir

 

Bref je me suis régalé et j'ai plus rien de propre à me foutre...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

et ben moi aussi j'ai aimé!

Merde c'est presque un film des 80's, de l'histoire ultra basique et con, du bad guy, au couleur du film, c'est le retour du néon!!!!!

Du néon partout, et non c'est pas du Batman's Schumacher, y'a pas de phosphorescence, ni de fluo, c'est juste des grosses palettes de couleur basiques envoyé dans l'arrière plan ou sur la gueule du punisher et c'est beau

Et puis le Punisher il pèse sévère, d'un il a pas la gueule de beau gosse, il ressemble à un boeuf et ça c'est bien et puis surtout quand il va défourailler il y va pas de mains ni de pieds morts, le truc qui me vient à l'esprit là c'est un rasta embroché sur une grille et le punisher qui vient lui remettre un coup de talon pour le plaisir.

Et puis c'est gore, CGI et latex, mollet qui vole, tête explosée à coup de poing, ça charcle et ça viande bien.

 

Je peux pas crier à la pesance parce que le psycho de service m'a gavé surtout après avoir vu le Dark Schmidt et son joker fou furieux.

Mais je dis:

 

PETER CE FILM IL LE FOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

IL T'EST DEDICACé!!!!!!!!!!!!

 

[dmotion]x68kzo[/dmotion]

Link to comment
Share on other sites

Ah tiens j'avais oublié de parler du film sur le forum mais je ne peux que plussoyer à l'avis de gourbenj.

Ce Punisher c'est pas un PD, quand il débarque quelque part çà charcle dans tous les sens.

En plus il y a McNulty de The Wire dans le rôle du méchant qui se fait refaire la gueule par Frank Castle, donc pour moi c'est pesance absolue même s'il ne peut pas égaler le Joker. De toute façon c'est pas ce qu'on lui demande.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je me souviens plus tellement du Lundgren et j'avais un mauvais souvenir du précédent, dont là je me suis dis, ça pouvait pas être pire...

Et en effet pour le coup, ce War Zone les explose avec souplesse, et les encule bien profond.

 

Lexi Alexander s'est pas pété le cul, il suit tout simplement la ligne directive de Wanted, Doomsday ou de Shootem'up (et dans une moindre mesure John Rambo) : c'est à dire de l'action bis du luxe, où ça tache et ça fait pas de cadeaux. MAIS COMMENT LUI EN VOULOIR ?

Ray Stevenson est impecc et il l'avait déjà prouvé dans Rome de toutes façons ; une esthétique tendance Blade 2 avec quelques néons et lumières fluos un peu hors-sujet certes mais qui donnent un charme what the fuck : à cela la barbarie destroy des combats et la violence graphique poussée à l'excès rendent l'ensemble extrêmement jouissif. Rien que la scène de réception au début, l'agression des sens y est complète

Pied de chaise dans la tronche, fulguropoint, tête corrigée par une masse de bouteilles en verres, headshot en pagaille, corps empalé peu délicatement sur une grille (avec un splendide highkick au passage ), nuque brisée, tripes arrachées...

 

Un petit bémol pour les méchants, déchainés (un yamakasi cannibale et un sous Joker) mais complètements bouffons.

 

Bon ben pour l'instant, le film d'action de l'année

 

Link to comment
Share on other sites

Lexi Alexander s'est pas pété le cul, il suit tout simplement la ligne directive de Wanted, Doomsday ou de Shootem'up (et dans une moindre mesure John Rambo) : c'est à dire de l'action bis du luxe, où ça tache et ça fait pas de cadeaux. MAIS COMMENT LUI EN VOULOIR ?

 

Et pour ne rien gacher, Lexi Alexander est une femme, et plutôt jolie !

Link to comment
Share on other sites

...Lexi Alexander s'est pas pété le cul...

 

Ben si les amis Lexi Alexander elle s'est fait chier grave sur ce film,

d'après ce que j'ai pu lire si le film à été si mal distribué en salles

c'est à cause d'un conflit qui aura opposé la réalisatrice à Lions gate.

Lions Gate qui suspendit le tournage pendant presque 6 mois

Ce que Alexander dira avoir apprecié pour fignoler son film...

bref ça sentait le rabibochage de dernière minute.

Link to comment
Share on other sites

Et elle avait fait Hooligans avant

 

A former World Karate and Kickboxing Champion, Lexi Alexander found her calling to become a filmmaker while traveling around the world competing and teaching martial arts seminars.

 

Puisqu'on vous dit qu'elle a tout compris

Link to comment
Share on other sites

le plus beau film du monde de 2009

 

tout a été dit ci dessus sauf qu'enfin on a des scenes d'action LISIBLES presque a l'ancienne ! (natale devrait apprecier !), et ca, ca fait plaisir dans les yeux tout comme le reste du film (cast, tueries, lumieres, zik, etc....)

 

et pour faire plaisir a cyril, Rob Zombie chante le générique de fin

Link to comment
Share on other sites

ATTENTION SPOILERS!

 

Le Justice Sauvage des années 2000, en plus violent. Le personnage principal ne parle pas pendant presque 1/2 heure et apparait pour la première fois en décapitant un vieux en fauteuil roulant avant de péter les cervicales de sa femme, y'a un yamakasi défoncé en plein vol a la roquette, et du cannibalisme gratuit. C'est sec, méchant, gore et quasi sans humour. Le bis de l'année pour moi.

 

Quand tu pense au premier, à Thomas Jane qui crève des pneus, se déguise en blondasse et qui torture avec un esquimau glacé, y'a un palier qui a été franchi. C'est peut-être même un des rares exemple de film qui soit plus violent que la BD dont il s'inspire (il suffit de voir les origines de Jigsaw: passé à travers une fenêtre dans la BD et dans une broyeuse à verre dans le film!)

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...