Jump to content

Silver Bullet (Peur Bleue) - Daniel Attias (1985)


Benj
 Share

Recommended Posts

Tu loupe pas grand chose !

Si, y a quand même le perso principale en fauteuil qui a un moment nous refais le coup de la voiture qui démarre pas (avec le loup garous qui arrive) mais cette fois avec le fauteuil électrique

Link to comment
Share on other sites

J'avais lu le roman bien jeune et ma foi, c'était déjà bien moisi. Un king pas du tout en forme.

A l'écran, c'est pas mieux, même si ça a une jolie gueule. J'ai le souvenir de fx vraiment catastrophiques genre un mannequin en mousse qui surgit du brouillard.

Et le loup-garou utilise une batte de base-ball un moment

 

L'affiche a une sacré bonne tronche

 

Link to comment
Share on other sites

Kérozène une super anecdote concernant Carlos Rambaldi et ce film

son explication de sa "haine" pour lPeur bleue m'avait fascinée sur un autre forum.

 

A noter que c'est Don Coscarelli qui aurait du faire le film

il refusa le projet pour divergeance artistique avec la prod au dernier moment...tristesse

Link to comment
Share on other sites

L'affiche est effectivement très réussie... le film ne casse pas des briques, c'est certain... mais c'est pas non plus l'honteuse bouse dont il a la réputation.

Son principal problème est de trop loucher sur le produit familial standard de l'époque... niveau frousse, on repassera donc...

Link to comment
Share on other sites

Ben euh...y'a un carnet de photos du film

 

La version avec illustration, je crois que le roman ne s'appelle même pas Peur Bleue mais L'année du loup-garou en fait...

 

 

Revu des passages du fim : et je continue à dire qu'il a une bonne gueule, avec son scope, et reste pas tout à fait détestable Comme Cat's eye et Firestarter tiens

Link to comment
Share on other sites

Kérozène une super anecdote concernant Carlos Rambaldi et ce film

son explication de sa "haine" pour lPeur bleue m'avait fascinée sur un autre forum.

 

 

Ah bon?

M'en souviens plus

T'es sûr que c'était moi?

Ceci dit, il est vrai que je trouve le film nullissime.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

revu hier soir...le film n'est pas sans charme 80's,la description de la petite bourgade kingienne,les relations familiales chaotiques,les personnages attachants,le tout dans un Scope assez soigné.

c'est surtout le travail très moyen de Rambaldi qui aurait tendance à plomber le film,ses moments voulus spectaculaires...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Quel plaisir d'enfourner une vieille vhs dans son magnéto. L'image saute, des rayures, les variations de sons et de la musique... et surtout la VF !

 

Non c'est vrai je suis un cinéphile qui regarde majoritairement les films en VO mais certaine VF donne le petit plus. Exemple de dialogue bien fleuri que l'on trouve dans le film

 

si tu me casses les couilles, je te pète la rondelle !

 

tout un programme.

 

Franchement je me suis pas ennuyé une seule minute devant peur bleue, j'aimerais trop avoir un fils handicapé pour lui offrir un fauteuil roulant Silver Bullet

 

Les effets spéciaux sont pas tip top mais la séquence de rêve du révérend est franchement réussi. Après globalement c'est un petit film de famille dont l'horreur est mesuré mais l'agression de la femme qui se suicide est étonnante, les griffes du loup garou qui gratte la peau

 

Et la séquence culte du film c'est avec Lawrence Tierney (Reservoir Dogs) avec sa batte de baseball "The Pace Maker" qui frappe le loup garou avec sa batte puis c'est le loup garou qui lui frappe dessus. Effet comique garanti.

 

Une bonne séance magneto pour un réveil en douceur un samedi matin.

Link to comment
Share on other sites

J'avais lu le roman bien jeune et ma foi, c'était déjà bien moisi. Un king pas du tout en forme.

 

En fait ce bouquin (ou nouvelle allongée) n'a d'intérêt que si tu as la version avec les illustrations de Berni Wrightson.

 

Avec ou sans les illustrations ce bouquin n'en est pas un. C'est une sorte d'éphéméride tout pourri avec une histoire au milieu toute pourrite

Il s'appelle "Cycle of the werewolf" qui est un titre franchement pourri, et coutait $9 en 1985, j'aurais du me payer une pute pour ce prix là.

Le film est en fait à la hauteur de ce truc... Tout pourri.

 

Les illustrations de Wrightson sont à l'avenant. Surtout quand on pense que ce gars a fait celles de "Frankenstein" qui sont quand même d'un autre niveau.

 

Pourri de chez pourri ce King et ce flim.

 

Sinon est-ce que le réalisateur de ce film utilise le savon Dove ? (oui c'est une blague pourrittte)

 

Puisque je ne trouves pas de gens pour faire une partie de Lego Star Wars en ligne j'ai le temps de faire ça, c'est dire à quel point je me fais chier à attendre les 4 couples qui viennent ce soir.

 

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Des loups-garous, Gary Busey et du tuning de fauteuil roulant. Tout cela était cool.

 

Le bouquin était pas terrible, donc les concepteurs de la chose avait les coudées franches pour tenter de faire mieux. Je ne dirai pas que l'objectif est atteint, mais on s'ennuie pas. A noter la scène où la gamine cherche un borgne, qui est somme toute assez glauque.

 

Le curé dans son garage ressemble à un pédophile, mais l'ambiguitée n'est pas exploité -dommage, on aurait pu nager en plein dans le double sens kingien-.

 

Le loup-garou est en peluche, mais ses transformations de mains sont bien.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...