Jump to content

Vos lectures du moment


Julien
 Share

Recommended Posts

En relisant le sujet là, je vois que j'ai lu plusieurs trucs découvert ou ramenés à ma mémoire par ce sujet, donc merci à vous   ;)

 

J'ai notamment lu "Ces jours qui disparaissent", plutôt pas mal. Un chouia déçu au début, mais c'est vrai qu'on y repense, et je l'ai relu qque mois après, et je le relirai encore ! 

 

Et le "Time Bomb", pas mal, surtout intéressé par la partie zik, mais ça se lit bien, le mec est lucide, en fait pas trop. Sympa si on s'intéresse à cette période !

 

Là je viens de finir

 

M0222643500X-large.jpg

 

Assez paresseux, comme tous les Neuhoff, mais avec quand même une petite musique, quelques formules qui font mouche. On peut détester facilement, mais j'y trouve toujours un petit qque chose...

 

M02070407640-large.jpg

 

Polar assez classique, assez court. Un Manchette dans la moyenne, pas ds ses sommets, mais carré, efficace, on retrouve bien son côté anar / nihiliste face à la bourgeoisie de province.

Link to comment
Share on other sites

Couv_449742.jpg

Batman The Dark Knight Returns - Frank Miller

J'ai profité de l'offre d'Urban Comics à 5€ pour lire ce qui semble être une pierre angulaire du comics et de Batman.

J'ai bien aimé, alors certes c'est ultra verbeux, ça foisonne de voix off mais ça plonge dans l'ambiance direct. Puis ces ennemis punk ça renvoie dans les années 80's et c'est cool.

Le truc du Batman dark finalement moi ça ne m'a rien fait, je l'ai toujours connu comme ça. Et je crois que c'est le seul super héros avec Wolverine auquel je pourrais m’intéresser.

 

J'ai pécho l'autre Miller Batman An Un et le Arkham Asylum de Morrison, je n'y connais rien en Batman mais à priori ce sont des valeurs sûres.

 

Kent-State.jpg

Kent State - Derf Backderf

Docu BD qui revient sur la mort de quatres étudiants durant les manifestations anti guerre du Vietnam dans les 70's.

Comme toujours avec Backderf c'est hyper documenté et bien scénarisé. Le sujet n'est pas trop connu ici mais aux US ça a été un choc.

 

71Pf-06hhIL.jpg

Old Boy Tome 2 - Garon Tsuchiya & Nobuaki Minegishi

Ça ne s'améliore pas au niveau rythme avec le tome 2, on sent que ça a été crée pour les magazine parce que y a énormément de remplissage. Apparemment les tomes suivants c'est pas mieux et la fin serait à chier de ce que j'en ai lu.

 

91jUNYTd-gL.jpg

Queenie La Marraine de Harlem - Elizabeth Colomba & Aurélie Levy

Pas vraiment convaincu par l'ouvrage. Graphiquement c'est pas mon style mais je passe, scénaristiquement c'est trop décousu et finalement peu intéressant. Alors que dans le fond il y a du matos à faire un truc mortel.

 

 

Link to comment
Share on other sites

61JHH5BXqEL.jpg

 

Citation

Après le départ de Dick Grayson, Batman se retrouve sans un Robin, jusqu'au jour où il croise la route de Jason Todd, un gamin des rues qui tente de lui voler les roues de sa Batmobile ! Après avoir défait une organisation criminelle, le Dynamique Duo est à nouveau réuni pour affronter les plus grandes menaces qui planent sur Gotham dont le Pingouin ou Gueule d'Argile.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

9782253098126-001-T.jpeg

 

Un Holmes "long format" que je n'avais bizarrement jamais lu. Un bon cru. On retrouve les éléments habituels du détective, avec une intrigue assez complexe, pas mal de flashbacks, des éléments perso pr Watson, une belle description de Londres, des beaux quartiers aux plus démunis. Bref, du bon Sherlock !  :) 

 

Et là je lis ça

008809531.jpg

 

Plutôt sympa pour l'instant, un jeune glandeur ds le Rome des années 60. Entre farniente, soirées alcoolisées, questions existentielles et histoire d'amour. Une chouette lecture estivale. 

 

Et je relis qques BDs quand j'ai le temps, je me suis refait du classique, TIf et Tondu, Largo Winch, Batman Year One.... 

Je lis aussi par petits bouts les bouquins Wild side qui accompagnent leurs belles éditions. J'ai fini celui sur "Règlement de comptes de F.Lang" (bp de photos, jolies, les textes, à boire et à manger. Bien aimé tout ce qui contextualise, moins fan des analyses de séquences de Jean Douchet...) et là je suis sur celui de "Rendez vous avec la peur" de Tourneur ! 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

51gVizFj4SL.jpg

Patience - Daniel Clowes

J'ai trouvé ça prenant de bout en bout, ça ne révolutionne pas les histoires de voyages temporels, c'est même un récit assez classique mais l'histoire et comment c'est amené et écrit font que c'est ultra prenant. Le gars qui se transforme petit à petit en un gros connard ça ça me plait.

 

510SI336YsL._SX315_BO1,204,203,200_.jpg

Batman Killing Joke - Alan Moore & Brian Holland

Pas convaincu par cette référence de l'univers de Batman, peut être parce que je connaissais une partie du drame à cause des JV Arkham. Quand même je ne pige pas pourquoi ça en fait une œuvre majeure, je me dis que les autres histoires doivent être vraiment nases pour qu'on se branle sur celle là.

 

mecanique-celeste.jpg

Mécanique Céleste - Merwan Chabane

Le dessin est simplement sublime, l'histoire est simple mais efficace et rappelle Rollerball et les films à épreuves genre Running Man.

Si possible à lire en grand format, Dargaud a fait une opé à 10 balles mais en format réduit, ce qui je trouve ne rend pas justice à la qualité des dessins.

Link to comment
Share on other sites

Generation-SEGA-1991-2022-Mega-CD-Saturn

 

Citation

Le second et dernier volume de l'Histoire de SEGA, célèbre constructeur japonais de consoles de jeux vidéo (Saturn, Dreamcast...) mais aussi éditeur de hits vidéoludiques (Sonic, SoulCalibur, Virtua Fighter, Shenmue II...)

Près d'un an après le volume 1, ce second et dernier volet de Génération SEGA retrace le parcours du célèbre éditeur japonais des années 1992 à aujourd'hui.

Au travers de cet ouvrage incluant de nombreuses photos inédites, vous allez découvrir comment le géant japonais a façonné son succès sur le Vieux Continent et son évolution afin de s'adapter aux bouleversement du marché du jeu vidéo. Vous revivrez les coulisses des machines qui ont traversé les générations avant de plonger dans des trivias amusants et étonnants.

- 160 pages divisées en 4 chapitres canoniques pour aller plus loin dans l'histoire d'un grand du jeu vidéo !
- Chapitre 1 : Une culture à deux vitesses
- Chapitre 2 : L'ambition de la Saturn
- Chapitre 3 : La Dreamcast et la fin d'une époque
- Chapitre 4 : De constructeur à éditeur tiers / Rachat par Sammy
- En bonus : La petite histoire de la PICO
- Chaque chapitre, émaillé de photos inédites, est suivi par des pages de sélection de jeux et de trivias.
- Fruit de plusieurs années d'enquête, le récit s'appuie sur des témoignages exceptionnels (descendants, acteurs historiques, documents d'archives...).
- En bonus, l'incroyable histoire de la PICO, la console ludo-éducative de SEGA.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

la_mort_de_spirou_spirou_et_fantasio_tom

 

Le dernier Spirou. Changement d'équipe et belle relance de la franchise après plusieurs parenthèses un peu aléatoires et sans grand intérêt (en gros tout l'après Tome & Janry). Au dessin, on retrouve Olivier Schwartz, qui avait déjà bossé (avec réussite) sur des albums Hors série du groom, et au scénario, un duo venant à la fois de la BD et du feuilleton radiophonique. Et la mayonnaise prend très bien. Le dessin est réussi, légérement rétro, mais avec bp de charme et une vraie personnalité. Et l'histoire s'installe parfaitement dans la mythologie de la série. Sorte de vraie-fausse suite à un vieil album (Spirou et les hommes bulles), le récit s'ancre ds son époque, mais sans délaisser son héritage. La nostalgie côtoie la modernité, les thèmes sont abordés de façon simple mais adulte, bref, un Spirou de son temps, parfait pr séduire un nouveau public, mais sans laisser de côté les lecteurs historiques. Une belle réussite dont on a hâte de lire la suite !  :) 

Link to comment
Share on other sites

Les Spirou, c'est des aventures uniques, en un volume, pour l'immense majorité. Sur deux tomes au pire. Et il n'y a pas de continuité particulière, donc tu peux piocher ici ou là, pas besoin de te faire les 56 histoires ! 

 

Si tu veux qques conseils, je te dirai de privilégier les Franquin et les Tome & Janry. Franquin, les premiers albums font vraiment vieux qd on les relis aujourd'hui, mais à partir du 7 - 8, c'est du tout bon. Tu peux commencer par "Le repaire de la Murène" (mon préféré de toute la saga je crois) et les 2 Zorglub "Z comme Zorglub" et "L'ombre du Z", ça te donnera une bonne idée. Après ds la période Fournier, "L'Ankou" est généralement vu comme le meilleur. Chez Tome & Janry, tout est bon ou presque. Tu peux essayer les épisodes à NY et à Moscou, et ds un registre décalé, "Machine qui rêve" sort vraiment des clous, et est superbe visuellement. 

 

Sinon il y a les albums qui ne sont pas ds la série officielle, la plupart de ceux que j'ai lu sont réussi, "Le groom vert de gris", "Le tombeau des Champignac", "La femme léopard", "Spirou à Berlin"... Ceux d'Emile Bravo ont bonne réputation mais je ne les connais pas. 

Link to comment
Share on other sites

La-Formule-1-ma-famille.jpg

 

Citation

Pendant quarante ans, Jean-Louis Moncet a sillonné tous les circuits de Formule 1 du monde entier. En tant que journaliste, il a tout vu : les plus belles mécaniques et les plus grands pilotes automobiles. Dans les paddocks, derrière la glissière des circuits ou dans les salles de rédaction, Jean-Louis Moncet a été le spectateur le plus privilégié des sports mécaniques : les évolutions technologiques, la formidable ascension de ce sport auprès du public et tous les secrets des grandes écuries. Dans ce livre, il nous dévoile également la face cachée des grands champions : l'intelligence et l'humour de Pironi, la chute de Senna après qu'il a avoué avoir provoqué volontairement un accident, l'enfer vécu par les équipiers de Schumacher, le charisme de Fangio, le duel sans merci entre Hamilton et Verstappen... Une rétrospective inédite et sans concession sur ce sport mythique.

 

Link to comment
Share on other sites

9782755692198-475x500-1.jpg

 

Citation

Raconter la Formule 1, c'est raconter la vitesse, le glamour, le danger - et le prodigieux business qui les accompagne. Drive montre comment une poignée d'hommes exceptionnels ont transformé la F1, jadis sport de niche disputé sur des circuits préhistoriques entourés d'herbe et de bottes de foin, en un show planétaire et ultramoderne valorisé 1 milliard de dollars, acclamé du Japon à l'Arabie Saoudite, de Monaco à Singapour.

Emmenés par Bernie Ecclestone, le Monsieur Loyal milliardaire de ce "circus" mondial, ces hommes passionnés ont progressivement développé des voitures futuristes et métamorphosé les pilotes d'hier, gladiateurs amateurs risquant leur vie à chaque virage ou presque, en superstars multimillionnaires, tels Ayrton Senna et Lewis Hamilton. Dans le même temps, Ferrari, McLaren ou Williams devenaient des marques aussi pres- tigieuses et aussi connues dans le monde entier que Manchester United ou le Real Madrid.

Dans un récit enlevé, riche en anecdotes et passionnant de la première à la dernière page, Kevin Eason raconte l'extraordinaire aventure de la Formule 1, mais aussi les obsessions et les extravagances de ces hommes qui, en l'espace d'une seule génération, ont fait de leur sport ce qu'il est aujourd'hui ; des hommes aussi différents que possible, mais partageant une même passion, celle de la course ; des hommes qui ont constitué ce que l'on a souvent comparé à une "mafia", et dont les connivences n'excluaient pas la rivalité, la détestation parfois, la trahison sou- vent, en particulier lorsque l'argent s'est mis à pleuvoir sur le circuit ; des hommes aujourd'hui dévorés par le Moloch qu'ils ont créé.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

batman-8211-la-derniere-sentinelle.jpg

 

Citation

Après une vie passée à combattre le crime, Bruce Wayne n'est plus le même homme, ses nombreuses cicatrices en sont le douloureux rappel. Malgré la perte de ses amis les plus chers, son serment est toujours marqué au fer rouge dans son esprit. Mais aujourd'hui, le manoir est vide, et Batman est plus seul que jamais. Qu'est-ce qui peut encore retenir le Chevalier Noir à Gotham ? D'autant qu'à l'autre bout du monde, un avion vient de se crasher, des centaines d'innocents à son bord. En Angleterre, une mystérieuse organisation qui opère sous le nom d'Equilibrium réclame en effet toute son attention. Peut-être est-il temps pour la chauve-souris de quitter la Batcave... pour toujours ?

 

Link to comment
Share on other sites

Couv_8111.jpg

Tueur de cafard - Jacques Tardi, Benjamin Legrand

Mon premier Tardi. J'imagine que la plupart des gens ont lu du Tardi et ses BD sur la guerre, et/ou Adèle Blanc-Sec. Moi je ne connaissais pas, ou vaguement le trait, et je voulais m'y mettre.

Pour commencer j'ai choisi une œuvre qui m'attirait plus car se passant dans le NY des 80's. Et pour le coup l'ambiance qu'on connait de part les films est bien retranscrite. L'histoire est kafkaïenne à souhait mais un peu courte pour vraiment s'immerger dans le récit.

 

batman-arkham-asylum.jpg

Arkham Asylum - Grant Morrison & Dave McKean

Meh, j'ai pas accroché au dessin/peinture. Ni au récit d'ailleurs. Je commence à croire que je ne vais aimer que le Dark Knight de Miller.

 

60243455._SX318_.jpg

Opus 1&2 - Satoshi Kon

Oui bon c'est méta, l'auteur qui entre dans son œuvre et inversement. Finalement c'est pas un sujet qui me passionne plus que ça et j'ai eu l'impression d'avoir déjà vu/lu ça ailleurs.

 

9782749309392-001-T.jpeg

Fausse Garde - Merwan

Lu après Mécanique Céleste (mais réalisé avant) et j'ai trouvé ça un peu en deçà, sachant que c'est presque le même type de récit, le sport toussa. Graphiquement c'est superbe, et on verra que dans Mécanique Céleste l'auteur a affiné sa trait et ses univers. Mais ça reste du très bon.

Link to comment
Share on other sites

910xk1+Yy7L.jpg

 

Citation

Depuis la nuit des temps les Dieux de L’Olympe s’affrontent pour le contrôle de la Terre. Face à eux se dresse la Déesse Athéna, aidée de ses chevaliers ! Alors qu’un nouvel adversaire entre en scène, c’est le futur même des Chevaliers qui se trouve en danger. Ikki, le chevalier de bronze du Phénix, saura-t-il dénouer les fils du destin ?

 

Link to comment
Share on other sites

batman-chronicles-8211-1987-volume-2.jpg

 

Citation

Pendant que Batman et Jason Todd, le nouveau Robin, prennent leurs marques en tant que nouvelle version du Dynamique Duo, leur chemin croise celui de Selina Kyle, qui continue, depuis quelques temps, d'apporter son aide au Protecteur de Gotham. Bien qu'elle préfèrerait apporter plus que son aide, elle voit Bruce décliner ses avances une nouvelle fois, et le Joker, toujours à l'affut d'un mauvais coup, y voit une occasion inespérée. Avec l'aide du Dr Moon, un savant tortionnaire, il décide de jouer sur le passé et les amnésies à répétition de la criminelle repentie pour la faire basculer à nouveau du mauvais côté...

 

Link to comment
Share on other sites

Le 06/10/2022 à 19:31, kevo42 a dit :

La bd des Chevaliers du Zodiaque est bien ?


Franchement oui car ça s'intègre bien à l'histoire originale et dieu sait que j'avais peur que ce soit foiré à ce niveau mais au final ce ne fut pas le cas et je m'en réjouis.

Reste à voir ce que vont donner les 4 autres volumes ( chaque volume sera centré sur un chevalier de bronze et le dernier sera donc sur Seiya ) mais à la lecture de celui ci, j'ai bon espoir.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

batman-rebirth-integrale-1.jpg

 

Citation

Depuis le début de sa carrière, Batman estime être le dernier rempart face au chaos menaçant sa ville natale, Gotham City. Mais un tandem de justiciers, nantis de pouvoirs colossaux, se propose de prendre le relais. Cependant, les deux jeunes surhommes, qui se font appeler Gotham et Gotham Girl, sont encore inexpérimentés. Le Chevalier Noir prend donc le duo sous son aile. Alors que le professeur Hugo Strange et le terrifiant Bane se préparent à attaquer, Batman a-t-il trouvé deux nouveaux alliés dans sa croisade contre le crime ?

 

Link to comment
Share on other sites

batman-rebirth-integrale-2.jpg

 

Citation

Au début de sa croisade contre le crime, durant l'An Zéro, Batman créa sans le vouloir son pire ennemi, le Joker, et rencontra sa première Némésis en la personne du Sphinx, le maître des énigmes. Quelque temps plus tard, ces deux criminels décidèrent de se mener une guerre sans merci, recrutant chacun un groupe d'ennemis du Chevalier Noir. Un conflit qui poussa Batman dans ses derniers retranchements.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 1 month later...

Fortement recommandé, les 2 premiers volumes CAMP! de Pascal Françaix. De la hagsploitation à Russ Meyer, de Jerry Lewis aux superproductions musicales parfois foireuses, l'auteur nous imerge avec passion et force d'anecdotes dans le cinéma de l'outrance, nous donnant irrémédiablement envie de voir ou revoir tous les titres traités en ses pages. L'écriture est fluide, c'est drôle et passionant. Bref, du bonheur. Vivement le volume 3 qui devrait sortir au mois de janvier.

 

B099C12JQ7.jpg

 

B09TGN5XP4.jpg

Link to comment
Share on other sites

9782344002056-T.jpg

Ranxerox L'intégrale - Tanino Liberatore

Un peu déçu parce que j'en entend parler depuis l'enfance, mais au final c'est 4-5 histoire de 15 pages. Alors oui y a un univers mais ça va pas plus loin que des histoires qui ne développent rien.

Après graphiquement c'est superbe.

Un peu surpris du coté pédo du truc mais bon c'est l'époque.

 

9782205084788-couv.jpg

A Pleines Mains - Joseph Safieddine, Thomas Cadène

Assez sympa, l'histoire est tendre, graphiquement coloré. Une bonne BD pour les branleurs.

 

9782203094062.jpg

Nestor Burma - Brouillard Au Pont de Tolbiac - Jacques Tardi, Leo Malet

Ca y est je suis fan de Tardi et de ses polars urbains. Y a quelque chose dans son trait qui transmet automatiquement un truc angoissant, et ça se sied impeccablement à un polar parisien. Et puis c'est un plaisir de traverser le vieux Paris en dessin et dans la grisaille.

Par curiosité je suis allé voir l'épisode en telefilm avec Guy Marchand. Bon bah c'est merdique.

 

Couv_52460.jpg

Locas Tome 1 - Jaime Hernandez

Pas très emballé par les premières histoire, puis ça devient plus intéressant à mesure que les histoires individuelles se développent. Et le fait que ça abandonne le coté "SF" à base de fusées et de mecs à antennes façon pulp des 60's.

La BD ne fonctionne uniquement parce que l'auteur a été prolifique en matière de récits de vie et que ça forme un tout très intéressant au final.

Puis ça se passe à LA dans les 70's dans un quartier latino, donc y a parfois des mecs en lowrider qui disent ESE !! façon Les Princes de la Ville.

 

Couv_141806.jpg

Spirou - New York - Moscou

Bon bah c'est pas ma came. J'ai rien contre les gags à la Franquin mais là dans ces deux albums j'ai trouvé ça d'une lourdeur et écrit avec un chausse pied.

L'épisode à NY est raciste à mort avec ses chinois qui bouffent du chien, et où les amalgames culturels se font plaisirs (un sumo dans la communauté chinoise). Je veux bien qu'à l'époque on avait la main lourde sur les blagues racistes mais là ça m'a gonflé. D'autant que l'histoire est vraiment nase, y a aucune immersion et ça se cantonne à 3 pâtés de maison, niveau voyage c'est zéro, comme si les auteurs n'étaient jamais allés sur place.

C'est un peu mieux à Moscou, y a des blagues sur le fait que les Russes soient des pochards ok, l'histoire est un peu plus mouvementée, même si le gimmick du perso récurent qui vient faire chier à priori sur plusieurs albums je trouve ça moyen.

Bref je passe mon tour sur les Aventures de Spirou et Fantasio.

Link to comment
Share on other sites

spacer.png

 

Pas génial. Déjà il y a des problèmes qui doivent être en partie dus au manque de culture footballistique de la traduction, beaucoup de phrases sonnent vraiment bizarres. Ensuite, l'histoire n'est pas folichonne avec un perso principal qui n'est qu'un sinistre connard.

 

spacer.png

 

On continue les Stephen King:

Les Langoliers: Histoire assez dingue, pas totalement accroché

Vue imprenable sur jardin secret: Du pur Stephen King avec cet écrivain d'une petite ville confrontée à une présence maléfique

 

spacer.png

Le Policier des bibliothèques: ça aussi, c'est du pur Stephen King

Le Molosse surgi du soleil: Pas trop apprécié

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Captain-America-Le-soldat-de-l-hiver-Mar

 

Lu récemment ce Captain America plutôt réputé, qui a notamment inspiré le deuxième film ciné si je dis pas de bêtise. C'est pas mal, l'idée de départ est sympa, ça se suit bien. J'ai pas non plus pris la claque du siècle hein, vu la réput' du titre, je m'attendais à un peu plus profond. Après je m'y connais très mal en Captain America donc j'ai pas trop de ref' sur le perso...

 

Trente_ans_et_des_poussieres.jpg

 

Du très bon Mc Inerney. J'en avais lu deux ou trois de lui, mais je pense que celui ci est le plus abouti que j'ai lu. Une superbe peinture du NY des années 80, entre maisons d'éditions, traders, jeunes artistes aux dents longues, drogue, course au succès d'un peu tout le monde, tout ça avec les tentations de la ville, le capitalisme galopant, la crise de la trentaine d'un couple ... Passionnant ! 

 

9782213721019-475x500-1.jpg

 

Je commence tout juste mais pr l'instant je trouve ça mortel. Superbe complément du film, bien plus profond, plein de digressions sur l'industrie, de petits commentaires sur tel studio, tel réal, ... a voir sur la durée, mais pr le moment j'adore ! 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...