Jump to content

John Carter - Andrew Stanton, 2012


Kerozene
 Share

Recommended Posts

Adaptation d'un roman de SF signé Edgar Rice Burroughs (Tarzan quoi).

Mis en scène par Andrew Stanton, réalisateur du "Monde de Némo" et "Wall-E".

 

On aimerait que le film ressemble aux couvertures des bouquins.... Genre Conan sur Mars....

 

Mais l'affiche (teaser) tend à nous faire penser le contraire :

 

Le teaser qui est tombé il y a peu qui confirme que le film s'adresse plus aux fans de Twilight (y a pas de vampires mais il y a du piano) que du Simérien:

2ALD5jAkWR4

 

Civil War vet John Carter is transplanted to Mars, where he discovers a lush, wildly diverse planet whose main inhabitants are 12-foot tall green barbarians. Finding himself a prisoner of these creatures, he escapes, only to encounter Dejah Thoris, Princess of Helium, who is in desperate need of a savior.
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Après la reprise indus d'immigrant song pour Millenium, la reprise carmina burana de Cashmere pour John Carter : c'est l'année Led Zeppelin dans les bandes-annonces.

 

Sinon, ça a l'air sympa. Le problème,c'est que comme tout le monde a pioché dans l'oeuvre originale, ça n'a pas du tout l'air inédit. Mais ça peut être bien quand même.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Je l'ai vu ça, tiens. C'est pas mal, mais je suis pas aussi enthousiaste que Peter. Y a tout pour que ce soit bien, mais ça appuie pas assez sur les trucs cools, et ça reste trop sur les trucs chiants. Il manque un truc, quoi.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

J'ai profité de ce Dimanche aprèm diluvien pour le proposer a ma petite famille.

Ma fille m'a envoyé boulé et est retourné passe son 32ème lvl sous Diablo 3 et mon fils s'est enfuie en gloussant que mes films étaient généralement tout pourris

Bref, on a regardé ça entre adulte consentant, ce qui n'est pas forcement le public visé par cette adaptation.

Je n'ai pas lu le cycle de Mars mais j'avais adoré étant ado le Cycle de La lune (Carter itou) et le paralléle avec Conan est assez juste.

Au final, ben c'est franchement pas mal. Les touches Jarjaresques restent discrètes (le gros chien) et ça n’arrête pas une seconde. La fille est trop couverte et ça manque de giclée de sang bleu (de mémoire, c'est pas finaud les écrits de Burrough), Carter est trop pacifiste (de mémoire également et ça date, c'est un vrai va t'en guerre le Carter) mais ca se regarde avec plaisir. Les SFX sont vraiment très bon et le le design général plutôt plaisant. je vais essayer de le monter a mon fiston qui en gros fan de Star Wars (2nde trilogie) qui se respecte devrait apprécier

Bref, pas un chef d’œuvre mais je suis partant pour une épisode sur la lune.

PS : le neveu a la fin, c'est Edgar Burrough (Ned).

Link to comment
Share on other sites

 

J'ai decouvert le film en BR 3D et je suis bien degu' de ne pas l'avoir vu en salles. C'est franchement une grande reussite. J'ai marche du debut a la fin. C'est bien raconte, bien foutu techniquement, les acteurs collent aux persos, le theme musical est super sympa, meme la 3d post-convertie est nickel (ils ont du passer des mois...)

 

Apres, il ne faut pas etre allergique a ce genre d'univers c'est sur. Malgre le look Star Wars meets Prince of Persia, on est tres loin de ces references tout le long de l'aventure. Il y a quelques scenes d'action qui peuvent interesser les gamins mais le reste du temps, j'ai trouve l'histoire plutot mature. J'etais assez etonne de certains enjeux et tournants dramatiques, sans compter quelques combats assez violents.

 

Vraiment le sort qui a ete reserve au film est assez injuste...

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai vu quand il est sortie, ce qui m'a clairement le plus marqué c'est les raccourcis énorme qui sont prit. Celui qui me revient en tête c'est quand j'ai commencer à me dire "Mais comment il va se retrouvé sur l'autre planète ? Oo" et qu'il fini par rentré dans la caverne... "Ha ok ..."

 

Bref j'ai trouvé le film beau, quelques fois drôles mais côté scénar j'ai pas du tout accroché ! Sans parlé du jeu d'acteur qui à fini par nous faire bien rire au bout d'un moment tellement on à l'impression que c'est sur-joué (mention spécial à la scène côté "gentil" quand la Princesse apprend qu'elle va être mariée de force au grand vilain ^^)

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bof quand même. Même pas un , un vrai bof.

 

On a longtemps parlé des bande annonces mensongères des vilains gens de chez Disney qui vendent un sous-Star Wars infantile...j'ai envie de dire que dans la forme comme dans le fond, c'est pas Conan dans l'Espace non plus...

 

Je suis pas rentré dedans, je me suis quand même pas mal ennuyé. Et, John Carter étant le père spirituel d'un siècle de SF, le film n'arrive jamais à être vraiment surprenant. Les rares instants qui pouvaient être intéressants - les us et coutumes des martiens verts par exemple- sont vite expédiés.

 

Je note tout de même que le film, malgré son pitch, n'est jamais ridicule et que le héros est parfaitement incônisé : sa faculté à bondir partout aurait parfaitement pu servir à caser une flopée de gags pourris.

 

La fin est touchante, également. Et le chien martien est .

Link to comment
Share on other sites

Belle surprise, j'ai beaucoup aimé alors que j'en attendais pas grand chose.

 

C'est beau, touchant, super bien rythmé. les FX sont très bons et l'univers coloré, chatoyant sans jamais être kitsch ou ridicule. Bon ok, on pense à Star Wars, Conan ou Prince of Persia mais c'est justifié par le fait que l'univers de Burroughs à été repompé dans quasiment toutes les grosses saga SF/Heroïc Fantasy.

Disney a bien su gérer le truc : un film familial avec parfois une bonne dose de maturité, de moments de bravoure et quelques beaux combats (les singes blancs ). J'ai pas vu les 2 heures passer en tout cas.

 

Après j'émettrai quand même quelques réserves sur Taylor Kitsch, il est plutôt bon mais peut-être un peu jeune et trop minet pour son rôle de baroudeur qui a vécu pleins de drames. Dommage aussi pour la fausse 3D. Mais le reste c'est du tout bon !

 

En tout cas ça ne méritait vraiment pas de se planter de la sorte au Box Office. Du coup on peu dire adieu aux éventuelles suites qui étaient prévues je pense !

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Pas honteux mais trèèès moyen

 

Le défaut majeur du film, c’est son côté « produit marketing ».

 

C’est lisse, fade.

 

Gentillet, trop propre.

 

On sent nettement l’influence de la firme aux grandes oreilles (cf. le gimmick purement disneyen de l’acolyte animalier mignon).

 

On pense aussi parfois aux pires aspects de l’imagerie lucasienne (le côté « tout numérique » et les Tharks un brin Jar-Jar Binks évoquent forcément la honteuse prélogie).

 

Le scénario a un côté retro sympathique mais accumule les tares : zéro émotion, enjeux narratifs qui laissent de marbre, histoire qui accuse de sérieux coups de mou.

 

Et puis, malgré ses trucages de pointe qui claquent bien, le métrage est trop numérique, ça manque de matière à l’écran.

 

Sinon, le film est spectaculaire mais aurait pu l’être mille fois plus

 

Les scènes d’action sont toutes expédiées à la va vite

 

Un exemple parmi tant d’autres : le combat dans l’arène (court, frustrant).

 

A noter que le directeur de casting a bon goût en matière de séries TV : The Wire (Dominic West), Breaking Bad (Bryan Cranston), Rome (Ciaran Hinds, James Purefoy, Polly Walker).

 

A l’arrivée, un divertissement friqué qui manque d’âme.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
  • 8 months later...
 Share

×
×
  • Create New...