Jump to content

La vie d'Adèle - Abdellatif Kechiche - 2013


Jeremie

Recommended Posts

  • Replies 88
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Tout ceci serait donc la faute de la presse, de ces faignasses de techniciens trop payés et d'une actrice en mal de rebellitude. Kechiche pourrait faire un film avec l'histoire du film.

 

J'aime bien le fait qu'il chie sur toute la famille Seydoux (sauf le grand-père), ultra classe.

Link to comment
Share on other sites

moi j'avais remarqué un message au détour d'un forum, paru bien avant les polémiques sur la vie d'Adele. On pourra dire que c'est juste une rumeur, j'aurai tendance à le croire moi. Superflo va tomber de sa chaise.

 

http://totichoux.informe.com/forum/post29205.html#p29205

 

C'est rien, c'est un auteur exigeant qu'on vous dit !

 

oui, je connais ce lien, cette histoire circule en effet depuis longtemps...

Link to comment
Share on other sites

Bon, à froid, on ne peut éviter de penser, avec un sourire soutenu, au sain rappel de KEVO42.

 

Ceci dit, beau film d'amour, vu pour moi plutôt sous l'angle sociologique; dur d'être une pauvre tâche pas éveillée au joie de la culture et moche d'être une arriviste qui étale ses goûts de chiottes entourée de sa tribu méprisante. Pas trop humaniste finalement ? Ou c'est moi qui voit tout à l'envers?

Link to comment
Share on other sites

Suis-je bien dans la secte anti-Kechiche ?

Vive tous les cinémas. Aux chiottes les ragots !

 

 

Pas exactement, sois précis s'il te plait !

 

Pour ma part, je suis dans la secte " Je préfère m'enfoncer un stylo bic 4 couleurs dans l’urètre plutôt que de voir un film d'"Abdel".

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 2 weeks later...

Moui. Y'avait rien de mieux à Cannes ?

 

Attention, le film n'est pas antipathique, ou en tout cas moins que son propre réalisateurs, mais ça reste "juste" l'histoire de deux lesbiennes qui mangent des pâtes pendant 3h, quoi. Oui, je caricature, mais c'est mon ressenti. C'est mignon mais ça va pas bien loin.

 

Abdellatif, comme dit le patron, j'ai pas l'impresson qu'il ai fait grand chose, la palme d'or est surtout méritée pour les actrices qui portent tout le film. Adèle Extrapoulos est parfaite malgré son regard de poisson mort et ça sera sans doute le meilleur rôe de Léa Seydoux (ce qui a vue de nez ne semble pas un exploit).

 

Deux points positifs : Adèle qui devient de plus en plus belle à mesure que sa sexualité s'affirme et le film est assez chaud (mais pas franchement sensuel).

 

Le passage le plus hardcore reste quand même la lecture en temps réel de Marivaux par des lycéens annonant. Epique !

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...