Jump to content

Entretien avec un vampire - Neil jordan (1994)


Léo
 Share

Recommended Posts

 

Même pas de topic sur LE film de vampire des 90's ! Voilà qui est corrigé.

 

Bon bah c'est du Neil Jordan donc ça tue. Je me sens pas d'argumenter en écrivant un pavé alors je vais faire court.

 

Adaptation du best-seller d'Anne Rice écrit en 76, avec un casting de ouf : Brad Pitt et Tom Cruise magistraux, dont on n'attendais rien à l'époque (surtout pour Cruise en fait), Christian Slater dans son dernier rôle marquant avant de cachetonner dans de mauvais blockbusters, films indés et autres dtv moisis, Kirsten Dunst en sublime petite peste éternelle enfant, Antonio Banderas qui cabotine à mort sans oublier les débuts au ciné de Thandie Newton.

C'est superbement mis en scène sur un score magnifique d'Eliott Goldenthal. Ça n'a pas pris une ride étant donné que l'histoire se déroule en très grande partie au 18 et 19ème siècle dans une Nouvelle-Orléans et un Paris on ne peut mieux reconstitués. Les maquillages de Stan Winston sont sobres et discrets.

Bon par contre la fin c'est pas trop ça, c'est même un peu con mais je chipote !

 

Donc ouais, LE film de vampire des 90's. Aux chiottes le Coppola !

Link to comment
Share on other sites

La bataille est ouverte entre le Coppola et celui-ci

Pas lu le bouquin, j'avoue ne jamais avoir eu une véritable curiosité pour l'univers de Rice...

En tout cas, le ton à la fois radical et poétique de Jordan va à ravir à ce défilé de playboys blafards, sur fond de Lousiane Putride et de Paris Gothique. La dernière vision date, mais j'aime beaucoup, hormis la ritournelle finale et son second degré de prisunic.

Link to comment
Share on other sites

Dire qu'Anne Rice, qui avait un temps peu goûté la présence de Cruise au casting, s'est personnellement excusée auprès de ce dernier après avoir vu le résultat.

 

Je trouve malgré tout qu'il a un tantinet vieilli, mais ça reste du très bon Neil Jordan (et c'est sans commune mesure avec la suite baclée, compressée et mal jouée réalisée par Rymer).

 

Je suis curieux de voir ce que va donner la prochaine incursion de Jordan dans le thème des bêtes à crocs, le fameux Byzantium.

Link to comment
Share on other sites

Pas revu depuis sa sortie, mais j'en garde un souvenir impressionné.

Pas lu le bouquin non plus.

Mais j'ai vu le Coppola, et j'ai lu le bouquin de Stocker... que Coppola dise que son adaptation est la plus fidèle au roman est une vaste escroquerie, sans compter que son film est d'une prétention limite nauséabonde. Ce dernier avis est purement subjectif. Celui au sujet de l'adaptation étant totalement objectif.

Link to comment
Share on other sites

adaptation fidèle du bouquin de Rice, c'est certain.

mais encore faut-il apprécier le style de la dame. pour moi ça a beaucoup contribué à orienter le mythe du vampire vers la précieuse ridicule et c'est bien dommage.

 

quant à dire que c'est LE film de vampires des années 90, je trouve la formule assez amusante. ce fut quand même une décennie d'une rare pauvreté en ce qui concerne l'horreur; être meilleur que la bouse de coprola, c'était pas ce que j'appellerais un défi...

Link to comment
Share on other sites

Mais j'ai vu le Coppola, et j'ai lu le bouquin de Stocker...

 

Stoker, c'est mieux. Perso le film de Coppola est une véritable madeleine de Proust. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai maté certaines scènes (l'intro notamment). Adaptation fidèle ou pas (en général, plus c'est fidèle, plus c'est chiant), importance de la romance ou pas. Esthétiquement, je trouve encore que c'était une belle réussite. Et que Oldman est un très bon Dracula (surtout quand il est vieux en fait).

 

Dans les 1990's, il ne faut pas oublier le Cronos de Del Toro, le Innocent Blood de Landis, le Dead and loving it de Mel Broox,Une nuit en Enfer de Rodriguez, le Addiction de Ferrara, Blade de Norrington, Vampire de Carpenter, voire le Buffy de Kuzui (ah non, celui-là, on peut l'oublier en fait).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Revu sur le très beau blu-ray de Warner. Et cette fois après avoir lu le bouquin.

 

J'ai revu un peu le film à la baisse, bien qu'objectivement, c'est du très bel ouvrage : ça n'a pas vieilli d'un pouce, c'est beau, élégant, noir et surtout très fidèle au bouquin. Sauf que je n'aime pas beaucoup le livre de Rice et que, comme Lord, je trouve Lestat le vampire bien supérieur en tout point.

Je suis toujours un peu réservé sur le cabotinage de Cruise, alors que le personnage m'a semblé bien plus nuancé chez Rice. Et je trouve l'épilogue toujours aussi débile.

Finalement le personnage de Claudia, qui instaure un climat déviant, drôle et bizarre, est ce qu'il y a de mieux. Et quelques passages au thêatre des vampires restent encore très impressionnants, avec des visions digne de certains tableaux décadents.

Mais je préfère décidément le Coppola rayon canines. Les vampires de Rice, avec leur homosexualité chichiteuse et leurs tourments, me cassent les burnes.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Je l'avais vu une seule fois, il y a bien 15-20 ans, donc quasi aucun souvenir. A la revoyure, c'est un sentiment de "ouais bien mais sans plus" qui domine. Formellement, pas grand chose à redire, c'est beau, élégant, soigné dans les moindres détails, la direction artistique est top, la musique envoutante, bref, du beau boulot, solide et assez intemporel. Après, je dois dire que j'ai eu un peu de mal à me passionner pour ces histoires de vampires chichiteux et leurs atermoiements... Surtout que je trouve qu'aucun des acteurs n'est complètement convaincant... Heureusement, il reste régulièrement des scènes brillantes pour me ramener dans le film, le côté bizarre amené par Kirsten Dunst, les sous sols parisiens, des superbes idées picturales, la Louisiane en décrépitude... Bref, pour moi pas le chef d'oeuvre ultime du genre, loin de là, mais qd même une oeuvre solide, dont je comprends qu'elle ait ses fans. Juste pas spécialement ma came malgré de belles qualités !

 

PS : Marrant de découvrir en le revoyant que le thème principal de thème du film a été samplé par Arsenik sur leur premier album, pour le morceau "Chrysanthèmes", ça m'a paru immédiatement familier !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Moi c'est vraiment ma came.

 

Je me souviens l'avoir vu en salles, lors d'un long après-midi d'hiver enneigé. Et j'étais complètement sous le charme,pour pas dire sous l'emprise de ce conte vampirique quand même sexuellement assez chargé.

 

La mise en scène est sublime, Jordan ne fera jamais mieux. Tom Cruise est génial c'est son plus beau contre emploi, on ne voit plus Tom Cruise quasiment derrière son Lestat. La révélation Kirsten Dunst. Brad Pitt plus beau que jamais, parfaitement casté. Puis la musique de Goldenthal est un vrai bijou, il apporte la touche finale à ce quasi chef d'oeuvre du mythe vampirique.

Link to comment
Share on other sites

Marrant comme souvenir de projection. J'ai un tout autre souvenir de conditions

Je me souviens l'avoir vu dans une petite salle de province fermée aujourd'hui, salle bondée, remplie d'adolescentes en fleur aspergées d'eau jeune et de biactol... Ça empestait le patchoulis et moi au milieu qui commencait à me demander ce que je faisais la...

Pour le film, j'en ai un souvenir pas mauvais, belle lumière, beau score, climat malsain... en revanche, je n'ai jamais été très amateur de ce triste Tom Cruise, et la ça ne fait pas exception, lui qui en fait d'ordinaire 3 caisses là il en fait 12..jamais pu m'habituer à sa perruque blonde en plus, il me gache un peu le souvenir...

Link to comment
Share on other sites

J'aime énormément aussi, une ambiance réellement gothique comme on en fait rarement au ciné (d'ailleurs Jordan avait déjà réussi ça dans la Compagnie des Loups). Un bémol sur Brad Pitt en revanche pour moi, que je trouve avachi, apathique et très mauvais. Même si je sais que le personnage est censé être passif (:D) il joue vraiment comme une quiche je trouve. Mais j'ai globalement du mal avec Pitt quand il ne fait pas du Pitt (ex : Fight Club).

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Je me le suis refais car c'est typiquement le film que je peux revoir sans me lasser et je reviens sur Tom Cruise parce que c'est vraiment le rôle où je pense qu'il prend le plus de risques, qu'il s'éloigne le plus de son image lisse...il va quand même sur le terrain d'un film de vampires qui sont clairement des amants, à un moment où les rumeurs sur sa propre sexualité vont bon train et on peut pas dire qu'il est pas conscient de cet aspect du film.

 

Si je regarde sa filmo dernièrement je le vois plus aller sur des terrains non balisés, on peut penser à Magnolia mais ça fait un petit bout maintenant. . Il va tourner un Mission Impossible tous les 3 ans parce que je pense qu'il a une trouille bleue de se déconnecter du public, chose qui peut tout à fait lui arriver et La Momie a du le rappeler à l 'ordre.

 

Bref cette performance dans le film de Jordan est précieuse parce qu'il donne corps a un superbe personnage de fantastique, sur la fin lorsque Lestat est recroquevillé dans le noir et supplie Louis de le reprendre me colle des frissons à chaque fois... et puis sa résurrection dans la voiture de Christian Slater est mortel. Quel film !!

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...