Aller au contenu

Exterminator 2 - Mark Buntzman (1984)


Invité

Messages recommandés

L'Exterminator de retour, 4 ans après le premier film sous la houlette de la Cannon cette fois. (faut pas crier victoire tout de suite néanmoins)

Cette fois Eastland se retrouve face à un gang de junkies, organisé en une sorte de secte mystique dont le dieu serait Mario Van Peebles (beau gosse mais acteur effroyable ici). Lorsque le gang s'en prends à la copine d'Eastland, ce dernier reprends son lance-flammes et part à l'assaut du gang à bord d'une benne à ordures.

 

Une suite bien en-dessous de l'original et qui sombre dans les poncifs habituels du genre sans surprise particulière. Seul son cachet 80's peut lui conferer un semblant d'intérêt.

Exit la sobriété mélancolique et l'ambiance fin 70 du premier film, place à la flashouille plastoque fluo 80, place à des méchants dans la ville dont le seul moteur est de faire le mal, bad guys dans la plus pure veine CANNON. Oublié la réalisation inspirée de James Glickenhaus, bonjour la vilaine mise en image de Mark Buntzman, sans energie, amorphe, sans relief. Encephalo plat. Nous avons perdu le cinéaste.

Une suite très décevante qui ne fait qu'emprunter un canevas habituel sans apport significatif. (excepté une bande son à mourir de rire)

Autant revoir LE JUSTICIER DANS LA VILLE N°2 directement.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonbenbeurkpourmoi

 

 

Holocauste benne à ordure! pourrait etre le titre de cette suite au fumeux exterminator de James Glickenhaus.

 

récupéré par Mémé, c'est le producteur du 1 qui réalise et co-écrit avec le redoutable Williams sachs, qui est crédité au final de la réalisation des "scènes additionnelles". Mouais.

 

SFX de Ed French.

On retrouve au générique des gens comme Arye Gross (House 2, Timelock ou encore le très beau Big Eden) et... John Turturro dans un tout petit role. même les nains ont commencé petit!

 

Déjà que le premier s'averait une copie quasi conforme du Death Wish, c'est encore plus criant ici. Niveau Z de créativité et 0 de violence. Deux ou trois visages brulés et basta.

 

Ginty reprend son role. Il tombe sur une strip teaseuse qu'il aime. elle se fait tabasser. mon meilleur pote se fait tuer. il va se venger du gang de connards qui veulent les rues de NYC pour eux tous seuls, les méchants. A leur Tête "X", le messie, joué par un Mario Van Peebles à la coiffure géométrique de Grace Jones, qui exhibe à qui mieux mieux sa musculature, gonfle ses pecs et ses biceps, habillé de cuir après une soirée fist fucking avec Mark Gregory. Quant à sa bande de niaiseux, c'est assez pitoyable au niveau interpétation. Un festival de grimaces.

 

Au hasard du film, quelques scènes de breakdance échappées d'on ne sait où, influencées probablement par les autres prod Cannon de l'époque (Breakin 1 et breakin' 2 : electric boogaloo). Une scène de la danseuse qui fait une tentative d'entrechat dans Central park. la légèreté d'une oie venant d'etre gavée au plomb. Grand!

 

Buntzmann fait preuve, l'espace de quelques plans, d'un certain flair visuel (notamment dans le duel final, les plans du batiment abandonné). Mais pour le reste, c'est du néant absolu. Quelques travellings latéraux donnent illusion mais c'est une caméra (Gamera aurait été plus inventive!) vissée sur pied avec des acteurs evoluant tristement devant le cadre que l'action se passe la plupart du temps. Faut dire que Ginty passe sont temps avec son lance-flamme éteint dans le cul pour jouer, ça aide pas.

 

Sans parler du message tristement nauséabond de l'auto-défense pronée et la faillite du système en place, as usual danS la période droitière-pro-reagan de la Cannon du début des années 80. C'est quand même du copier-coller de Death Wish (en pire, quoique le Justicier de NYC atteignait des sommets dans le niveau O de mise en scène et de message répugnant), et du peu excitant même si un helicoptère explose et la benne à ordure qui se transforme en char d'assault Poilade assurée et Z confirmé.

 

Vu sur une VHS Secam UGC Video, durée 86mn, plein cadre et VF d'époque à se rouler à terre, aussi.

 

(bon je me suis pas fatigué, j'ai fait un copier/coller demon avis posté ailleurs )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
  • 1 year later...

Les promesses de l'affiche sont tenues (des zonards, du nettoyage au lance-flammes, et un gros camion pour décrasser tout ça), mais putain alors, c'est vraiment trop mou

Y'a de la musique qui fait saigner les oreilles et du breakdance mais j'ai quand même eu l'impression d'avoir perdu 1h30 de ma vie hein `

Le look de Peebles est sympa

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
  • 8 months later...
  • 1 year later...

Incroyable, je l'avais oublié celui-là, pas pour le film lui-même (pire que le 1, ouh, la, la...), mais je connais son remake, le meilleur film de genre de 2010, THE TRASHMASTER bien sur, l'histoire d'un vigilante "hero" amoureux d'une strip-teaseuse et tueur de racaille à bord de son camion-benne dans New-York (bon en vrai c'est Liberty City), énorme je n'avais jamais fait le lien, et si vous ne l'avez pas vu il est sorti sur Youtube et Daily, si vous aimez vraiment les vigilante movies crades, désespérés, émouvants et superbement réalisés n'hésitez pas !...

 

Et c'est français en plus !

 

La BA :

 

 

Le film complet :

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mieux que les autres. Je me souviens d'une musique assez chouette pour le peu dont je me souviens (loué en VHS il y a bien longtemps étant gamin) et d'un Mario Van Peebles au look bien fun, mais pas crédible une seule seconde dans un vigilante.

 

Le reste est purement annecdotique, sans saveur. C'est bête parce qu'à l'instar du Justicier de New York (Death Wish 3), ça aurait pu éventuellement au moins être un sympathique nanar.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
  • 5 years later...
×
×
  • Créer...