Jump to content

Valérian (Luc Besson - 2016)


Nice Panda

Recommended Posts

 

La nouvelle a été officialisée aujourd'hui : Besson poursuit son entreprise de démolition et, après avoir conchié le Adèle Blanc-Sec de Tardi, va maintenant s'occuper du Valérian de Mézières et Christian.

 

Soit le cauchemar absolu pour tout trentenaire-quarantenaire qui a grandi avec le titre et - notamment avec le 5ème élément - déjà vu ce que le barbu pouvait infliger à la SF...

Lequel a déjà commencé l'outrage en annonçant avoir confié le rôle-titre à Dane DeHann (qui avait déjà du mal à incarner Harry Osborn dans le dernier Spiderman), bien trop jeune pour le perso...

 

Pourquoi, Seigneur, pourquoi ?...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 50
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Tiens, c'est marrant, j'avais justement aujourd'hui les mains sur une bonne quinzaine de planches originales appartenant à un ami et un des gars présents se souvenait que Mézières avait dit "Besson m'a acheté les droits, il y a un moment" : j'avais juste le vague souvenir d'une série animée et on se demandait si le projet n'était pas tombé à l'eau... hélas non, je vois !

Link to comment
Share on other sites

C'est Cara Delevigne qui jouera Laureline

 

 

La série animée produite par Luc Besson a une réputation épouvantable, mais un certain nombre d'épisodes avaient été écrits par Julien Magnat, le réalisateur de Bloody Mallory, donc ceci explique peut-être cela.

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
  • 7 months later...

Ne connaissant ni Valérian, et n'appréciant ni Besson, ni son cinéma, ce trailer m'en a secoué une sans toucher l'autre. Je sais même pas qui peut être attiré par ça en fait*, sachant que les fans hardcore n'iront probablement pas le voir, et le jeune public qui veut des grosses adaptations ne connait pas le matériau de base, donc je sais pas trop.

 

*

enfin à part évidemment:

 

Link to comment
Share on other sites

Ne connaissant ni Valérian, et n'appréciant ni Besson, ni son cinéma, ce trailer m'en a secoué une sans toucher l'autre. Je sais même pas qui peut être attiré par ça en fait*, sachant que les fans hardcore n'iront probablement pas le voir, et le jeune public qui veut des grosses adaptations ne connait pas le matériau de base, donc je sais pas trop.]

 

Je pense au contraire que le nom de Besson va attirer ceux qui ne connaissent pas la BD et qui n'en n'ont rien à foutre du matériaux de base. Et les fans hardcore (si il en existe) iront le voir juste pour chier dessus.

 

Moi ça me tente un peu, y a Cara Machin qui est un plaisir coupable et ça a l'air d'envoyer l'action.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 3 months later...
Imagine if someone projected an entire decade’s worth of sci-fi space epics on the same screen, at the same time. Imagine you were in the audience for that event. Now imagine, for some insane reason, you decided to pre-game for the experience by eating an entire bag full of mushrooms that had been garnished with a fine layer of France’s best crystal meth. That, more or less, is what it feels like to watch Luc Besson’s delirious “Valerian and the City of a Thousand Planets,” an independently financed $200 million intergalactic adventure so high on its own supply that it makes makes “Guardians of the Galaxy” look like an Ozu film (and not even one of those later Ozu films that he jazzed up with color).

 

http://www.indiewire.com/2017/07/valerian-and-the-city-of-a-thousand-planets-review-luc-besson-rihanna-cara-delevingne-dane-dehaan-1201853674/

 

merde j'ai super envie de le voir maintenant. le film va se faire défoncer : http://ew.com/movies/2017/07/10/valerian-review-round-up/

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...