Aller au contenu

Suspiria - Dario Argento (1977)


Messages recommandés

 

Suzy, une jeune Américaine, débarque à Fribourg pour suivre des cours dans une académie de danse prestigieuse. A peine arrivée, l'atmosphère du lieu, étrange et inquiétante, surprend la jeune fille. Et c'est là qu'une jeune élève est spectaculairement assassinée. Sous le choc, Suzy est bientôt prise de malaises. Et le cauchemar ne fait qu'empirer : le pianiste aveugle de l'école meurt à son tour, égorgé par son propre chien....

Suzy apprend alors que l'académie était autrefois la demeure d'une terrible sorcière surnommée la Mère des Soupirs. Et si l'école était encore sous son emprise ?

 

J'ai eu la chance de découvrir la version restaurée à la Cinémathèque de Nice mais cela aurait été trop beau de le revoir dans une copie 35 mm, non Nice toujours à la pointe de la honte nous a offert une version betacam

 

Pour les Azuréens, le film repasse ce soir à 21h45.

 

pour autant cela valait le coup de le voir sur grand écran.

 

a chaque fois que je vois le film, je sombre dans un coma. au début je me disais que c'était une question de fatigue mais à trois reprises ou j'essaye de me le faire je deviens léthargique. l'énervement passé je trouve ça plutôt cool

 

un véritable état second et ce principalement du à une musique tellement hypnotique qui me transporte dans un (fabuleux) rêve.

 

Jamais les meurtres, les décors, le chien (qui n'est pas rouge comme a pu le dire filmsactu) n'auront été aussi beau.

 

Un film que je trouve particulièrement bien rythmé, très rapide, efficace, on est toujours sur une tension, un mystère qui trouve certaines réponses dans sa conclusion mais qui ouvrent beaucoup de questions.

 

Voilà point question d'ouvrir un débat entre l'ancien Argento et le nouveau mais force est de constater que le maître Italien c'est quelque peu perdu dans ses dernières réalisations qui n'ont, ni le charme, ni la finesse stylistique (à de rares exception je pense principalement à la séquence du train dans le Sang des Innocents qui mérite à elle seule l'achat du dvd).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 65
  • Created
  • Dernière réponse

Non seulement t'es un mono-maniaque typique d'une crise d'adolescence qui veut pas passer mais en plus, t'as finalement pas si bon goût que ça.

 

SUSPIRIA tue OPERA, facile. Je prends zéro risque. C'est l'admis général opté du tous et du plus mou.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SUSPIRIA tue OPERA, facile. Je prends zéro risque. C'est l'admis général opté du tous et du plus mou.

 

tu sais ce que j'en fais de ton "consensus"?

j'y peux rien,je préfère la veine gialloesque (PROFONDO ROSSO...L'OISEAU...OPERA) de Dario à sa veine surnaturelle.

Alors oui SUSPIRIA c'est très bien,y a de jolies couleurs,de jolis décors,de jolis mouvements de caméra,c'est un très joli objet bien empaqueté et désincarné quoi...c'est le DARK CITY d'Argento si tu prèfères

Avec le recul,je préfère INFERNO,plus hétérogène mais plus taré finalement...et surtout PHENOMENA qui reste mon Dario préféré.

Na!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Revu sur grand écran il n'y a pas pas cinq jours pour tester ma réactivité à la scène choc ( la fille qui s'approche de la fenêtre). Tout est intact: même réaction trouillométrique qu'il y a vingt-cinq ans en arrière.

Sinon pour le reste, beaux, voir trop beaux décors, et l'impression de quelques longueurs entre les scènes clé du film, notamment celle de l'aveugle.

 

Je serais curieux de connaître ce qui est réellement du décors et ce qui a été repris d'édifices existants. (Bon j'ai pas beaucoup cherché, c'est vrai).

Quant à Jessica Harper, son côté sexy n'est pas folichon. Souvenirs trompeurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • 3 months later...
  • 4 weeks later...
Oui, alors autant tu nous as posté plein d'affiches et de trucs graphiques super cools, autant là je trouve ça horrible !

 

 

C'est ton choix

C'est pas moi qui les ai fait donc bon, qu'importe

Mais c'est vrai que sur le coup, c'est sans doute beaucoup trop lisse...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Vu hier soir et bien aimé! Graphiquement, rien à dire, c'est sublime, de beaux décors, et une lumière, certes chargée, mais qui participe bien à l'ambiance. De très bonnes scènes d'angoisse (excellente scène du grenier), mais je trouve ça un peu dommage que le pourquoi du comment les dirigeantes de l'école s'adonnant à la sorcellerie ne soit pas plus approfondi. Autre défaut aussi, des plans un peu de comblage (bon c'est rare, mais par exemple la scène avec l'aveugle, y'a un peu de plans en trop pour faire genre y'a du suspense). Et puis la fin ultra précipitée (l'apparition soudaine du générique m'a surpris!).

 

Bon comme d'hab je me suis attardé sur ce qui m'a déplu, mais j'ai bien aimé, j'ai vraiment passé un bon moment.

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 months later...

Vu et archi revu il y a plus de vingt en VHS cassette collection on or, puis vu et revu en DVD bien plus tard, j'ai eu la chance de redécouvrir intégralement le film hier soir en salles au cinéma le MAJESTIK de Lille qui l'a diffusé en soirée spéciale devant une salle comble.

 

Les projectionnistes sont venus présenter le film en exposant qu'ils avaient réservé une copie numérique HD éditée par Wild Side mais qu'à la dernière minute le distributeur leur a fait faux bon, la copie ayant été réservée par la cinémathèque de Lyon.

 

En guise d'excuse le distributeur leur a remis la copie 35 mn neuve, directement tirée de l'internégatif, qu'avait commandé Argento lorsqu'il a supervisé la réédition HD sortie il y a deux ans, et qui a fait couler beaucoup d'encre compte tenu des modifications colorimétriques intervenues.

 

En résumé, c'et une copie unique, qui n'a été vue que par Argento lui même, qui n'avait jamais été diffusée en salles et qui était sensée être la plus proche possible du négatif original.

 

Ces longues explications pour indiquer au final, qu'après des centaines et des centaines de films vus en salles, la projection d'hier a été l'un des plus beaux moments de ma vie de cinéphile.

 

C'est très simple, je crois que je n'ai jamais vu une copie de film aussi limpide, belle, au grain d'une finesse incroyable et permettant d'appréhender la moindre nuance colorimétrique. Une tuerie totale et je pense que tous les spectateurs présents s'en souviendont longtemps!!

 

Le film était diffusé en double programme avec l'au delà de Fulci et mis côte à côte, il est vraiment amusant de voir le nombre de points communs entre les deux films:

- un chien possédé par le démon qui étrangle son maître aveugle

-deux films Italiens qui se déroulent à l'étranger et dans lequel l'élément d'extranéité est surligné par des scènes musicales locales (un concert de jazz dans l'Audela pour bien rappeler que le film se passe en Louisiane, des chants bavarois avec Lederhosen dans suspiria)

- des meurtres dans des hôtels

- des portes secrètes qui mènent vers des mondes parrallèles

-etc...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 months later...

Je rebondis sur ce que dit Bast sur le thread la Terza Madre. J'ai vu Suspiria l'autre jour, sur le BR wildside. Mon premier Argento il me semble... Bref, c'est une vraie tuerie, visuellement, c'est extraordinaire. Et l'ambiance distillée est réellement flippante, étouffante.

Faut que je Matte les autres BR sortis chez wildside !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 years later...

Mon premier Argento, enfin si on ne compte pas le Master of Horror.

Bon c'est coloré, bien filmé, y a de l'ambiance mais finalement l'histoire m'a gonflé et la mise en scène théâtrale m'a refroidi. J

Les films européens j'encaisse pas je ne sais pas pourquoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...
  • 3 months later...

Synapse prépare la restauration du film et balance quelques captures de leur bébé :la comparaison avec les précédents blu-ray (qui ne sont pas très différents voire identiques il me semble) est plutôt claire : c'est moins saturé et nettement plus équilibré. On suppose qu'on pourra dire adieu au chien rouge

 

(la capture du bas = Synapse)

 

 

 

suspiria-7.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

 

Deux ans plus tard, on ne sait toujours pas ce que Synapse a fait de leur copie remastérisée

Mais en Italie, le film est ressorti en copie 4k (miracle : NWR n'a rien financé là dedans ) et le BR vient juste de suivre. Les captures sont intéressantes : les couleurs ne sont plus baveuses et saturées comme sur les copies précédentes, ce qui prouve quand même que le master HD qu'on a toujours connu était fait à la truelle (le chien est rouge, toussa). https://caps-a-holic.com/c_list.php?c=2036

Le bluray est à 13 euros sur Amazon Italie, sous-titres anglais only https://www.amazon.it/Suspiria-Versione-Restaurata-Jessica-Harper/dp/B01N0R7VDW/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1489265756&sr=8-1&keywords=suspiria

 

Reste à savoir si une édition française va suivre...

c_preview.php?s=96326&go=1&a=0&x=0&y=0

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Grande nouvelle, dégoût absolu : les allemands vont sortir une édition de la mort qui tue, qui ferait passer celle d'Anchor Bay pour un truc de bacs à soldes. On a donc ici un coffret en bois et en cuir limité à 1111 pièces avec trois hics majeurs : c'est cher (un peu plus de 100 euros), on ne sait pas de quelle copie il s'agit (le master 4k de l'édition italienne on suppose) et il n'y a même pas de ST anglais.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...