Aller au contenu

The Book of Eli - Hughes Brothers (2010)


Messages recommandés

 

Le film raconte l'histoire d'une homme solitaire qui doit se frayer un chemin à travers les terres dévastées d'une Amérique dévastée, afin de protéger un mystérieux livre sacré détenant la clé pour sauver l'avenir de l'humanité...

 

(Source DVD Rama)

 

ça peut être éventuellement tueur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 months later...
  • Réponses 90
  • Created
  • Dernière réponse
Eli, un prénom breton donc, peut aussi signifier Dieu en Hébreu ("Mon dieu" en fait).

Ca va encore être tout en finesse intellectuelle ce film.

 

Ouais mais quand on est un peu con et qu'on sait pas, ca tient du génie.

Tu viens de me spoiler le film et je ne te remercie pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toujours avec votre truc de jesus

 

Ben Eli (prénom très en vogue en ce moment) est un prénom Hébreu. Je t'ai donné la signification, et le pitch nous dit que ce ch'ti gars doit "protéger un mystérieux livre sacré détenant la clé pour sauver l'avenir de l'humanité". Donc bon...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben Eli (prénom très en vogue en ce moment) est un prénom Hébreu. Je t'ai donné la signification, et le pitch nous dit que ce ch'ti gars doit "protéger un mystérieux livre sacré détenant la clé pour sauver l'avenir de l'humanité". Donc bon...

 

toi tu vas faire revenir Dragonball ! c'est malin

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 months later...

 

Le meilleur post nuke jamais fait depuis Mad Max 2

J'ai pris une putain de claque comme rarement on en prends ! Tout est parfait dans le film (sauf les 5 dernières minutes, mais c'est juste parce qu'il y avait moyen de finir sur un plan magique et qu'ils ont rajouté un peu de truc après, bon la je chipote)

 

C'est complètement désespéré, c'est d'une beauté à couper le souffle, c'est remplis de scène mémorable qui m'ont laisse sur le cul dés le début à tel point que je me suis dit que le film pourrait pas faire mieux par la suite ... Erreur car ca ne fait que d'aller de plus fou en plus fou jusqu'à la fin !

 

Un grand coup de poing dans la gueule servis par un score absolument sublime qui m'a fait penser à du Joy Division (Elegia) ou du Carter Burwell (Psycho III)

 

Denzel est juste IMPECCABLE et on y crois a chaque instant, les bad guy sont tout droit sortis de Ken Le Survivant et les combats sont juste

J'ai limite chialé de bonheur lors d'une scène de siège dans une petite baraque.

 

En plus le scénario est vraiment surprenant et pour c'est juste le film le plus WTF de l'année et il mérite bien son petit

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En gros les bourrins vont pas comprendre le film et le trouver bondieusard à mort.

Les autres vont y voir une putain de charge contre le catholicisme assez rentre dedans il faut le dire

Le film est tout sauf apologie de la religion, bien au contraire

 

Mais vu comment le film est construit je comprends que pas mal de monde ce soit fait avoir et ont taxé le film de culcul bondieuserie alors que c'est diamétralement le contraire.

 

Ce matin à tête reposé je me demande si c'est pas le film qui m'a le plus troué le cul depuis fort longtemps, je vais essayer de retourner le voir avant qu'il ne dégage des salles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eli, un prénom breton donc, peut aussi signifier Dieu en Hébreu ("Mon dieu" en fait).

Eli est un prénom "Théophore", c'est à dire "qui porte Dieu", prénom qu'il porte à merveille puisque dans l'Ancien Testament, Eli est le "porte parole" de Yahvé, mais aussi son missionnaire (c'est un peu la merde à Israël à ce moment là, les gens se détournent de la Vraie Foi, Yahvé intervient et envoie son homme de main).

 

Dans Le Livre des Rois, il est même le prophète des grands cataclysmes qui vont s'abattre sur Israel (une sécheresse de trois ans). On peux même comprendre que c'est lui qui empêche la pluie de tomber (pour punir les habitants d'Israël qui ont rompus le pacte avec Yahvé pour s'être tournés vers Baal, une divinité égyptienne). C'est aussi un personnage très violent puisque c'est lui qui égorge de ses mains les prêtres de Baal après avoir prouvé à la foule que Baal est une fausse divinité, mais on lui prêt aussi quelques miracles, comme une résurrection du fils d'une vieille femme qui l'a logé et nourri, ou le don de faire tomber la foudre du ciel.

 

Dans le Nouveau Testament, on appelle aussi un "Éli" un précurseur, "celui qui ouvre la voie à Jésus".

Bref, y'a de quoi faire en utilisant une référence de ce poids dans un film. Il me tarde bien de le voir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Putain je parcours un peu les avis sur le film d'ici ou la, je demande mêmes aux potos qui l'ont vu en projo presse et globalement tout le monde est passé a coté du sujet du film (même des gens que je connais qui sont loin d'être des idiots) et on cru a un pamphlet biblique puant ...

 

Le film est clairement pas l'apologie de la religion, surtout pas ! Peut être et encore en filigrane de la foi mais alors surtout pas du prosélytisme et autres applications des dogmes, bien au contraire !!

 

Tain j'ai qu'une envie c'est d'y retourner encore et encore, c'est le film qui m'a le plus retourné le cerveau ces temps si et je suis assez surpris de ne voir aucune review ici même, vous n'êtes pas allé le voir ????

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...