Jump to content

Les réals que vous détestez sans jamais avoir vu un film !


DPG
 Share

Recommended Posts

Bon, le titre est peut être un peu fort. Disons plutôt "ne pas aimer" plutôt que "détester". Mais cette idée m'est venue en voyant le thread sur le dernier Wes Anderson. Je vous explique. Je n'ai jamais vu UN SEUL film de Wes Anderson. Je n'en éprouve ni fierté, ni honte, mais j'en ai juste AUCUNE envie. Tout ce que je peux en voir ne m'attire absolument pas. Et film après film, j'entends, je lis, des gens, même des amis, m'expliquer à quel point c'est géniaaaaaaaaaal, mais rien n'y fait, j'ai toujours aucune envie d'en voir un seul... Du coup, je me force pas, et j'en ai toujours pas vu. Après, j'en dis pas du mal non plus hein. Je n'ai perso PAS d'avis sur Wes Anderson. Et je vis très bien comme ça.

 

Du coup, je me demandais pour quels réals vous pouviez avoir comme ça un GROS préjugé, et du coup, aucune envie de vous y coller, malgré tout le bien que vous pouvez en entendre. Et si juste vous vous en foutez, ou que ça va plus loin, que vous pouvez détester sans avoir vu, ou disons, sans "détester", avoir au moins un énoooooooooorme préjugé négatif sur la chose.

 

Vous avez le droit d'être gratuit, méchant, tout ce que vous voulez !

 

Critère : Pas avoir vu UN SEUL film du mec !

 

Donc moi, comme ça, contemporain, je dirais déjà Wes Anderson donc.

 

Après, il y a plein de réals très classiques, académiques, ou qu'on croise dans tous les festivals.

 

En vrac, je n'ai jamais vu un seul film de : Kiarostami, Raoul Ruiz, ou Theo Angelopoulos. Et bon, je suis pas sur que ça soit ma came...

 

Sinon des classiques où je suis persuadé que c'est très bien, mais j'en ai jamais vu, et au final, je m'en fous... Bergman, Mizoguchi, Ozu, Tarkovski, ....

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Woody Allen.

 

Je n'ai vu aucun de ses films, sa filmo ne m'attire absolument pas, à chaque fois qu'il en sort un, y'a plein de signes qui me font dire que je passe peut-être à côté d'un truc, mais y'a rien à faire. Que ce soit ses films sur new-york, ses film-psychanalises ou ses comédies plus ou moins légères, y'a rien à faire, je peux pas.

Link to comment
Share on other sites

Etant toujours fasciné par le pourquoi du comment, j'ai rarement eu l'occasion de gerber sur un real avant d'avoir vu quoique ce soit mais si je dois en citer un seul, c'est bien Danyboon (car c'est un real aussi...malheureusement). Y'a en a bien quelques un que je n'ai jamais testé (Kassovitz, Cassavetes, Loach, Doillon, Varda, Wilder...) un peu par flemme, mais ça viendra...

Dans le genre "pas vu et je m'en fous", Ozu est relativement tout en haut

Link to comment
Share on other sites

Welles

Loach

Lumet (bon j'ai vu Le Prince de New York qui est nul et je savais même pas que c'était de lui. Ça compte ? )

Lucas (jamais vu un Star Wars ni aucun autre de ses films, eh ouais !)

Godard

Bergman

Clouzot

Lean

Ford

Wilder

Capra

Pollack (encore que La Firme me tente bien, mais c'est tout)

Kurosawa

Miyazaki

 

Et j'en oublie surêment...

Link to comment
Share on other sites

Kechiche, je dois dire que j'ignorais son existence jusqu'au scandale La Vie D'Adèle. Où j'ai appris avec stupeur que c'était le plus grand metteur en scène français du monde.

 

Fort de cette révélation, j'ai regardé Adèle et je me suis dit que Jan Kounen n'avait pas trop de soucis à se faire finalement.

Link to comment
Share on other sites

Kechiche, je dois dire que j'ignorais son existence jusqu'au scandale La Vie D'Adèle. Où j'ai appris avec stupeur que c'était le plus grand metteur en scène français du monde.

 

Fort de cette révélation, j'ai regardé Adèle et je me suis dit que Jan Kounen n'avait pas trop de soucis à se faire finalement.

J 'ai eu sur mon banc de montage, des films à caractères pornographiques moins "complaisants" que ce film.

Link to comment
Share on other sites

Bah en même temps, c'est logique. En tant que français, on y est très exposé. Mais si on était allemand, on serait pas forcément très enthousiaste envers le nouveau film de Margarethe von Trotta.

 

Après, même si c'est pas un réalisateur, je me suis rendu compte ce midi que je n'avais plus aucune envie de voir le moindre film avec Frank Dubosc. C'est bizarre : il était plutôt marrant dans les petites annonces d'Elie. Mais j'ai jamais eu envie de voir de films avec lui.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...