Jump to content

Mad Max: Fury Road - George Miller - 2015


Prodigy
 Share

Recommended Posts

  • Replies 217
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Selon les rumeurs, le film tourne en fait plus autour de Furiosa : Max n'étant qu'une figure quasi-secondaire servant à introduire le perso...

 

Curieusement, j'aime assez cette trajectoire scénaristique, mais Mel n'aurait pas apprécié car ce n'est pas une fiotasse . J'adore Charlize en mode chimio même pas mal. C'est Elle Mad Max !!!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Vu au MK2 Biblio dans une salle bondée (voire sans doute complète). J'étais même pas au courant qu'il y avait une version 3D, mais bon...pas très tenté.

 

C'est du grand spectacle rock 'n'roll, massif, et un road-movie au sens littéral : imaginez la poursuite de Road Warrior mais sur 2H et vous avez Fury Road !

J'ai été très étonné par un point (et désolé de vous décevoir) mais j'ai eu l'impression que Miller a voulu quand même faire quelque chose d'assez grand public. Pas comme le 3 hein, mais Road Warrior me paraît beaucoup plus violent dans mes souvenirs hormis la mort de

Joe

, j'ai rien vu de particulièrement marquant sur ce point. Après bon, ça explose, ça tabasse et ça gueule, sans compté un bestiaire sm/punk généreux et pleins de petits détails déviants, mais quand même. Alors coupes ou auto-censure, je me pose la question...

 

Même si j'aime pas le numérique et que quelques plans viennent me le faire sentir, c'est d'une belle tenue visuelle et c'est surtout vraiment LISIBLE. Mais le gros plus, c'est surtout toute la thématique matriarcale/féministe très bien amenée et vraiment rafraîchissante dans un blockbuster d'action de cet acabit. Inutile de dire que Mad Max s'écrase un peu du coup (même si le perso reste très important).

Link to comment
Share on other sites

La poursuite finale est spectaculaire y a aussi quelques jolis plans contemplatifs dans le désert bleuté à mi-parcours mais je regrette la méchanceté non numérisée et non sentimentaliste des deux premiers.

Tom Hardy, quel charisme.

Link to comment
Share on other sites

On est d'accord que la poursuite finale commence après 10 minute de film, non ?

 

J'ai envie de le revoir avec les lèvres peintes couleur chrome.

Je l'ai vu avec plusieurs membres de la team nanarland, et tout le monde veut s'acheter un gros 4*4 pour mettre des joueurs de tambour et un guitariste lance-flammes pour frimer sur le périf.

Link to comment
Share on other sites

On est d'accord que la poursuite finale commence après 10 minute de film, non ?

 

oui, celle avec des "effets spéciaux numériques qui puent du cul. Le début est OH MON DIEU"

(copyright Superwonderscope devil dead ) , un montage épileptique, des plans à la Jean Marie Poiré et des filtres spéciaux...

Link to comment
Share on other sites

IL ME SEMBLE QUE J'AVAIS DIT QU'ON DEVAIT ÉCRIRE EXCLUSIVEMENT EN ÉNORME SUR CE THREAD

 

 

 

 

 

 

 

SINON JE BISQUE À MORT JE NE POURRAI PAS VOIR LE FILM AVANT LA SEMAINE PROCHAINE ET WONKLEY L'AURA VU 12 FOIS D'ICI LÀ

Link to comment
Share on other sites

Dans le genre tôle froissée dans des senteurs d'huile de moteur, c'était carrément jouissif!

Esthétiquement, ça a une gueule de dingue (le production design est à ce titre absolument remarquable).

Thématiquement, c'est tout à fait pertinent.

Après, il y a effectivement une certaine amertume du fait d'une violence toute en retenue qui agace - voire même qui fait vraiment chier, mais le spectacle est énorme!

J'y retourne ce week-end dans tous les cas

Link to comment
Share on other sites

Bon, le Max par Mel qu'on a connu n'est plus, il va falloir s'y faire...

Mais alors pour le reste, c'est une réussite du début à la fin

 

 

J'avais vraiment très peur du résultat et au final, a part la musique qui est parfois WTF (la tempête par exemple), c'est le bonheur total.

Je regrettai d'avance "l'abandon" de Max qui n'est clairement plus le personnage central et qui devient une espèce de balourd psychotique mais il a eu raison, sinon il aurait fallu tout reprendre a zéro sous peine de remaker le premier et reconstruire le personnage.

Petite crainte aussi au début, le budget fait que tout est ENOOOOOORME et on perd le coté " plus ou moins réalistes" des épisodes précédent (les véhicules, des structures, des situations...).

La, Miller joue a fond la carte du Post apo débridé et rigolo, saupoudre ça d'un esprit cartoon Rock n roll et nous l'emballe dans des images superbes.

 

 

Je l'ai vu dans une salle archi comble, collé contre le mur de gauche , j'y retourne des qu'il y a moins de monde pour une place plus optimale

Link to comment
Share on other sites

Vu (au Max Linder ) et ça poutre bien comme il faut ! On a ce qu'on espérait, un ride débridé, ultra jouissif, superbement mis en scène, avec un univers incroyable. Ça n'a peut être plus tout à fait la rage ou l'effet de surprise du 2, mais ça reste quand même le TRES haut du panier du blockbuster US. Des fulgurances incroyables, un trip mené tambour battant, des persos iconiques à mort, des décors à tomber. Ca fait presque "trop" à digérer au premier coup, mais on se laisse porter et je me suis surpris un paquet de fois à bloquer sur une scène, un plan, avec un sourire béat de gamin aux lèvres !

Link to comment
Share on other sites

Vu (au Max Linder ) et ça poutre bien comme il faut ! On a ce qu'on espérait, un ride débridé, ultra jouissif, superbement mis en scène, avec un univers incroyable. Ça n'a peut être plus tout à fait la rage ou l'effet de surprise du 2, mais ça reste quand même le TRES haut du panier du blockbuster US. Des fulgurances incroyables, un trip mené tambour battant, des persos iconiques à mort, des décors à tomber. Ca fait presque "trop" à digérer au premier coup, mais on se laisse porter et je me suis surpris un paquet de fois à bloquer sur une scène, un plan, avec un sourire béat de gamin aux lèvres !

 

Voilà, quasi tout pareil.

C'est à la fois hyper-jouissif (ce qui est quand même le principal) et je ne peux, en même temps, m'empêcher d'au moins un peu regretter le côté jusqu'au boutiste des deux premiers (surtout du 1, en fait).

 

Sans compter Tom Hardy qui semble tellement à côté de la plaque que j'en viens à me demander si Miller n'a pas fait exprès de le miscaster, histoire d'encore plus faire ressortir la classe de Furiosa...

Sinon, au cas où on en doutait : CHARLIZE EST LA PLUS BELLE FEMME DU MONDE !!!!

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...