Aller au contenu

Maniac - Franck Khalfoun, 2012


Messages recommandés

En direct de l'AFM, source: Twitch Film:

 

Frodo is getting a makeover in the Alexandre Aja produced remake of William Lustig's cult 1980 horror hit Maniac.

 

Wood will be taking the lead role in the Franck Khalfoun (P2) directed remake scripted by Aja and his regular writing partner Gregory Levasseur with Nora Arnezeder taking the female lead.

 

It's unclear how much actual screen time Wood will receive however, given that there are rumblings of plans to shoot the entire film purely from his perspective: What he sees, the audience sees, meaning he'd only actually appear onscreen in reflections.

 

 

curieux....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que Wood reprenne le rôle de Joe Spinnell, c'est un peu surprenant mais peut-être pas un mauvaise choix... je sais pas. Le plus surprenant, c'est de prévoir le film en vue subjective! Ce sera "Maniac" façon "Enter the Void".... Bizarre, quand l'élément le plus fascinant du film original est le jeu (et la gueule) de son acteur principal.

C'est curieux.

Et ça me rend curieux aussi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...
  • 4 months later...
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...

Vu hier, aux 40 ans de Mad donc. J'ai trouvé ça plutôt sympa même si clairement en dessous de l'original. L'idée de prendre le contrepied physique de Joe Spinell avec Elijah Wood est une bonne idée, et fonctionne plutôt bien. Cela ouvre de nouveaux horizons sur les rencontres et les relations du tueur avec les femmes et clairement, vu la performance de ce bon vieux Joe dans l'original, autant partir dans une autre direction que de se retrouver avec un sous-Spinell qui serait forcément en deça de son modèle. Le parti pris de la vue subjective ne m'a qu'à moitié convaincu par contre. Le résultat à l'écran est inégal, parfois ça fonctionne bien, d'autres fois c'est plus laborieux. Globalement je trouve que le procédé perd un peu de sa force au fil du métrage, malgré quelques jolis plans et astuces de mise en scène... Globalement, c'est formellement bien emballé, assez violent et gore, et vraiment porté, voire transcendé par un score géniallissime. Mais ça reste aussi assez convenu, entre redite de l'original, traumas déjà vu un bon millier de fois, un certain classicisme dans le déroulement que trop peu de surprises viennent perturber... Voilà, ni génial ni raté, un petit film d'horreur sympa, qu'on pourra ranger à côté de son grand frère sans honte, même s'il ne lui arrive qu'à la cheville.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Vu à l'EF hier soir et j'ai vraiment bien aimé. Le film n'est pas parfait mais il tient bien la route.

Je n'ai pas vu l'original, je ne pourrais pas comparer.

Il y a des passages qui m'ont angoissé, la cruauté du mec et sa violence est parfaitement retranscrite à l'image, le réalisateur n'est pas avare en images choc et les SFX sont vraiment bien foutus.

J'ai quelques réserves sur plusieurs truc Elijah Wood que j'adore, qui jour très bien certes mais qui est trop mignon finalement, un coté flippant manque sur lui.

Le principe de la caméra subjective est très judicieux mais s'essouffle par moment, je n'ai pas trouvé ça relou mais le principe montre ses limites.

L'histoire du tueur aussi est beaucoup trop superficielle et inintéressante, mais elle sert le film, une autre raison de la folie du type aurait été préférable.

Et quelques effets gore sont de trop même si bon moi j'aime bien.

 

Au final un très bon "gros budget" avec plein de gore que je reverrais avec plaisir dans quelques années.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Vu à l'AV au Max Linder, avec pleins de mannequins partout dans la salle

Perso j'ai pas de tendresse particulière pour le Lustig : c'est crado, y'a quelques bonnes scènes, mais y'a un petit coup de mou au milieu et au final je le revois pas si souvent. Donc Elijah ou pas, j'avoue que je m'en tapais un peu...

Ben perso j'ai juste adoré la caméra subjective fait pas trop gadget (et on finit presque par l'oublier en vérité), les scènes de meurtres sont hallucinantes et la b.o poutre à mort (même les morceaux annexes, comme l'utilisation de l'Ave Maria de Schubert ou Goodbye Horses ou ). Et le centre de L.A est impeccablement filmé, toujours un peu dans les mêmes créneaux que Drive ou Shame. Pas de concessions, des sensations fortes, de la gueule, voilà quoi.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu à Sitges et je suis mitigé. Déjà ils ont passé avant des extraits des films de Lustig et quand arrive le début du Maniac et le premier meurtre, ben y a pas à dire c'est pas du même niveau. C'est du numérique et basta, passez votre chemin. Donc aucun meurtres ne font mal (allez un seul avec le long plan sur le lit m'a bien plu), c'est pas vraiment glauque mais malgré tout il y a une bonne atmosphère et le côté subjectif est bien venu je trouve. C'est bien branlé je trouve et la post prod à fait des miracles. Les flous etc ... c'est magnifique. Après je suis resté sur ma faim concernant la violence graphique, trop numérique et c'est dommage vu qu'un bout de latex ça coute pas une blinde en 2012.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...
×
×
  • Créer...